Puy Story

Histoire d'une région.

Comprendre la Préhistoire

Puystory_01406

A. Le manque de documentation.
La préhistoire est une longue période qui commence avec les premiers hommes (il y a peut-être 1.000.000 d'années !) et se termine avec l'apparition de l'écriture.
Il serait tout aussi juste de dire que la préhistoire finit pour un peuple quand celui-ci apprend à se servir du METAL.
En effet, un peuple qui accède au métal entre rapidement ensuite dans l'histoire.
Les témoignages se limitent donc à des documents NON écrits (armes, outils, bijoux . . .) qui éclairent les principaux aspects de la vie matérielle sans, bien sûr, avoir la précision des textes.
La chronologie faisant largement défaut, cette immense période est obscure.
Aujourd'hui, cependant, la chronologie est en progrès grâce au procédé de datation basé sur la perte de radioactivité du carbone 14 que contient toute matière vivante.
En effet, après la mort de l'animal ou d'un élément végétal, le carbone 14 se désintègre régulièrement en carbone ordinaire, selon un rythme connu.
C'est ainsi qu'après 5568 ans, l'activité du carbone 14 est réduite de moitié.
Après le double d'années, elle est réduite du quart, etc….

Puystory_00120

B. La pierre, témoignage de base.
Les civilisations préhistoriques sont essentiellement basées sur le travail de la pierre.
D'abord maladroit, l'homme parvient petit à petit à maîtriser la pierre dont il fait ses armes, ses outils, etc.
C'est le silex qui constitue la matière idéale.
Alors qu'au début l'ouvrier obtenait, pour un kilo de silex, seulement 10 cm de tranchant, il obtiendra, après des millénaires, jusqu'à 20 m de tranchant !
Les outils fabriqués deviennent donc de plus en plus efficaces et satisfont des besoins essentiels, comme couper, percer...

1. L'époque de la pierre taillée ; le paléolithique.
Etendue ; des origines à 5.000 - 3.OOO av. J.-C.
a. Au paléolithique inférieure.
L'homme vit sous un climat chaud, entouré d'une flore méditerranéenne et d'animaux aimant la chaleur et l'humidité (hippopotame).
Il habite sur les hautes terrasses des fleuves (huttes de branchages), se nourrit de cueillette de fruits et chasse des proies faciles , armé d'un épieu de bois ou d'un "coup de poing".
Ce genre de vie l'empêche d'avoir une habitation fixe.
Un certain nomadisme est inévitable.
b. Au paléolithique moyen. 
Le climat devient froid humide.
L'ours et le mammouth font leur apparition.
L'homme dit de "Néanderthal" vit dans ce milieu hostile.
Ses grottes dominent les fleuves.
La conquête du feu permet la cuisson de la nourriture.
Essentiellement chasseur (gibier, poisson), le Néanderthalien améliore son outillage et inhume ses morts.
c. Au paléolithique supérieur.
Avec le recul des glaciers, apparaît ''l'Homo Sapiens'', homme intelligent qui améliore considérablement ses conditions d'existence en multipliant un outillage de plus en plus spécialisé, non seulement en pierre, mais aussi en os et en bois de renne.
Cet animal est exploité au maximum ; peau, bois, viande, nerfs, lait.
2. L'époque de la pierre polie.
Le néolithique Etendue : de 5.000 à 1.800 av. J.-C; variable selon les régions ou les pays.
La vie est transformée par la grande révolution agricole.
Grâce à l'agriculture et à l'élevage, une vie plus ou moins sédentaire succède au nomadisme.
Favorisé par un climat adouci, l'home se fixe dans des villages parfois placés sur pilotis enfoncés dans les eaux d'un lacs ce sont les cités lacustres.

PUY_4823

C. Les métaux Etendue.
A partir de 3.500 - 1.800 av. J.-C, selon les régions.
L'or et le cuivre purs sont les premiers métaux utilisés.
Viennent plus tard le bronze (alliage de neuf dixièmes de cuivre et d'un dixième d'étain) et le fer, d'abord très rare.
L'or est occasionnellement travaillé pour la confection des bijoux.
Le fer est extrait du minerai affleurant en de nombreux endroits.
Celui-ci est réduit dans un bas-fourneau.
Une sorte de poche constitue le creuset à la base d'une cheminée primitive dans laquelle l'ouvrier accumule des minerais et des branchages.
Le métal encore imprégné de scories sera épuré (plusieurs fois) par martelage à chaud, de façon à obtenir un métal assez pur pour être façonné.

Posté par Puystory à 00:10 - Divers - Commentaires [0] -


L'histoire, le temps et les périodes.

Puystory_03766

1. Qu'est-ce que l'histoire ?
C'est un retour dans le PASSE dans le but de connaître la vie des hommes.
C'est-à-dire les événements (ex.: l a guerre), mais aussi tout ce qui a été adopté par les hommes depuis leur origine.
Habitudes, manières de penser, lois, religions, arts, sciences, techniques, etc., bref, en un mot, la CIVILISATION.

Puy Noël 2017_01935

2. Comment connaître l'histoire ?
a. Par le souvenir mais imprécision, oubli, erreur... et impossibilité de remonter personnellement au-delà de 100 ans !
b. Par la documentation.
La documentation est recherchée dans le but de retrouver la VERITE.
2 sortes de documents existent :
- les documents écrits (lettres, textes de lois . . .).
Ce sont les meilleurs, mais ils ne disent pas toujours la vérité (ex. : les journaux !).
- les documents non écrits (monuments, pièces de monnaie, bijoux, armes...).
Il est difficile de les expliquer.
L'archéologie est la science qui étudie les monuments anciens.

Puystory_07841

3. La chronologie.
a. Qu'est-ce que l a chronologie ?
C'est la science qui permet de dater les événements afin de les replacer correctement les uns par rapport aux autres.
b. Quel en est le point de départ ?
La naissance du Christ est le point ZERO à partir duquel les années sont comptées (ex.: 1968 = 1968 ans après la naissamce du Christ).

Puy Noël 2017_01808

4. Quelles sont les grandes divisions du temps ?
- L'année
- Le siècle (100 ans) ex.: I968 = 20e siècle (19 + 1).
- Le millénaire (1000 ans ou 10 siècles).
- Les grandes périodes :
La préhistoire : du premier homme à l'invention de l'écriture.
L'histoire :
+ L'Antiquité : de l'Egypte ancienne à la disparition de l'empire romain (5ème siècle).
+ Le Moyen Age : de la disparition de l'empire romain aux grandes découvertes du 15e siècle.
+ Les Temps Modernes : des grandes découvertes à la révolution française de 1789.
+ Les Temps Contemporains : de la révolution française à nos jours.
Ces divisions n'ont été choisies que pour faciliter l'étude (en effet : Antiquité en 475 et Moyen Age en 476 ?).

Posté par Puystory à 00:10 - Divers - Commentaires [0] -

Heureux qui comme Ulysse

49650834_242867266613144_1548318006352805888_n

Aujourd'hui, je vous invite à regarder une parodie de "Ulysse".
Cette composition est engagée dans "Nikon Film Festival" et est réalisé par des acteurs (intermittent du spectacle) du Puy du Fou.
Votre soutient sur cette réalisation serait le bienvenu sur :

https://www.festivalnikon.fr/video/2018/971

Posté par Puystory à 13:24 - Divers - Commentaires [1] -

La Phéhistoire

PUY_4826

Nous ne savons rien de ces hommes, sauf le peu que veulent bien nous en dire leurs débris osseux, les vestiges de leur industrie, rien de leurs actions, rien de leurs pensées.
Nous ignorons leurs noms, leur personnalité, leurs chefs, les dates et les événements de leur vie.
La préhistoire est pour nous le règne immense et obscur de l'anonyme.
Elle échappe à notre vision, alors que l'histoire des Hellènes, et même celle des Egyptiens, y rentrent d'une manière précise et souvent intime.

Gonzague de REYNOLD  (1880-1970).

Posté par Puystory à 00:10 - Divers - Commentaires [1] -

Le meilleur du Puy du Fou en musique !

91C7s3A8iwL

Pour célébrer les 40 ans du " Meilleur Parc du Monde ", découvrez pour la première fois sur un CD, le meilleur des musiques qui accompagnent les spectacles grandioses et les aventures épiques du Puy du Fou :
La Cinéscénie,
Les Chevaliers de la Table Ronde,
Le Secret de la Lance,
Le Signe du Triomphe,
Le Dernier Panache,
La Renaissance du Château,
Les Orgues de Feu,
Les Vikings.
Chaque musique est choisie, imaginée, composée pour porter cette émotion intime qui touche le cœur des spectateurs et transforme un spectacle en une expérience hors du commun.
À travers cette sélection de musiques, le Puy du Fou vous propose de vivre ou revivre les émotions les plus fortes de ses grands spectacles.

81wJcqH0x9L

Laissez-vous porter par les premières notes de musiques… le voyage dans le temps commence !
Le 7 décembre, l'album reprenant les plus grandes musiques des spectacles sortira dans toute la France en collaboration avec Warner Classics ! 
Bonne nouvelle, il est déjà disponible en prévente sur :
www.amazon.fr ou sur la Fnac.

Posté par Puystory à 20:55 - Divers - Commentaires [1] -


La légende d'Alix du Puy du Fou

Balois 043mod1

Le château du Puy du Fou a donné naissance à des légendes qui ont jailli comme par enchantement.
L'une d'elles, c'est à croire, repose sur des données historiques embellies ou grossies par l'imagination populaire.
Cette légende a pour théâtre le premier château du Puy du Fou.
La voilà telle, à peu près, qu'elle nous est relatée par les chroniqueurs.

PuyStory 2011 Aout 3183

Il était une fois, au Puy du Fou, une gente demoiselle, au teint vermeil, gracieuse à souhait, qui avait nom Alix (Née vers 1104 - xxxx).
Son père s'appelait Hugues (1137 - xxxx) et était seigneur du lieu.
La belle adolescente, au cours d'une fête donnée au château paterne, fit la rencontre d'un jeune écuyer de bonne mine.
Celui-ci était de la noble maison des Herbiers et son nom était Miles, seigneur de l'Etenduère.

PUY_8694 Puystory

Et il arriva ce qui devait arriver !
Les deux jeunes gens s'aimèrent d'amour.
Tant et si bien que peu après le mariage était célébré en grande liesse dans la chapelle du château.
Les fêtes terminées, le bel écuyer emmena sa jeune épousée au château de l'Etenduère, aux Herbiers.
Et pour les jeunes époux commence une lune de miel qui semblait ne pas devoir finir.

PuyStory 2011 Aout 3324

Mais Miles dut bientôt revêtir son armure et monter son destrier.
C'était la guerre !
De la cour du château, Miles adresse un dernier adieu à l'épouse éplorée.
Puis d'un bon de cheval, franchit le pont-levis et ne tarda pas à disparaître au détour du chemin.
Le sort de la guerre lui fut fatal.

PUY_6257

Au cours d'un combat meurtrier, malgré maintes prouesses, Miles blessé à mort, devait succomber sous les coups.
Quand la fatale nouvelle parvint au château de l'Etenduère, ce fut la consternation.
La belle Alix, qui ne vivait plus depuis le départ de son bien-aimé, demeura inconsolable.

IMG_0755

Peu après elle quittait l'Etenduère, ce château témoin de son fugitif bonheur et regagnait le Puy du Fou.
Là, quoi qu'on fit, Alix ne pouvait surmonter son chagrin.
Elle allait en dépérissant de jour en jour, insensible aux caresses de ses parents, sourde aux plus flatteuses propositions, fidèle à son premier et unique amour.

Puystory_07062

Et c'est ainsi que minée par le chagrin, Alix, quelques mois plus tard, allait par-delà la tombe rejoindre son bienaimé.
C'est ici que se termine la touchante légende d'Alix du Puy du Fou, veuve inconsolée.

Posté par Puystory à 00:01 - Divers - Commentaires [1] -

Le 11 novembre 2018

PUY_7880

Nous commémorons cette année le 100ème anniversaire de la fin de la Première Guerre Mondiale 1914-1918.
Ci-dessous les étapes principales qu'a connu ce conflit appelé la "GRANDE GUERRE".
En prélude, l'assassinat le 28 juin 1914, à Sarajevo, de l'archiduc héritier d'Autriche-Hongrie François­Ferdinand par un étudiant bosniaque n'est qu'un prélude tragique à la Première Guerre Mondiale.
Le 23 juillet, l'Autriche-Hongrie envoie un ultimatum à la Serbie, pour lui déclarer la guerre le 28 juillet.
Après la Russie, avant l'Allemagne et la France, le Gouvernement belge décrète le 31 juillet la mobilisation générale après avoir refusé à l'Allemagne le passage de ses troupes sur son territoire.
Le 1 er août, l'Allemagne déclare la guerre à la Russie et le 3 août à la France.
Le 5 août c'est au tour de l'Autriche-Hongrie de déclarer la guerre à la Russie.
Le 23 août, la Grande-Bretagne et le Japon déclarent la guerre à l'Allemagne.
Le 6 août 1914, la division de cavalerie belge repousse à Halen, près de Diest, quatre régiments de cavalerie allemande.

DSC_6211

C'est la fameuse "Bataille des Casques d'Argent".
Un front "Ouest" et un front "Est" se créent rapidement.
Après avoir violé la neutralité belge, l'armée allemande atteint le Nord de la France le 13 septembre et le maréchal Joffre (France) remporte la victoire décisive de la bataille de la Marne.
Octobre-novembre 1914, la Bataille de l'Yser, les troupes belges et alliées arrêtent la progression des Allemands.
De septembre à novembre, un front continu et ininterrompu de 750 km se stabilisera entre Ypres et la frontière suisse.
Lors d'une offensive allemande près d'Ypres, les gaz (Ypérite ou gaz moutarde) sont utilisés pour la première fois le 22 avril 1915.
De février à décembre 1916, la bataille de Verdun, sans doute la plus violente de la Grande Guerre, où les Français résistent aux lourdes offensives allemandes.

PUY_1860

Selon les prévisions allemandes, la bataille devait se solder par un coefficient de perte de 1/5 en faveur de l'armée allemande.
L'épisode se termine victorieusement pour les Français.
Seul grand choc naval de la Première Guerre Mondiale, la Bataille du Jutland a lieu le 31 mai et le 1er juin 1916.
Les navires allemands tentent de briser le blocus pour rejoindre les mers libres.
Les Britanniques restent maîtres du champ maritime malgré une apparente supériorité de la flotte allemande. 
Le 1 février 1917, Guillaume II décide d'intensifier la "Guerre sous-marine à outrance".
Les "U-boot" allemands coulent 3,5 fois plus de navires que les Anglais n'en construisent.
A partir de 1918, la construction navale américaine compensera les pertes.
Le 2 avril 1917, les Etats-Uni rejoignent les Alliés.

Puystory_01533

Le 6 avril, ils déclarent la guerre à l'Allemange ("Remember the Lusitania 1").
Le 16 avril 1917, les Français montent près du Chemin-des-Dames, l'offensive de Nivelle.
Cette offensive se soldera le 4 mai par un échec désastreux pour les troupes françaises.
les 6 et 7 novembre 1917, "Révolution d'octobre" se déclenche en Russie.
Le 3 mars 1918, le Traité de Brest-Litovsk, traité de "paix séparée", est signé par l'Allemagne, l'Autriche-Hongrie, la Bulgarie, l'Empire Ottoman et la Russie soviétique.
Les Allemands peuvent dès à présent concentrer toutes leurs forces sur le front de l'Ouest.
D'avril à novembre 1918, l'épidémie de grippe espagnole fait 4.700.000 morts en Europe.
L'armistice de Rethondes, le 11 novembre 1918 entre 5h20 et 5h30 du matin, l'Armistice est signée entre les Alliés et l'Allemagne dans un wagon de chemin de fer à Compiègne.
Les clauses principales seront :
- évacuation de la France, la Belgique et le Luxembourg pour le 26 novembre et de la rive gauche du Rhin pour le 10 décembre.
- constitution d'une Pologne indépendante avec accès à la mer.
- renoncement à l'annexion de l'Autriche germanophone.
Les Anglais exigent l'abandon des colonies et la livraison de la flotte de guerre.
Le "CESSEZ LE FEU" aura lieu à onze heures le 11 novembre 1918.  

DSC_6230

Mais que reste-t-il de cette page de l'histoire ?
En France, la commémoration de l’Armistice – autrement dit de la fin d’une Grande Guerre qui devait être la "Der des Ders" - prendra par la suite une place importante dans la vie nationale, avec des gerbes déposées chaque année, à quelques jours de la Toussaint, fait du hasard, au pied des monuments aux morts de chaque commune ce jour de la "Fête du Souvenir".
Des plaques commémoratives sont également installées dans les lieux publics.
Lors des cérémonies du 11 novembre commémorant la fin de la Grande Guerre (1914-1918), on rend hommage au soldat inconnu (Soldat anonyme enterré sous l'Arc de Triomphe de la place de l'Étoile à Paris représentant symboliquement tous les soldats français morts pendant la Première Guerre mondiale).
En France, le bleuet est le symbole de la mémoire et de la solidarité, envers les anciens combattants, les victimes de guerre, les veuves et les orphelins.

 

SH101599

Au Royaume-Uni, le coquelicot est le symbole utilisé pour honorer les soldats tombés au combat.
Pourquoi cette fleur ?
Au printemps 1915, les champs flamands qui entouraient les tranchées britanniques étaient remplis de coquelicots.
Le poète et militaire canadien John McCrae leur dédie alors un poème baptisé "In Flanders fields".
"Nous ne dormirons pas, même si les coquelicots poussent. Dans les champs de Flandre".
Et cette fleur devient le symbole des victimes de cette guerre.
Le traité de Versailles mettait fin à la Première Guerre mondiale.
Il fut signé, le 28 juin 1919, dans la galerie des Glaces du château de Versailles, entre l'Allemagne, d'une part, et les Alliés, d'autre part.
Le traité avait été préparé par la Conférence de paix (tenue à Paris, du 18 janvier 1919 au 10 août 1920) qui élaborait notamment les quatre traités "secondaires" de Saint-Germain-en-Laye, du Trianon, de Neuilly-sur-Seine et de Sèvres.
Le traité de Versailles a imposé à l'Allemagne des clauses territoriales (par exemple, la restitution de l'Alsace-Lorraine à la France et la perte de toutes les colonies d'Afrique aux mains de ses rivales, la France et la Grande-Bretagne: le Cameroun, le Togo, le Tanganyika et le Südwestafrika ou Namibie), militaires (p. ex., le réduction des armements en canons et en avions ainsi que des effectifs, la démilitarisation de la rive gauche du Rhin, la surveillance d'une Commission de contrôle interalliée) et économiques (en tant que responsable du déclenchement de la guerre, l'Allemagne était condamnée à payer le montant des dommages subis par les Alliés).
Dans l'obligation d'accepter ces dures conditions, l'Allemagne a considéré le traité comme un Diktat.
Dans les années 30, les conditions de ce traité, deviendront invivables pour les allemands, mènera à la deuxième guerre mondiale.

Posté par Puystory à 00:05 - Divers - Commentaires [1] -

Si on changeait d'air !

22549058_10214277729676708_9109364333926445858_o

Aujourd'hui, je vous propose de découvrir le dernier album de Maxime David.
Originaire de Vendée, Maxime David est un créateur et producteur de spectacles et d'animations musicales pour tous les publics.
Grâce à son parcours et répertoire musical variés, il nous propose dans cet album une composition aux textes engagés, associés à un arrangement musical doux et agréable à écouter.

Puy21061938

Ses premiers pas sur scène furent dans une comédie musicale "Manon de Monvalain" dans laquelle il tenait le 1er rôle enfant, celui d'un paysan.
Quelques années plus tard, il signe un nouveau rôle dans une adaptation de "Titanic".
Cette nouvelle comédie musicale lui offre cette fois-ci un 1er rôle adulte aux côtés d'une vingtaine d'artistes chanteurs et chanteuses et d'une cinquantaine de figurants.
Après 4 années à jouer le chanteur-comédien, Maxime lance sa carrière de chanteur solo et met de côté celle d'acteur.

PUY_2207

Mais en 2010, une proposition lui est offerte : celle d'intégrer les comédiens professionnels du Puy du Fou.
En Juin 2011, il entre donc dans cette grande famille en jouant dans "Les Vikings" ensuite dans "Le magicien ménestrel" durant 2 saisons avant d'intégrer l'équipe du "Signe du triomphe" en 2014.

Puystory_01426

En mars 2017, il intègre une nouvelle équipe, celle des comédiens "ON" et des chanteurs du parc.

PUY_6718

Aujourd'hui, Maxime partage sa vie professionnelle entre deux métiers, celui de chanteur et celui de comédien (notamment au Puy du Fou).

Je vous invite de mieux le découvrir en parcourant son site internet :

https://www.maximedavid.com/accueil

Posté par Puystory à 22:30 - Divers - Commentaires [2] -

Home Most Days - Want You To

 

VIDEO officielle réalisée au Puy du Fou.

Posté par Puystory à 09:40 - Divers - Commentaires [1] -

Les albums

Couverture CD

Derrière les musiques du "Signe du Triomphe" et du "Dernier Panache" se cache le talent de Nathan Stornetta, compositeur et ami du Puy du Fou.

Posté par Puystory à 20:40 - PUY DU FOU - Commentaires [0] -