Puy Story

Histoire d'une région.

La fauconnerie

Puystory_00006

La fauconnerie semble trouver son origine sur les hauts plateaux d'Asie Centrale, dans des régions où, maintenant encore, se rencontre la plus grande concentration naturelle d'oiseaux de proie aptes à être dressés.
Les Kirghizes, nomades et chasseurs, pourraient avoir été jadis les premiers fauconniers. 

PUY_4087_00782

La documentation la plus ancienne que nous possédons sur la fauconnerie date de... 35 siècles. 
Le monde antique grec et latin a connaissance de cet art sans le pratiquer. 
Une plaque de ceinturon gallo-romain évoque la chasse au vol.

Posté par Puystory le 10 août 2016 - BAL DES OISEAUX - Commentaires [0] -


Les volières du Puy du Fou

Puy21060041

Pendant la saison vous avez sûrement entendu parler de la volièrie de rapaces du Puy du Fou.
Mais au fait, en quoi consiste une volièrie et quel est son but ?
Tout d'abord, il s'agit de sensibiliser le public au problème de la quasi-disparition de certaines espèces.
Les rapaces sont présentés dans des volières bien particulières, avec une partie grillagée (parfois réduite), afin que l'oiseau puisse garder son intimité.
Pourquoi ?

PUY_7175

Tout simplement pour faire reproduire les rapaces, afin de préserver leurs espèces.
Le Puy du Fou essaye de redonner à l'oiseau son biotope naturel.
La reproduction en captivité demande beaucoup de patience, elle se gère sur plusieurs années.
L'adaptation du couple à sa volière peut demander deux ou trois ans.
Il faut aussi avoir un capital d'oiseaux suffisant, pour trouver des couples qui s'entendent.
Egalement gérer les oiseaux :
Ceux destinés au vol et ceux destinés à la reproduction.

DSC_5485

Si la reproduction est réussie, alors il est possible d'envisager d'en réintroduire dans la nature.
Les oiseaux reproducteurs resteront en volière pour être présentés au public.
Les oiseaux de vol, après s'être reposés l'hiver en volière, sont ressortis dès le printemps pour l'entraînement (c'est-à-dire une remise en condition pour voler), afin de pouvoir assurer une nouvelle saison.
Les oiseaux sont entraînés tous les jours pendant environ un mois et demi.
Il s'agit là de les remuscler, de leur redonner le "punch" dont ils auront besoin pendant la saison.

PUY_7027

Aussi, ils devront se réhabituer à affronter le public.
Les démonstrations de vol vont bien souvent permettre aux spectateurs de ne plus croire à toutes ces légendes invraisemblables sur les rapaces et à cette idée d'oiseaux méchants.
Une volière est un milieu pédagogique, où le visiteur va développer sa curiosité, son esprit critique, mais où il va aussi acquérir des connaissances.

BalOis15092012-189

Et comme disait un ami fauconnier :
"Connaître c'est apprécier, apprécier c'est respecter, donc protéger".

Posté par Puystory le 09 mai 2016 - BAL DES OISEAUX - Commentaires [2] -

La fauconnerie autrefois

PUY_2658

Chaque château possédait autrefois faucons ou autours (rapace de taille moyenne) dressés pour la chasse et que des domestiques, désignés depuis l'enfance à l'entretien des rapaces, nourrissaient et entouraient de soins attentifs.
La noblesse jouissait de l'apanage de la chasse au vol.
Les oiseaux étaient hébergés dans des salles tempérées où l'on atténuait la lumière pour favoriser leur quiétude, juchés sur des perchoirs auxquels ils étaient retenus par des "jets", fines lanières de peau, censées ne pas irriter leurs pattes fragiles.
Ils étaient alimentés de bonne viande, mais avec parcimonie afin de ne pas altérer leurs qualités de chasseur.

PUY_1650 Puystory

A l'issue d'un dressage intensif, l'oiseau apprenait à revenir docilement sur le gant de cuir de son maître où l'attendait le "pât", morceaux de chair crue donnés en récompense.
Longtemps la fauconnerie constituera un véritable compagnonnage entre l'homme et les becs crochus.
Au plus loin de l'Orient, dès le 2ème siècle, en Chine et au Japon, il apprendra à exploiter l'acuité de leur vue et leur promptitude à s'emparer d'un gibier.
A son tour l'Occident s'initiera à cet art et Charlemagne (742-814) détiendra de très nombreux faucons dans sa ménagerie.

PUY_9594

Frédéric II (1194-1250), empereur d'Allemagne se prendra d'une passion extrême pour la fauconnerie sur laquelle il écrira le traité "De arte venandi cum avibus" (De l'art de chasser au moyen des oiseaux).
Charles VI (1403-1461), Louis XI (1423-1483) et François ler (1494-1547) s'adonnèrent fougueusement à la volerie et ils confièrent tour à tour la charge de Fauconnier de la Cour à un gentilhomme estimé par eux.
Interdite aux ecclésiastiques, la chasse au vol n'en était pas moins appréciée par certains qu'on vit dire la messe, leur faucon près de l'autel, alors que des nobles assistaient à l'office leur oiseau de chasse agrippé au poing.

PUY_0896

Aigles royaux et impériaux, aigles de Bonelli, autours, éperviers, faucons pèlerins et gerfauts figuraient dans les chasses.
On y vit également des grands ducs, des grands corbeaux et même des pies grièches.
Pour avoir dressé une paire de celles-ci à l'usage de Louis XIII (1601-1643), le Duc de Luynes (1578- 1621) obtint la considération particulière du monarque.
Depuis plus d'un demi-siècle la volerie connaît un net déclin en France.

PUY_0805

Comme la vénerie (chasse à courre), la volerie possède son vocabulaire spécifique, hermétique au néophyte s'accompagnant d'une signification symbolique, étrangère au profane.

Posté par Puystory le 28 mars 2016 - BAL DES OISEAUX - Commentaires [1] -

Le Puy du Fou le royaume des faucons

PUY_6635

Posté par Puystory le 29 janvier 2016 - BAL DES OISEAUX - Commentaires [1] -

L'aigle chez les Amérindiens

DSC_1034

L'aigle chez les Amérindiens représente la grande sagesse, l'autorité et le pouvoir, le courage.
Ses plumes sont souvent utilisées dans des rituels sacrés.
Il aide à prendre du recul pour analyser notre vie.
Il offre l'objectivité et la clarté d'esprit nécessaires aux prises de décisions et à la recherche des priorités.
Il représente l'Esprit, l'habileté de vivre dans le domaine de l'esprit tout en restant branché et équilibré dans le domaine terrestre.

PUY_9653

L'Aigle apporte l'éveil et l'illumination.
Il enseigne à regarder vers les hautes sphères pour que votre coeur atteigne le Soleil et que vous appreniez à aimer l'ombre aussi bien que la lumière.
L'aigle incarne la force divine.
Il peut aller très haut dans le ciel, plus haut que n'importe quel être vivant et, il est assimilé au Grand Esprit.
Il domine du regard l'ensemble de la vie.

DSC_7443

L'aigle enseigne qu'il est nécessaire de considérer aussi bien les événements positifs que les événements négatifs, les faces d'ombres et de lumière, ce qui aide à poursuivre le développement de son "moi propre".
C'est par la mise à l'épreuve de sa force d'âme qu'une personne peut acquérir la force de l'aigle.
Les plumes d'aigle sont utilisées par les chamans pour guérir l'aura des personnes malades.

DSC_4621

Venez au bout de vos peurs, regardez au-delà de votre horizon, reliez-vous à l'élément aérien et volez !
C'est ce à quoi exhorte l'aigle.

Posté par Puystory le 08 septembre 2015 - BAL DES OISEAUX - Commentaires [1] -


Le Bal des Oiseaux Fantômes du Puy du Fou

PUY_4695

PUY_6865

PUY_6959

PUY_7018

Posté par Puystory le 26 juin 2015 - BAL DES OISEAUX - Commentaires [3] -

CHOUETTE Effraie

PUY_3143

Nom : CHOUETTE Effraie
Famille : Tytonidés
Nom en latin : Tyto alba guttata
Origine de vie et Répartition : Toute l’Europe, sauf en Russie et en Scandinavie.
Habitat général : Les forêts, les parcs, la campagne
Taille : 33-35 cm
Envergure : 85-90 cm
Poids : 200 à 400 g
Alimentation : Rongeurs, amphibiens, oiseaux
Les rongeurs représentent jusqu’à 90% de son régime alimentaire.
Elle est un prédateur des musaraignes.
Elle capture aussi des poissons, des grenouilles, des lézards et des chauves-souris.
Elle s’attaque aussi à des oiseaux divers tels que le corbeau, la bécassine ou le vanneau.
Nombre d'Œufs/Petits : 2 à 14 œufs (deux pontées par an)
Couvaison : 30 à 32 jours
Le 1er vol : 55-60 jours.

PUY_1103

Espérance de vie : +/-15 ans.
Le nid est un matelas sommaire fait de pelotes de réjection et placé, le plus souvent, dans des endroits difficiles d'accès pour les prédateurs (renards, fouines, automobilistes, pesticides, etc ….).
Avec son masque facial argenté en forme de cœur et sa face ventrale blanche l'effraie des clochers surgit dans l'obscurité.
Visiteuse habituée des églises et des cimetières, l’Effraie est la chouette qui a le plus suscité les craintes et les croyances mystiques ou diaboliques.
Son allure de fantôme, ses cris perçants et effrayants, son vol silencieux, sa vie nocturne… contribuent à sa mauvaise réputation et l’a fait crucifier sur les portes des granges pendant des siècles.
Aujourd’hui protégée, elle est la “Dame Blanche” auxiliaire de l’agriculteur en dévorant les petits rongeurs des champs.

PUY_5497

La chouette est proche de l’homme, ses différents noms en témoignent (Effraie des clochers, chouette des églises, chouette des granges).

Posté par Puystory le 16 mars 2015 - BAL DES OISEAUX - Commentaires [1] -

Romain, l’homme qui vole avec les oies (Puy du Fou).

PUY_4937

 

Publié en accord avec "Hélène et les Animaux".

PUY_4709

Posté par Puystory le 06 mars 2015 - BAL DES OISEAUX - Commentaires [1] -

Comprendre les rapaces..

PUY_6175

Posté par Puystory le 18 février 2015 - BAL DES OISEAUX - Commentaires [0] -

Le Bal des Oiseaux Fantômes - Puy du Fou

PUY_6983

Aliénor se réveille dans les ruines du vieux château et ses souvenirs font surgir les faucons, les hiboux, les aigles et les vautours qui vous frôlent de leurs ailes géantes.

PUY_1721

Vous n'oublierez jamais le grand ballet des milans, pélicans, cigognes et marabouts...

PUY_1754

Un spectacle unique !

Posté par Puystory le 14 janvier 2015 - BAL DES OISEAUX - Commentaires [0] -