Puy Story

Histoire d'une région.

La carpe !

PUY_0043

En parcourant la vallée fleurie du Puy du Fou, on longe quelques points d'eau où s'agitent des carpes.
Le nom scientifique de la Carpe est Cyprinus carpio de la famille des Cyprinidés.
À l'origine, l'aire de répartition de la carpe en Europe semblait varier selon les conditions climatiques, si bien qu'il est difficile de la reconstituer avec précision.
La carpe commune est originaire d'Asie centrale où l'on rencontre la plus grande diversité.
Elle a été introduite en Italie par les Romains puis disséminée au cours du Moyen-Âge par les moines.

PUY_5495

Aujourd'hui, la carpe est répandue dans toute l'Europe jusqu'à l'Oural, mais elle est inexistante dans le Nord-Est et le Nord-Ouest de la Scandinavie.
Cela vaut dans la même mesure pour la carpe d'élevage.
La carpe est identifiable aux orifices près des yeux qui permettent de trouver sa nourriture, mais également à sa bouche protractile pourvue de quatre barbillons et les nageoires dorsale et anale.
Sa forme est caractéristique des cyprinidés (la plus grande famille de poissons d'eau douce).
La carpe sauvage a le corps allongé, tandis que le dos de la carpe d'élevage (miroir, cuir, commune, à écailles linéaires) est plus haut.

Puystory_6207

Toutes les variétés ont le dos allant du gris-bleu au noir, les flancs brunâtres ou jaune-vert et le ventre jaune d'or.
Il existe environ 1500 espèces et sous-espèces de carpes à travers le monde.
Outre, l'espèce sauvage, il existe en Europe au moins quatre variétés de carpes d'élevage.
La carpe commune ou écaillée qui possède des écailles sur tout le corps sauf sur la tête.
La carpe miroir qui ne possède que quelques rangées de grandes écailles brillantes.
La carpe cuir dont le corps est totalement dépourvu d’écailles.
L′amour blanc affectionne plutôt les eaux calmes (lacs, étangs, grandes rivières).
Il est très tolérant vis à vis de la température de l′eau qui peut varier de 0º à 38ºC et sur la quantité d'oxygène dissout (mini 0,5 ppm).
Il peut atteindre 45 kg (cas exceptionnels) et est utilisé par de nombreux gestionnaires d′eaux closes et privée pour limiter la prolifération des végétaux.
On retrouve aussi la fameuse carpe Koïs pure produit japonais.

DSC_5960

C'est au début du XIXème siècle, qu'ils remarquèrent une couleur rouge apparaître sur certains poissons, notamment sur leurs joues.
En reproduisant ces poissons, la première carpe Koï, une Kohaku (rouge et blanche) naquit et depuis de nombreuses autres variétés sont apparues.
Là-bas, on en a même fait un culte.
Les Koïs sont un porte bonheur, un signe de force et de longévité car, d′après la légende, la plus âgée compterait déjà plus de 200 ans ...
Mais revenons à notre carpe traditionnel qui évoluent près de la surface de l'eau ou à une profondeur moyenne.

PUY_7327

Ce poisson peuple aussi bien les lacs et les étangs que les fleuves et les rivières.
D'une manière générale, la carpe s'adapte facilement aux conditions de son habitat, aussi extrêmes soient-elles.
Même si elle supporte par exemple des eaux pauvres en oxygène, elle préfère un milieu optimal tel qu'eaux dormantes ou rivières à faible courant.
La carpe recherche la chaleur et les fonds sableux ou vaseux.
Sa prédilection pour Les zones à flore aquatique abondante la pousse vers les herbiers touffus, les parterres de nénuphars ou autres.
Chaleur et végétaux revêtent la même importance pour sa reproduction.
Bien que la carpe fraie en général en mai et juin, la période de reproduction varie selon les conditions climatiques.
Au cours des étés très la carpe peut frayer deux fois.

Puy du Fou 2011 - 7554

Dès que la température de l'eau atteint 18°C, les poissons se rapprochent des berges réchauffées de leur habitat, où les femelles cherchent un endroit assez touffu pour pondre.
Les oeufs sont déposés sur des plantes aquatiques.
Pour se reproduire, les cyprinidés des rivières aiment les zones inondées.
Lors des crues, ils vont s'accoupler à pas plus de 40 cm de profondeur sur les berges herbeuses immergées.
Les carpes apprécient les moules zébrées qui s'agglutinent en amas dans les fonds.
Les femelles pondent 200000 œufs par kilo de leur poids chaque œuf fait de 1,6 à 2,0 mm de diamètre.

Puy du Fou 2011 - 7550

À l'instar d'autres espèces, il n'est pas rare que la ponte s'effectue sur plusieurs jours et en des endroits différents.
Autre particularité des carpes est que la femelle peut accepter jusqu'à 15 mâles différents durant une même phase de reproduction.
Il est donc tout à fait possible d'observer ce phénomène si l'on en prend le temps et que l'on se trouve au bon endroit, puisque la carpe n'est absolument pas farouche en période de reproduction.
Rien ne semble pouvoir déranger l'accouplement de ces poissons.
Les œufs éclosent après 3 à 5 jours d'incubation.
Les larves se nourrissent de plancton dans un premier temps.
Dès qu'ils atteignent 2 cm de long, les alevins sont déjà capables d'aller fouiller les fonds pour trouver leur nourriture et ils commencent à adopter le comportement adulte.

Puystory_6206

La carpe d'élevage mesure de 40 à 60 cm et pèse de 2 à 5 kg. Sa taille maximum est de 1,20 m pour un poids de 30 kg.
Ce poisson peut vivre très longtemps, jusqu'à 50 ans selon les sources connues.
La saison idéale pour pêcher la carpe va de mars à décembre.
On relève cependant des différences selon les milieux aquatiques.
Dans les eaux courantes, elle dure de mars à la mi-avril, puis de juillet à décembre.
Tout dépend de la fraie qui est variable selon le temps.
On entend souvent dire que les carpes deviennent actives au crépuscule, préférant se réfugier à de plus grandes profondeurs dans la journée.
Ce n'est vrai qu'en partie, dans la mesure où il s'agit d'un poisson assez capricieux en général.
Elle passe l’hiver enfouie dans la vase et s’active au printemps.
Ses mœurs sont dictées par une quantité de facteurs liés à l'habitat.

Posté par Puystory à 00:10 - Animalibus - Commentaires [1] -


Mouton Solognot

PUY_5003

Famille des "ovins" , du latin ovinus qui concerne la famille des moutons, (Béliers, brebis et agneau – agnelle).
Le berceau de la race est la Sologne (région naturelle forestière française de la région Centre comprise entre la Loire et le Cher)..
A l'âge adulte, sa taille est d'environ 0,60 à 0,70 cm et le poids pour les brebis est de 55 à 65 kg, pour les béliers de 80 à 90 kg.
Son espérance de vie est de 12 à 15 ans.

PUY_5000

La masse moyenne des toisons (laine) est de 1,5 kg pour les femelles, de 2,5 kg pour les béliers.
Les solognotes sont d'excellentes mères (matures à 8 mois et jusqu’à 10 ans) et montre d’excellentes qualités maternelles et les béliers sont actifs toute l'année.
Après 5 mois de gestation, la femelle (la brebis) met bas de 1 à 2 jeunes par an, les agneaux.
Intelligent, vif, curieux, indépendant, son caractère est proche de celui des chèvres.
Race très rustique, adaptée aux terres humides, elle ne craint pas l'eau et est résistante aux maladies.

Grand Parc 2012 - 216

Utilisée au défrichage, valorisation, entretien des espaces difficiles et de qualité très médiocre (bords de rivière, sous-bois…), elle est capable de rester en extérieur toute l'année et par tout temps, ce mouton se contente d'une végétation pauvre et ligneuse (plante composée de bois).
Vers 8900 avant Jésus Christ, sa domestication se déroula en premier lieu en Irak.
Au VII siècle, il arrive sur notre territoire sous sa forme domestiquée.
Dès le XVème siècle, au sortir de la Guerre de Cent Ans, les moutons seront la seule fortune des paysans.

PUY_5001

La Renaissance sera une époque prospère pour le commerce des laines.
Vers 1850, l´effectif ovin Solognot est estimé à 300 000 têtes et il est principalement le revenu des paysans. 
Vers 1910, suite à la création de routes, le réaménagement du réseau de drainage, la population chute ainsi à 50 000 têtes.
Dans les années 60, l'effectif descend à 1.000 têtes.
En 1968, la race est mise en réserve génétique.
En 1976, un plan d’accouplement est élaboré pour gérer et limiter la consanguinité.
En 2013, cette race menacée d'extinction remonte à 3.000 brebis avec une soixantaine d’éleveurs participant à la sauvegarde du Solognot (dont la majeure partie ne se trouve pas en Sologne).

Posté par Puystory à 00:07 - Animalibus - Commentaires [1] -

Aurélie et le conservatoire des races anciennes

DSC_5661

Publié en accord avec "Hélène et les Animaux".

Posté par Puystory à 00:54 - Animalibus - Commentaires [1] -

Le porc de Bayeux

DSC04592

Le porc de Bayeux était considéré comme disparu. Cette race a été retrouvée par l’Institut Technique du Porc.
En 1944, la race est décimée lors du débarquement allié. Très peu d'animaux subsistent, et la race doit être réorganisée.
Ce spécimen provient d’anciens croisements des animaux de type normand et porc anglais BUKSHIRE à la fin du XVIIIes.
Le Bessin (Calvados) est son berceau et, avant la dernière guerre, il est présent dans presque toutes les fermes de Normandie.
Ce porc de grande taille, dit "de type concave à oreilles pendantes" a un corps long et épais, une tête forte.
Il est facilement reconnaissable à sa robe blanche parsemée de taches noires de forme arrondie et à son épi sur le dos.
L'adulte mesure 90 cm au garrot et pèse 350 kg.
Le porc de Bayeux est rustique, habitué à la vie en plein air.
II s’adapte bien à l’engraissement en bâtiment, ainsi qu’à une alimentation à base de sous-produits laitiers, dont il peut absorber de grandes quantités sans inconvénient.

DSC_1338

Les truies sont prolifiques (10-12 porcelets nés par portée) et, dans les années 1960, la précocité (croissance) est voisine de celle du Large White. 
La qualité de la chair est appréciée. 
Actuellement, le Porc de Bayeux est inscrit au Plan de conservation des races menacées de disparition, géré conjointement par l'ITP et l'Institut National de la Recherche Agronomique (INRA)
Le porc de Bayeux reste une race à très faibles effectifs maintenue par quelques éleveurs.
Mais l’augmentation de ces effectifs, donne bon espoir de préserver la race.

Posté par Puystory à 02:52 - Animalibus - Commentaires [0] -

Les chevaux du Puy du Fou

Cinéscénie 14092012-0047

Les spectacles du Puy du Fou sont rythmés par le jeu des acteurs, mais aussi par la complicité des animaux faisant partie intégrante du scénario.
Les chevaux font parties de tous les spectacles et font quelquefois 5 représentations par jours.

Cine2206020250

Mais pourquoi ???
La réponse est simple : ils font partie du patrimoine et de l’histoire de France (source d’inspiration des spectacles du Puy du Fou).

Secret Lance 16082012 - 150

Ils sont présents dans : Mousquetaires de Richelieu, Vikings, Secret de la Lance, Le Signe du Triomphe, Bal des Oiseaux Fantômes et la Cinéscénie.

Puy17061198mod1

Le Puy du Fou est devenu au fil des années la plus grande écurie de spectacles d’Europe avec ses 175 chevaux.
Ces acteurs particuliers sont de véritables athlètes de haut niveau.

Mousquetaires 11092012-131

Posté par Puystory à 20:47 - Divers - Commentaires [1] -


Le Saarloos

Pendant le spectacle des Vikings, il est dit que :
Pour la noce du Puy du Fou, chacun apporte son présent.
A Cybèle, les premiers loups dressés par le jeune Gontran.

Les loups sont en réalité des Saarloos.

Vikings 057

Le Saarloos Wolfhond, originaire des Pays-Bas, est aussi appelé chien loup de Saarloos ou bien Saarloos Wolfdog.
Le Saarloos est une jeune race et tient son nom de son créateur Monsieur Lendeert Saarloos (1884-1969).

Saarlooz

Cet aventurier vouait une passion aux animaux de tout genre et en possédait un grand nombre.
Il était tenu par une réputation d’original au vu de sa ménagerie.
Curieux, il entreprit diverses expériences de croisement dont celui d’une louve et d’un chien.
Cette race est très proche du chien loup tchèque de manière générale, mais leur physique est pourtant assez différent.
Original dans le monde canin, c’est un chien de compagnie attentif, prudent et qui s'attache beaucoup à son maître.
Il se montre réservé devant des personnes étrangères ou dans des circonstances inhabituelles, mais sans se montrer nerveux.

N’ayant aucun instinct d'attaque, il n'est d'aucune utilité pour la chasse ou la défense.
Son comportement est une des caractéristiques qui lui confèrent une grande aptitude au rôle de chien de conduite.
Sa taille varie de 65 à 75 cm pour les mâles et de 60 à 70 cm pour les femelles.
Le chien loup de Saarloos est un chien puissant, lupoïde (morphologie proche du loup), au poil dur et droit (en forme de bâton).
Son ossature ovale est puissante, mais pas lourde.
Il est bâti harmonieusement et possède de longues pattes, sans pour autant donner l'impression d'être haut sur pattes.
Les mâles et les femelles se distinguent aisément par leur apparence et leur allure.
Espérance de vie moyenne : environ 11 ans.
En 1975, la race est reconnue et officialisée sous le nom de Saarloos Wolfhond.
En 1977, elle est reconnue par la Fédération Cynophile Internationale.

420957_10150554766403682_647308681_9268104_1654121500_n

Je vous présente une future star du Puy du Fou.

SL

Je remercie Sonia Lestienne, dresseuse animalier pour les informations.
Retrouvez-la sur https://www.facebook.com/sonia.lestienne

Posté par Puystory à 10:55 - Animalibus - Commentaires [1] -

le repos du cheval

Puy du Fou 2011 - 4943mod

Dans un même troupeau, tous les chevaux ne dorment pas en même temps.
Il y en a au moins un qui veille sur les autres en restant debout.
Le cheval ne se couche que pour obtenir le sommeil profond (il a besoin d'une heure de ce sommeil par jour) et seulement s’il se sent en sécurité, par exemple dans son box, ou au sein du troupeau.
Le cheval dort généralement debout dans tomber, mais ce sommeil est très léger.
Pour dormir debout et grâce à l’anatomie complexe de ses jambes, le cheval a la faculté de bloquer ses articulations et il peut en faire une seule et unique section ce qui lui permet de rester debout sans aucun effort ou presque.
Un cheval qui se tient debout sur trois pattes utilise aussi son mécanisme de blocage, ce qui lui permet de se reposer.
Un cheval couché qui ne se lève pas en présence d'un inconnu ou qui reste couché trop souvent peut éventuellement être malade.

Posté par Puystory à 00:24 - GRAND PARC - Commentaires [1] -

Les animaux

Puy_2010___1832

La forêt du Puy du Fou est aussi le repaire de plus de 1000 animaux sauvages et de ferme.

SH109719 

Lions, tigres, loups, daims, dromadaires, autruches, moutons, poules, oies, baudets participent également aux spectacles du Grand Parc comme de véritables acteurs.

SH1010542

Une curiosité : une dizaine d’oies effectuent, plusieurs fois par jour (sauf mauvaises conditions climatiques), un survol du parc en compagnie de la machine volante de Léonard de vinci.

Posté par Puystory à 00:26 - Commentaires [1] -

le baudet du poitou

Puy du Fou 2011 - 2253

Le Baudet du Poitou a une physionomie très particulière (1,40 à 1,50 m au garrot pour les mâles, 1,35 à 1,45 m pour les femelles), il pèse de 350 à 450 k - de grandes oreilles, le nez et le tour des yeux blancs, une grande taille.
La robe est uniformément bai brun foncé à presque noire, avec le contour des yeux, le nez, le museau et le ventre gris argenté.
C’est la plus ancienne race d'âne de France puisque des traces formelles existent dès le Moyen Âge et que la tradition rapporte que saint Hilaire, évêque de Poitiers, l'utilisait pour tous ses déplacements.
Cette race fut surtout utilisée pour la production de mulets, par croisement avec la jument mulassière poitevine.
Un baudet et une ânesse du Poitou donnent un Fedon Le baudet du Poitou a failli disparaître de son berceau d'origine après le Seconde Guerre mondiale.
En 1977, l'effectif n'y était plus que de 44 têtes répartis dans huit élevages Vers 1980 un plan de sauvegarde a été mis en œuvre par les Haras nationaux, avec le concours des éleveurs et du parc inter-régional du Marais poitevin.
L'effectif total du troupeau de race pure est d'environ 350 têtes. Sachez que le Puy du Fou est participe avec un conservatoire d'animaux de race ancienne.

Posté par Puystory à 07:04 - GRAND PARC - Commentaires [0] -

la tanière

SH101916

La traversée de la tanière aux loups nous ramène au début du siècle.
Frissons garantis dans ce repaire peuplé d'ombres inquiétantes.
Une reconstitution minutieuse qui perce les secrets d'une espèce en voie d'extinction.

SH101914

Nom latin : Canis lupus
Taille : varie entre 50 et 80 cm, suivant l’espèce Longévité : jusqu’à 10 ans en liberté
On trouve des loups en Russie, au Canada, aux Etats-Unis, mais aussi plus près de chez nous :
en Europe de l’Est (Roumanie, Pologne…) et de l’Ouest (Espagne, France, Finlande…).

Posté par Puystory à 05:06 - GRAND PARC - Commentaires [1] -