Puy Story

Histoire d'une région.

Citroen

Bourg_01

Présentée au salon de 1928 sous le nom de AC4, la production commencera en 1929.
Son moteur est 4 cylindres en ligne 1628 cm3 (72x100).
30 chevaux à 3000 tr/mn (9cv administratif).
Vitesses 90 Kms/h.
Charge utile de 500 kg à 1000 Kg.
En octobre 1929 le modèle sera appelé plus simplement C4.

Posté par Puystory le 13 octobre 2010 - Bourg 1900 - Commentaires [0] -


MON Vélo

Parc___55

Bien rangé, "mon" vélo n'a plus bougé depuis .......
Mais depuis quand la bicyclette existe-t'elle  ????

Vous découvrirez la réponse ainsi que son histoire et parcourant le blog.

Posté par Puystory le 18 janvier 2010 - Bourg 1900 - Commentaires [1] -

l'affiche (1)

SH109267mod

L’origine du mot « affiche » remonte au terme de l’allemand du Moyen-Âge « Placke », qui signifie tache, région, devenu dans un premier temps « plaque » (plat, petit panneau), en français, pour prendre plus tard la forme moderne de « placard » (affichage).
Dans d’autres langues, les concepts modernes qui traduisent ce terme (anglais: «poster» ou «billboard», italien: «avviso», «cartello» ou «manifesto») ont chacun une origine différente.
L’époque de naissance de l’affiche est controversée.
On trouve jusque dans les différentes cultures de l’Antiquité des recommandations ou exhortations en faveur de marchandises et de prestations ainsi que des appels officiels lancés par les autorités.
La duplication, l’une des principales caractéristiques techniques de l'affiche, n’est rendue possible qu’en 1440 avec la découverte de l’imprimerie par Gutenberg (Mayence, 1397-1468).
C’est alors le début de la montée en puissance de l’affiche, de conception généralement typographique, utilisée surtout, parallèlement à la publication d’avis officiels, pour les annonces de promoteurs du monde du divertissement et du spectacle.

Posté par Puystory le 27 novembre 2009 - Affiches - Commentaires [0] -

Thermomètre 01

SH109252

Le premier thermomètre véritable a été inventé à Florence en 1654 par le grand duc de Toscane.
L'appareil, à alcool, portait 50 graduations.
En hiver, il descendait jusqu'à 7 degrés et montait, en été, jusqu'à 40 degrés.
Dans la glace fondante, il marquait 13,5°.   
Puis en 1702, l'astronome danois Ole Roemer (1644-1710) fabrique un thermomètre à alcool marquant l'eau bouillante à 60° et la glace pilée à 7,5°.
En 1717, le savant allemand Gabriel Fahrenheit (1686-1736) remplace l'alcool par du mercure. Il fixa à 32° la température de la glace fondante et à 98,6° la température normale du sang (environ 100°).
Il donne au thermomètre sa forme définitive.

Remarque :

Un thermomètre ne mesure pas la température de votre corps mais sa propre température.
C'est pour cela qu'il vous faut attendre que le thermomètre chauffe et atteigne la température de votre corps avant de le lire.

Posté par Puystory le 26 août 2009 - GRAND PARC - Commentaires [0] -

crieur public

SH100744

Son existence était importante dans l'Antiquité (notamment en Grèce), au Moyen Âge, et même jusque dans les années 1960.
En Basse-Bretagne jusqu'à la fin du XIXe siècle, les crieurs se colportaient en criant les informations locales d'une ville, d'un village ou d'un hameau à l'autre, à la manière d'un véritable relais de transmission oral.

Posté par Puystory le 04 avril 2009 - Commentaires [1] -


Pathé Baby

Bourg_51

Pathé Baby est le nom donné par Charles Pathé à un système de cinéma amateur grand public lancé en 1922 et utilisant un film de 9,5 mm de largeur à perforations centrales.
Le Pathé Baby était un petit projecteur à manivelle capable de projeter ces courts films de format 9,5 mm dans une cartouche métallique qui contenait moins d’une dizaine de mètres de pellicule ininflammable.
C'est pour Noël 1922 que plusieurs milliers de projecteurs Pathé Baby furent mis sur le marché accompagnés d’un catalogue important de 192 titres extraits de la cinémathèque Pathé.

Pathe_baby

Posté par Puystory le 23 mars 2009 - Commentaires [1] -

pêche aux canards

Bourg_03

Attraction de fête foraine destinée aux jeunes enfants, dans laquelle des canetons en plastique, munis d’un crochet, circulent dans un courant circulaire et doivent être « pêchés » par les enfants, qui obtiennent un lot en récompense.

Posté par Puystory le 21 mars 2009 - Commentaires [0] -

La bicyclette 2 (Fin)

velopneu


1885: John Starley, neveu de James, lance la "Rover Safety Bicycle".

Cette bicyclette est le prototype de la bicyclette moderne: deux roues de même diamètre, cadre en tubes d'acier et transmission par chaîne. Elle intégra aussi le pneumatique et fut un immense succès. 

1888: le vétérinaire écossais, John Dunlop, invente le pneumatique pour son fils qui se plaignait de l'inconfort de sa bicyclette.

1890: la Rover Safety Bicycle reçoit une roue libre, le frein et des pignons. 

1900: l'Allemand, Ernst Sachs, commence à fabriquer son moyeu "Torpedo" à Schweinfurt. 

but 20éme siècle, de nombreux fabricants de bicyclette se lancent dans la construction d'automobiles (Rover Company, William Morris, Henry Leyland,...).


BikeFrameMtb

A : Tube Horizontal
B : Tube diagonal
C : Tube vertical
D : Haubans (un de chaque coté de la roue)
E : Bases (une de chaque coté de la roue)

1 : Boitier de pédalier
2 : Tige de selle
3 : Tige de direction
4 : Axe de la roue arrière

Posté par Puystory le 10 septembre 2008 - Bourg 1900 - Commentaires [0] -

la bicyclette

Vous souvenez-vous du mon vélo resté au Puy du Fou (Article du 01 septembre).
J'en suis sûr. Dans articles précédents, nous avons vu la naissance de ce moyen de transport.
La forme de la bicyclette n'a pas beaucoup changé depuis l'apparition du cadre.

800px_Diagramme_bicyclette

1874: Starley dépose un brevet pour la roue à rayons tangentiels.

Les rayons radiaux, utilisés jusque là, ne pouvaient supporter la tension à laquelle ils étaient soumis.

1877: Starley fabrique les premiers cadres en tubes d'acier.
Le vélo s'allégea et devint plus durable.

1879: application de la transmission par chaîne et roues dentées entre un pédalier indépendant et la roue arrière.
La transmission par chaîne aurait été inventée au 18e siècle par le mécanicien Jacques de Vaucanson.

395px_Ellimans_Universal_Embrocation_Slough_1897_Ad

Posté par Puystory le 08 septembre 2008 - Commentaires [0] -

le Grand bi

bi

1867: Pierre et Ernest Michaux présentent leur vélocipède à l'Exposition Internationale de Paris.
La roue avant est entraînée par un pédalier.
1869: face au succès, les frères Michaux font appel à des sous-traitants.
Ainsi, 500 vélocipèdes sont commandés au fabricant britannique de machines à coudre de Coventry, Josiah Turner.
La guerre franco-prussienne obligera le fabricant à vendre les vélocipèdes sur le marché intérieur, ce fut un autre succès!
1870: un ex-contremaître de Turner, James Starley, fonde sa propre société et conçoit la "penny-farthing", avec une roue avant de 1,5 m de diamètre et une roue arrière de 50 cm seulement.
Cela permettait de parcourir une plus grande distance à chaque tour de pédale.
Ce modèle survécut pendant presque 20 ans.

velocipe

Posté par Puystory le 06 septembre 2008 - Commentaires [1] -