Puy Story

Histoire d'une région.

Le bal des oiseaux fantômes

Baloiseaux221mod

Durant le spectacle, les oiseaux connaissent leur rôle par cœur.
Ils sont "timés" à la seconde près, mais sans oublier que ce sont des animaux sauvages et que des impondérables existent.
En effet, chez les rapaces, nous ne parlons pas de dressage.
Il n'y a jamais de réprimande entre l'homme et l'oiseau.
Mais nous parlons d'affaitage, mot tiré du vieux français signifiant "monter au faît", au sommet de ce que l'on peut attendre de l'oiseau.
Dans le cadre du spectacle, le but est de les faire revenir vers leur dresseur, de leur permettre surtout de se présenter sous leur plus bel atout ;

le vol.

Saviez-vous qu'au spectacle des "Oiseaux Fantômes", vous ne voyez que 5 % du travail des fauconniers.
Les 95 % restant sont répartit aux soins, reproduction, préservation des espèces, répétition et amour des oiseaux.
Je pense que nous devons aussi penser au 95 % de l'invisible spectacle.

Posté par Puystory le 12 mai 2011 - BAL DES OISEAUX - Commentaires [2] -


La montgolfière

Montgolfiere_de_1783

La montgolfière est un aéronef plus léger que l'air aussi appelé aérostat qui a été inventée par les frères Montgolfier, Joseph-Michel et Jacques-Étienne, en 1782.
Le principe est très simple.
L'air chaud est plus léger que l'air froid et donc il monte.
Le but de la montgolfière est de d'emprisonner dans une enveloppe un volume d'air chaud pour faire monter une charge.
A Annonay, le 04 juin 1783 voit le premier vol officiel.
A Versailles, devant le roi Louis XVI, le 19 septembre 1793 voit le premier vol habité (un coq, un canard et un mouton).
L’altitude de ce vol est de 480 mètres.

Puy_2010___0870

http://www.la-montgolfiere.com/

Le principe est toujours d’application de nos jours.
Une montgolfière moderne est constituée de trois éléments principaux : l'enveloppe, le brûleur relié aux réservoirs de carburant (du propane en phase liquide) et la nacelle.
Le 26 novembre  2005, Vijaypat Singhania a établi le record du monde d'altitude pour le plus haut vol en montgolfière, pour atteindre 21.290 m.

Bal_2010___015

Pour le "Bal des Oiseau Fantôme", le ballon est gonflé à l’hélium et est monté à 200 mètres.
Gaz plus léger que l'air, inerte et sans danger.

Hindenburg_burning

A ne pas confondre avec l’hydrogène qui est hautement inflammable.
Souvenez-vous de l’incendie du Hindeburg le 6 mai 1937.

Posté par Puystory le 05 avril 2011 - BAL DES OISEAUX - Commentaires [0] -

La cigogne

Bal_2010___031

La Cigogne blanche (Ciconia ciconia) est l'oiseau populaire par excellence dans toute l'Europe.
Ce grand échassier mesure environ 90 cm à 115 cm de haut.
Son envergure est de 195 à 215 cm et son poids peut varier 3 à 3,5 kg.
Elle peut vivre 26 ans.
Le nid de la cigogne blanche est toujours placé dans des lieux hauts et découverts, faciles d'accès pour ces grands oiseaux. La cigogne adulte est muette mais produit avec son bec un son de crécelle pour saluer son partenaire.
Ces échassiers se nourrissent de grenouilles, d'oisillons, de lézards, de petits rongeurs, d'écrevisses, etc….
C'est l'une des espèces européennes qui a subi un des déclins les plus rapides au 20ème siècle.

Posté par Puystory le 25 janvier 2011 - BAL DES OISEAUX - Commentaires [1] -

La fauconnerie

Un hiver à la Fauconnerie du Puy du Fou.

Posté par Puystory le 03 décembre 2010 - BAL DES OISEAUX - Commentaires [1] -

Taille

SH101022

Dans le "Bal des Oiseaux Fantômes", un certain nombre de rapaces évoluent au dessus de nos têtes.
En sortie de spectacle, un tableau reprend une partie des acteurs avec leurs envergures (taille réelle).

Bal_2010___184

Posté par Puystory le 27 septembre 2010 - BAL DES OISEAUX - Commentaires [1] -


Académie de Fauconnerie

Puy_2010___1764

Il aura fallu à l’équipe du Puy du Fou pas moins de vingt années de travail pour parvenir à faire voler 110 oiseaux simultanément, une prouesse unique au monde.
Ils s’échappent d’un gigantesque ballon gonflé à l’hélium installé à près de 200 mètres du sol.

Puy_2010___1748

Ce spectacle est  réalisé avec les différentes espèces de rapaces de l’Académie de Fauconnerie du Puy du Fou, l’un des premiers centres d’Europe qui compte pas moins de 350 oiseaux.
Buses, chouettes, faucons, aigles, vautours, milans, pélicans et cigognes dessinent un ballet fantastique au-dessus des spectateurs.

SH109781

Posté par Puystory le 15 juillet 2010 - BAL DES OISEAUX - Commentaires [8] -

200 m

SH109555

Le ballon gonflé à l'hélium culminent à 200m et les trappes, permettant l'envol des aigles, sont télécommandées depuis le sol. 

SH109869

L'académie de fauconnerie compte environ 400 rapaces de 55 espèces différentes.
Il a fallut à l'équipe des fauconniers de la patience et de la rigueur pour faire évoluer simultanément 110 oiseaux d'espèces différentes (Buses, chouettes, faucons, aigles, vautours, milans, pélicans et cigognes).

Baloiseaux276

Posté par Puystory le 30 juin 2010 - BAL DES OISEAUX - Commentaires [2] -

HIBOU GRAND DUC

800px_Grand_duc_Puy_du_Fou__1_

 

Avec ses 70 cm de haut, le grand-duc est le plus grand des rapaces nocturnes d'Europe.

Poids : 2 à 2,5 kg pour le mâle, et 2,5 à 3,3 kg pour la femelle ;

Longueur : 65 à 70 cm ;

Envergure : 160 à 180 cm

Longévité : plus de 20 ans en liberté.

Il fait le double de son congénère le hibou moyen duc.

Aristocratique, sa silhouette est massive, sa tête, piquée de deux gros yeux rouge-orangé est surmontée d'aigrettes de 8 cm environ (normalement horizontales et un peu repliées vers l'arrière),

que l'oiseau dresse verticalement s'il est excité ou dérangé. Rappelons que ces aigrettes n'ayant aucun rôle dans l'audition.

Mimétique aux branchages, son plumage est brun-roussâtre dessus, taché et rayé de brun noir.

Le dessous est plus clair, fauve avec des stries longitudinales et des zébrures transversales de couleur brun foncé.

Son célèbre son : un « bouhou » ou un « ouhouhou-ou-ouhouhouhouhou » (d'où son nom latin, Bubo bubo) audible de loin, ainsi que toutes sortes d'autres bruits.

Ce bel oiseau vous pouvez le rencontrer au Bal des Oiseaux Fantômes.

Posté par FULGENT le 23 juin 2010 - BAL DES OISEAUX - Commentaires [0] -

LE CONDOR

condor119

 

La taille moyenne du condor des Andes est de 105 cm, pour une masse de 11 kg (mâle) à 13 kg (femelle).

Son envergure peut atteindre 3,50 mètres.

Le condor peut vivre 90 ans.

Il atteint sa maturité sexuelle vers 6-7 ans, et la femelle ne pond qu'un œuf tous les deux ans.

Iil atteint parfois les 6 000 mètres d'altitude.

Comportement  

Les condors sont sociables, et vivent en groupe,le mâle dominant est l'apu, qui donne le signal de la curée.

Dans la croyance populaire,  Selon la croyance populaire, ses ailes larges et ses serres fortes lui permettent de s'envoler avec une proie d'un poids significatif.

On dit qu'il réussit même à prendre son envol avec de jeunes enfants, ou de petits animaux de ferme
Le condor inspire le respect des peuples d'Amérique du sud et nourrit nombre de légendes.

En réalité, le condor ne peut pas s'envoler avec une proie, ses serres ne le lui permettent pas.

Il se nourrit exclusivement de proies mortes au sol. 

Alimentation 

C'est un charognard se nourrissant de cadavres d'espèces diverses, notamment de vigognes ,d'alpaga et lamas.

Sur les côtes, son alimentation est complétée par des charognes de phoques et de poissons morts, d'œufs d'oiseaux de mer, etc.

En effet, son  orteil postérieur est situé beaucoup trop haut pour pouvoir se refermer, ce qui l'empêche d'attaquer, de maintenir au sol ou bien encore de déchiqueter une éventuelle proie.

Si cet oiseau mange trop, il ne pourra pas s'envoler et il devra digérer à terre.

Comme la plupart des oiseaux charognards, il ne porte pas de plume sur la tête, pour ne pas se salir.

En moyenne, il se nourrit de 900 g de viande par jour.

Chasse  

La chasse au condor est une tradition dans les ANDES.

La technique de chasse est originale : on amène une vache, un âne ou un cheval en altitude, et on l'abat dans une cuvette géologique assez profonde et pentue.

Après plusieurs jours de guet, le condor est attiré par la cadavre , et approche.

Il se pose au fond de la cuvette pour son repas. Les chasseurs le laissent se gaver pour l'alourdir, puis sortent de leur position de guet en criant et courant vers le fond de la cuvette.

Quand les chasseurs sont assez proches, ils jettent un filet sur le condor et l'emportent comme trophée.

Cette technique exploite le fait que le condor utilise un vol plané plutôt qu'un vol battu.

Lorsqu'il est au fond de la cuvette, il doit faire des efforts énormes pour réussir à décoller et monter plus fort que la pente de la cuvette qui l'entoure.

Il est obligé de se poser plusieurs fois, ce qui laisse aux chasseurs du temps pour approcher.

Le vengeur des INCAS 

Chaque année, au Pérou, le condor, oiseau-roi de la cordillère des Andes, livre contre le taureau un combat rituel.

Le taureau, qui incarne l'Espagnol, a toujours le dessous, car la fête du YAWAR symbolise la revanche des Indiens sur les CONQUISTADOR.

Posté par FULGENT le 16 juin 2010 - BAL DES OISEAUX - Commentaires [1] -

Bal des Oiseaux

Baloiseaux082

Un dialogue imaginaire entre deux personnages médiévaux, la fauconnière Céleste Maupillier et la belle Aurore du Puy du Fou vient animer les ruines du Vieux Château qui sert de cadre à ce somptueux vol libre de rapaces et oiseaux rares dressés.
Postés aux quatre coins des ruines, les dresseurs costumés attirent des oiseaux de proie
(aigles, buses, hiboux, faucons, vautours)
en faisant tournoyer un appât.
Les rapaces fondent en piqué vers leur proie frôlant parfois la tète des spectateurs.

Baloiseaux164

Posté par Puystory le 08 février 2010 - BAL DES OISEAUX - Commentaires [1] -