Puy Story

Histoire d'une région.

les ".....logie" du bourg 1900

Bourg 113

Au Bourg 1900, il suffit de lever la tête pour lire de nom de sciences.
(Ornithologie, Géologie, Minéralogie, Entomologie).
Mais quelles sont leurs significations ??

Puy du Fou 2011 - 3345

L'Ornithologie :

Venant du grec ancien "ornis" -> "oiseau" et "logos" -> "connaissance") elle est la branche de la zoologie qui a pour objet l'étude des oiseaux.
Malgré des rapports quelquefois difficiles, les oiseaux ont toujours su fasciner et se faire aimer de l'homme.
Sciences encore pratiquées par une large majorité d'amateurs basée sur l'observation, identification, protection des oiseaux et la collecte d'information (suivi des migrations).

La Géologie:

venant du  grec ancien "gê" -> "terre" et "logos"-> "parole" est la science qui traite de la composition, de la structure, de l'histoire et de l'évolution des couches internes et externes du globe terrestre.
Elle comprend plusieurs études de base parmi lesquelles, la minéralogie (minéraux), la pétrologie (roches), la sédimentologie (sédiments), la paléontologie (étude des fossiles), la tectonique (déformations de l'écorce terrestre), la géochimie (comportement chimique des éléments dans les roches)…

La Minéralogie:

est la science qui étudie les propriétés et la formation des minéraux de la croûte terrestre mais aussi de ceux trouvés dans l'espace (météorite)
En France, elle fait aussi référence aux plaques d'immatriculation des véhicules automobiles enregistrés par l'administration des Mines.

L'Entomologie :

est une science consacrée à l'étude des insectes.
Elle-même divisée en section d'étude, selon le type d'insecte étudié, notamment l'étude des papillons.
Depuis peu cette science fait partie de la recherche médico-légale.
Elle consiste à prélever des insectes sur des cadavres pour déterminer soit l'heure, le moment ou la saison de la mort d'un individu.

Posté par Puystory le 10 janvier 2012 - Bourg 1900 - Commentaires [0] -


Le Puits

Bourg_26

Sur le site du Bourg 1900, on aperçoit un détail de l'histoire (un puits d'eau).
Cette représentation m'interpelle et me rappelle que nos anciens allaient puiser au puits du village et que notre mode de vie à bien changé.
Aujourd'hui, il suffit d'ouvrir le robinet et l'eau coule à flot.
En ce temps, le gaspillage se portait à bout de bras.
Mais ce qualificatif existait-il à cette époque ?????

Posté par Puystory le 11 décembre 2011 - Commentaires [0] -

La fête

Bourg_07

Rappelons-nous des regards émerveillés affichés devant les lumières et les flonflons diffusés par les manèges de chevaux de bois de notre enfance ?
Combien d’entre-nous ont eu quelques pleurs pour avoir été contraint de quitter l’ambiance festive de la fête foraine...

Posté par Puystory le 07 juillet 2011 - Bourg 1900 - Commentaires [2] -

qualité

Puy_2010___0052

Petit message placé dans une boutique du Bourg 1900.

Puy_2010___0058

Posté par Puystory le 24 novembre 2010 - Bourg 1900 - Commentaires [0] -

La draisienne

800px_Draisine_or_Laufmaschine__around_1820

1816: un Allemand, le Karl Friedrich Drais conçoit la draisienne.
Un bicycle, au cadre en bois et la roue avant munie d'un guidon, mais sans pédalier.
Pour avancer, l'utilisateur devait battre des pieds sur le sol !!!!
En 1817, Drais aurait couvert la distance Mannheim-Schwetzingen en une heure, alors que la malle-poste la parcourait en 4 h.
Nous sommes en loin du tour de France.

Posté par Puystory le 22 novembre 2010 - Commentaires [1] -


La Peugeot de Grand-père

320x220_601

Mais que grand-mère était belle au volant de la Peugeot.

Auto_GP01

Depuis peu, grand-père l'a rangée dans la grange du Puy du Fou.

Voici l'histoire de cette belle mécanique.

Avec la 601, Peugeot revient au six cylindres, mécanique noble qu’il avait abandonnée depuis le retrait de la 12 SIX (la plus belle).

Présentée en 1934, ce haut de gamme est motorisé par un groupe à soupapes latérales de 2,1 litres développant 60 ch. Comme toutes les Peugeot depuis la 201 C, la 601 reçoit un essieu avant à roues indépendantes.

Les superbes carrosseries des versions coupé, cabriolet et Eclipse feront les beaux jours des concours d’élégance.

Retirée en 1936 après un succès mitigé, la 601 sera la dernière six cylindres Peugeot jusqu’au lancement de la 604 quatre décennies plus tard.

Pour plus d'info sur ce modèle, cliquez ICI

Posté par Puystory le 07 novembre 2010 - Divers - Commentaires [0] -

Citroen

Bourg_01

Présentée au salon de 1928 sous le nom de AC4, la production commencera en 1929.
Son moteur est 4 cylindres en ligne 1628 cm3 (72x100).
30 chevaux à 3000 tr/mn (9cv administratif).
Vitesses 90 Kms/h.
Charge utile de 500 kg à 1000 Kg.
En octobre 1929 le modèle sera appelé plus simplement C4.

Posté par Puystory le 13 octobre 2010 - Bourg 1900 - Commentaires [0] -

MON Vélo

Parc___55

Bien rangé, "mon" vélo n'a plus bougé depuis .......
Mais depuis quand la bicyclette existe-t'elle  ????

Vous découvrirez la réponse ainsi que son histoire et parcourant le blog.

Posté par Puystory le 18 janvier 2010 - Bourg 1900 - Commentaires [1] -

l'affiche (1)

SH109267mod

L’origine du mot « affiche » remonte au terme de l’allemand du Moyen-Âge « Placke », qui signifie tache, région, devenu dans un premier temps « plaque » (plat, petit panneau), en français, pour prendre plus tard la forme moderne de « placard » (affichage).
Dans d’autres langues, les concepts modernes qui traduisent ce terme (anglais: «poster» ou «billboard», italien: «avviso», «cartello» ou «manifesto») ont chacun une origine différente.
L’époque de naissance de l’affiche est controversée.
On trouve jusque dans les différentes cultures de l’Antiquité des recommandations ou exhortations en faveur de marchandises et de prestations ainsi que des appels officiels lancés par les autorités.
La duplication, l’une des principales caractéristiques techniques de l'affiche, n’est rendue possible qu’en 1440 avec la découverte de l’imprimerie par Gutenberg (Mayence, 1397-1468).
C’est alors le début de la montée en puissance de l’affiche, de conception généralement typographique, utilisée surtout, parallèlement à la publication d’avis officiels, pour les annonces de promoteurs du monde du divertissement et du spectacle.

Posté par Puystory le 27 novembre 2009 - Affiches - Commentaires [0] -

Thermomètre 01

SH109252

Le premier thermomètre véritable a été inventé à Florence en 1654 par le grand duc de Toscane.
L'appareil, à alcool, portait 50 graduations.
En hiver, il descendait jusqu'à 7 degrés et montait, en été, jusqu'à 40 degrés.
Dans la glace fondante, il marquait 13,5°.   
Puis en 1702, l'astronome danois Ole Roemer (1644-1710) fabrique un thermomètre à alcool marquant l'eau bouillante à 60° et la glace pilée à 7,5°.
En 1717, le savant allemand Gabriel Fahrenheit (1686-1736) remplace l'alcool par du mercure. Il fixa à 32° la température de la glace fondante et à 98,6° la température normale du sang (environ 100°).
Il donne au thermomètre sa forme définitive.

Remarque :

Un thermomètre ne mesure pas la température de votre corps mais sa propre température.
C'est pour cela qu'il vous faut attendre que le thermomètre chauffe et atteigne la température de votre corps avant de le lire.

Posté par Puystory le 26 août 2009 - GRAND PARC - Commentaires [0] -