Puy Story

Histoire d'une région.

Mais qui est St. Jacques ?????

PUY_7031

Jacques le Majeur est l'un des douze apôtres de Jésus Christ.
Il est nommé "Jacques, fils de Zébédée" dans le Nouveau Testament Fils de Marie Salomé. 
Saint Jacques est appelé le Majeur.
Cette épithète lui vient de sa qualité d'aîné.
Il est le frère aîné de l'apôtre Jean, et tous deux sont surnommés Boanerges, c'est-à-dire "Fils du tonnerre" (Marc III:17).
Cela permet aussi de le distinguer de l'autre apôtre "Jacques, fils d'Alphée".
Saint Jacques est l'un des tout premiers disciples à suivre Jésus, et il est un de ses plus proches.
Il participe, avec Pierre et Jean, à des évènements importants : la Transfiguration, l'agonie de Jésus au Mont des Oliviers.
Ce même groupe de trois apôtres est le seul à le suivre lorsqu'il va ressusciter la fille du chef de la synagogue.

DSC_1964

Enfin Jacques est cité parmi les témoins de la troisième apparition de Jésus après sa mort, sur les bords du lac de Tibériade (épisode de la pêche miraculeuse rapporté par saint Jean).
Jacques est le seul apôtre dont la mort est rapportée dans le Nouveau Testament : "Il (Hérode) fit périr par le glaive Jacques, frère de Jean."(Actes, XII:2).
Il est fêté le 25 juillet Il y a trois personnages nommés Jacques dans le Nouveau Testament:    
1) Jacques fils de Zébédée, frère de Jean, un des Apôtres.
2) Jacques le Juste, frère du Seigneur,
3) Jacques le fils d'Alphée, un des Apôtres.
Il faut y ajouter le Jacques, rédacteur de l'Epître de Jacques qui selon l'exégèse contemporaine n'est aucun de ces trois (ce pourrait être un anonyme avec un prénom d'emprunt).
Mais pour la Chrétienté médiévale et pour Compostelle en particulier,
il n'y avait qu'un seul Jacques,
apôtre et rédacteur de l'Epître.

800px_Santiago_Catedral_060510_001

Posté par Puystory à 00:31 - RENAISSANCE - Commentaires [2] -


Le vitrail *

DSC_5258

Un vitrail est une fenêtre composée de multiples verres colorés, assemblés au moyen de plombs, représentant des scènes, des personnages, des symboles.

PUY_1567

Il est devenu, en Occident, à partir du Moyen Age, une expression artistique très utilisée en architecture et plus particulièrement dans les édifices religieux, empruntant les techniques de la peinture et de la céramique.
L'histoire du vitrail commence dés l'antiquité, peu de vitraux on été conservés entier avant le XI ème siècle, son développement a commencé a partir du XII ème siècle, ce qu'on appelle "l'explosion du vitrail".

Artisans 092012-021

L'art du vitrail commence à la fin de l'art roman, les premiers vitraux étaient en fait trois vitraux du chevet de la cathédrale de Poitiers (vers 1160).
La fonction du vitrail, étant de représenter Dieu, qui à l'époque médiévale, était symbole de lumière dans les églises.
Il fallait donc, représenter la lumière divine.

DSC_5261

Une autre fonction du vitrail c'était de raconter aux fidèles des scènes bibliques (puisque la plupart de la population ne savait pas lire).
Cet art à provoquer la source de la vie quotidienne, plus généralement le début des corporations (associations de mêmes métiers).

Vitraux_01
Cette rosace provient de "Notre Dame de Paris"

PUY_1424

Posté par Puystory à 00:15 - Cité Médiévale - Commentaires [0] -

Saint Jacques de Compostelle

PUY_1564

Dans la petite église du Puy du fou, un détail m'interpelle.
La représentation de St. Jacques de Compostelle.

DSC_2023

Ça me rappelle que le chemin des pèlerins venant du Nord passait non loin du Puy Du Fou.
(Une carte des pénitents est ci-dessous).

420px_Stjacquescompostelle

Saviez-vous que pour votre procession soit validée par l'église,
vous devez faire les derniers 100 Km à pieds (Bon à savoir).

Mais que représente le pèlerinage de St. Jacques de Compostelle.

Le pèlerinage de Saint-Jacques-de-Compostelle est un pèlerinage chrétien, dont le but est la crypte de la cathédrale de la ville de Saint-Jacques-de-Compostelle en Galice (Espagne) dans laquelle se trouve une urne contenant les restes supposés de l'apôtre Jacques le Majeur.
En effet, depuis le IXe siècle, l'Église locale prétend posséder le corps (les reliques) de Saint Jacques, apôtre du Christ, à la cathédrale de Saint-Jacques-de-Compostelle.

PUY_8989

Au Moyen Âge, le pèlerinage de Compostelle comptait parmi les trois grands pèlerinages de la Chrétienté, avec :

1) Le Pèlerinage de Rome, (dont un exemple est celui effectué à partir de Canterbury par la via Francigena).
2) Recueillement sur les tombeaux de Saint Pierre et Saint Paul.
3) Le Pèlerinage de Jérusalem, avec le recueillement sur le Saint-Sépulcre.

Afin de préparer votre pélérinage, je vous conseil de lire les conseils de "Ami Gilbert" sur le site http://www.stjacquespassion.com/

Posté par Puystory à 00:16 - RENAISSANCE - Commentaires [0] -

Portraitiste à la Cité Médiévale

Puy21062081

Dans l'histoire des arts visuels, la représentation humaine date des plus anciens temps, on trouve des représentations dès la préhistoire. 

PuyStory 2011 Aout 2236

Un portrait est une œuvre d'art picturale, graphique, sculpturale, et photographique, représentant généralement une personne réelle, ou un groupe.
Le portrait a bien longtemps été l’unique façon d’afficher la réussite sociale et de fournir à la postérité des informations sur sa physionomie.

DSC_9905

Les plus anciens vestiges de portrait en peinture dates de l'antiquité romaine.
Différent supports sont utilisés, le bois, la toile, ou même l'ivoire pour les portrait en miniature.

Nade 036

Le portrait dessiné, tout aussi ancien que le portrait peint, se singularise par la grande diversité de ses techniques, qui vont du fusain, au crayon, en passant par le lavis d'encre, et le pastel qui constitue une technique intermédiaire entre le dessin et la peinture.

http://nade.pagesperso-orange.fr/

 

Posté par Puystory à 00:15 - Artisans - Commentaires [0] -

Templiers de Cressac

La chapelle du Puy du Fou est-elle la réplique de la chapelle des Templiers de Cressac ?

SH109088

Austérité et sobriété définissent à merveille la chapelle des Templiers.

SH101163

A Cressac (au sud d'Angoulême) se trouve l’ancien siège d'une commanderie de Templiers.
La chapelle des Templiers est classée monument historique.
Trois ouvertures uniquement, représentant la Trinité, brisent la nudité des murs.
Seul ornement de tout l'édifice, les magistrales fresques murales du 12ème siècle fresques, illustrant un épisode de la deuxième croisade, décorent les murs intérieurs.

DSC_5273

Probablement exécutées entre 1170 et 1180, très endommagées sous la Révolution, elles relatent la bataille qui opposa en 1163 Guillaume IV Taillefer, comte d'Angoulême, Geoffroy Martel, Hugues VIII de Lusignan et les templiers de Gilbert de Larcy aux troupes de l'émir Nur el-Din, maître d'Alep et de Damas.
Pour mieux connaitre cette chapelle et l'ordre de Templiers Cliquez ICI et vous serez dirigés vers un site consacré à cette période.

SH101171

Les fresques représentent des chevaliers francs et des Templiers, sous la conduite de Geoffroy Martel, frère du comte d'Angoulême, et d'Hugues VIII de Lusignan, comte de la Marche du Poitou, avaient à cette occasion vaincu le redoutable Nour el-Dîn, atâbeg (seigneur) de Mossoul.

Lusignan ????

Arriv_e_Templier

  • L'ordre des Templiers était une organisation de type religieuse et militaire.
  • Elle fut créée le 13 janvier 1129 par Hugues de Payns.
  • Elle fut reconnue par le pape Innocent II le 29 mars 1139 avec le Concile de Troyes.
  • Le Vendredi 13 octobre 1307, Philippe le Bel fait procéder à l'arrestation de Templiers sur son territoire.
  • Elle prit fin tragiquement le 22 mars 1312 avec le Concile de Vienne et suite au conflit entre Philippe Le Bel et le Pape Clément V.
  • La Règle religieuse à suivre était celle de Saint Benoît.
  • Jacques de Molay (Grand Maître) fut condamné à mort et peu de temps avant, il aurait maudit ses accusateurs. 
  • Légende ou réalité. Ce qui est certain, c'est qu'une série d'évenements tragiques se succéderont jusqu'en 1328 (nous sommes dans la période des Rois maudits).

Saviez-vous que les Templiers sont à l'origine des organismes bancaires !!! (Mais c'est une autre histoire).

 

Posté par Puystory à 00:00 - MOYEN AGE - Commentaires [1] -


Le tonneau

Puy du Fou 2011 - 3653

Protégés par les murs de la cité médiévale, les artisans vous ouvrent les portes de leurs ateliers.

Puy du Fou 2011 - 3665

Le tonneau est connu en Europe depuis 2000 ans et est une invention gauloise.
Il servait essentiellement à stocker des produits liquides (vin, bière, cidre, eau), mais également solides comme les grains, les salaisons et même les clous.
Son emploi se généralisa dans l'Empire romain à compter du IIIe siècle.
Les Romains l'empruntèrent aux Gaulois pour la conservation et le transport car il était plus résistant que les amphores grecques.
D'abord appelé "charpentier de tonneau" , les maitres tonneliers "tonloiers" ou "bariliers" étaient déjà réunis en corporation au IXe siècle.

Puy du Fou 2011 - 3670

Vers 1650, ce récipient fut associé à une expérience célèbre : le crève tonneau.
Il permit d'écrire le Principe de Pascal.
Le bois du tonneau apporte des tannins aux liquides qu'il contient.
Cette dernière caractéristique est utilisée pour fabriquer le vinaigre balsamique.

Posté par Puystory à 00:39 - Cité Médiévale - Commentaires [0] -

la Maladerie

Puy du Fou 2011 - 0919

Une léproserie (ladrerie, maladrerie ou maladière) est un lieu d'isolement et de prise en charge des malades de la lèpre.
C’était aussi un lieu le contrôle sanitaire des arrivants d'un pays susceptibles d'être atteints de quelque maladie.

Puy22060859

Les premières maisons de refuges (hôpital) semblent venir d’orient (monde Musulman) et ne sont pas (pour la plupart) rattachées à une religion ou à un ordre religieux.
A la fin du XIème siècle on assiste en Occident à une multiplication des institutions charitables en particulier des institutions des léproseries.

Puy22060865

Ce mouvement de création est lié, non pas comme on l’a cru longtemps à une extension de la lèpre due aux croisades, mais au développement économique, à la croissance urbaine et surtout à une évolution des mentalités religieuses qui voient dans le pauvre et le malade une image du Christ souffrant.

Puy du Fou 2011 - 0947

On les trouvait au bord des routes et leurs chapelles étaient souvent dédiées à Saint Lazare ou à Marie-Madeleine.

Posté par Puystory à 02:53 - Cité Médiévale - Commentaires [1] -

La cité

Puy du Fou 2011 - 3788

Dans cette cité reconstituée pierre par pierre, on y retrouve la cité type (Murs d'enceintes, tours de guet, meurtrières, Etc......).
Un pont-levis permet d'accéder à ce charmant village du 14' s., protégé par une enceinte fortifiée.
A l'ombre de ses tours, artisans d'art (verrier, sellier, tonnelier,..... etc) et ménestrels se croisent au hasard des ruelles.

Puy du Fou 2011 - 3648

Posté par Puystory à 00:03 - RENAISSANCE - Commentaires [0] -

les quatre évangélistes

Puy du Fou 2011 - 0961mod1

L’histoire est aussi au rendez-vous dans la chapelle de la Cité médiévale.
La présence des quatre évangélistes dans les édifices religieux chrétiens (sous la forme de sculptures, fresques, mosaïques) est très fréquente.
On peut les trouver figurés sous leur forme humaine, tenant ou écrivant leur évangile, mais le plus souvent ils prennent une apparence symbolique.

Puy du Fou 2011 - 0902

  1. Matthieu (mort en 61 Ap.J.C), dit le publicain prend celle d'un homme qui, avec ses ailes, s'apparente à un ange, car son évangile commence par la généalogie de Jésus.
  2. Jean (mort en 101 Ap. J.C. à l'âge de 98 ans) dit l'apôtre ou l'évangéliste prend l'apparence d'un aigle qui vole haut, car son évangile commence par des considérations théologiques.
    Le prologue de son Évangile commence par le mystère céleste qui lui aurait été révélé par voix descendue du ciel.
  3. Marc (mort en 67 Ap. J.C.) est le disciple de Pierre et prend l'apparence d'un lion ailé.
    Le Lion, animal du désert, car son évangile commence par la prédication de Jean-Baptiste dans le désert et que le lion est l'animal du désert.
  4. Luc (mort en 67 Ap. J.C. à l'âge de 84 ans) dit le médecin bien-aimé prend celle d'un taureau ailé.
    Le Taureau, animal des sacrifices, car son évangile commence dans le Temple par l'évocation d'un prêtre sacrificateur desservant le temple de Zacharie, le père de Jean-Baptiste.

Puy du Fou 2011 - 0902mod2

Posté par Puystory à 00:20 - Cité Médiévale - Commentaires [0] -

la herse

Puy_2010___0201

La herse est une grille coulissante glissant dans des rainures verticales et  manœuvrée au moyen d'un treuil commander l'enroulement et le déroulement d'un câble autour d’un axe ou par l’utilisation d'un contrepoids.

Puy_2010___0202

Ce dispositif était souvent utilisé au Moyen Âge.
Le bas de la herse est généralement garni de pointes pour décourager le passage lorsqu’elle descend.
La porte étant l’endroit le plus fragile des châteaux, des ouvrages fortifiés avancés, comme l’assommoir, servaient  à se défendre.
Assommoir : ouverture permettant de jeter des projectiles verticalement.

SH109084

Posté par Puystory à 07:39 - Cité Médiévale - Commentaires [0] -