Puy Story

Histoire d'une région.

Tradition de Noel

PUY_3960

Le mot "Noël"vient du latin "Natalis" signifiant "la naissance".
A moins que ce ne soit une abréviation d'Emmanuel, un des prénoms de Jésus, qui signifie :
"Dieu est avec nous ".
C'est au IVème siècle que la date du 25 Décembre fut définitivement fixée pour célébrer la naissance du Christ... même si cela ne correspondait pas exactement à la vérité historique.
Pourquoi ce choix du 25 Décembre pour honorer la mémoire du Christ ?
Les Chrétiens suivirent l'exemple des Romains qui avaient l'habitude de célébrer l'anniversaire de la naissance de leurs chefs ou de leurs grands personnages, même après leur mort.
Le jour de la fête ne coïncidant que rarement avec la date exacte de la naissance.
Sans doute cette date fut-elle choisie car les Romains fêtaient, ce jour-là, de nombreux grands hommes.

Puystory_02211

L'arbre de Noël, le sapin, a remplacé le chêne où les druides allaient, le 25 Décembre (jour le plus court de l'année) cueillir le gui.
D'origine nordique et germanique, il a conquis sa place dans le monde entier depuis cent ans. Il est parfois remplacé par des arbres plus en accord avec le climat : le bananier en Afrique Noire, le cactus à Porto-Rico.
D'où vient la tradition de la buche de Noël. Bûche de chêne, de charme, ou d'orme, elle était choisie avec soin.

Puystory_00110

C'était le soir de Noël, avant de partir pour la messe de minuit, qu'on allumait la bûche.
Elle devait brûler pendant tout l'Octave de Noël, soit jusqu'à l'Epiphanie.
La bûche brûlait pour la protection des récoltes et on la tisonnait pour la faire étinceler.
Plus il jaillirait d'étincelles, meilleure serait la moisson.

Puystory_02208

Pour le nouvel An, c'est en 1564 qu'un Edit de Charles IX fixa au 1er Janvier, le début de l'année.
Auparavant, la date variait d'une région à l'autre, d'une année à l'autre ainsi, à Paris, on fêtait l'avènement de l'année nouvelle, le ler mars !
De nombreux dictons, remontant aux siècles passés, expliquent peut-être certaines de nos pratiques actuelles.
Avoir les poches et les placards vides la veille du Nouvel An annonçait la pauvreté pour une année.
Voilà pourquoi, sans doute, les victuailles s'entassent la nuit de la Saint-Sylvestre !

DSC_1348

Pour attirer la chance sur soi, il fallait vider le fond des bouteilles.
Ce n'était pas grave autrefois, les chevaux ne connaissaient-ils pas le chemin de l'écurie ?
Mais, aujourd'hui ?
Sachez aussi que si le premier homme qui franchit le seuil de votre maison, après minuit, a les cheveux noirs, une année de bonheur vous attend.
Alors choisissez bien vos invités !

DSC_0222

Le 1er Janvier.
C'est la tradition d'envoyer des vœux de bonheur et de santé pour l'année nouvelle.
Cette tradition semble venue du Moyen-âge.
En effet, les religieux et religieuses de certains Ordres n'avaient le droit d'écrire à leur famille que ce jour-là et bien-sûr, ils adressaient aux êtres chers leur bénédiction et des souhaits de félicité.

Posté par Puystory le 26 décembre 2016 - Divers - Commentaires [0] -


La Boutique

Panorama 87

Vous avez oublié votre souvenir ???
Visiteurs du Puy du Fou, au début de votre séjour, vous visitez le Bourg 1900 et ses boutiques ensuite vous profitez de votre séjour dans le Grand Parc.

PUY_0970 Puystory

Vous vous dites que les souvenirs seront achetés en fin de visite.....
Et si vous avez oublié de repasser par les boutiques à souvenirs, les regrets commencent ..........

PUY_0971 Puystory

Afin de répondre à vos attentes, je vous propose de faire un petit détour par la boutique en ligne du Puy du Fou. 
http://boutique.puydufou.com/

Posté par Puystory le 18 septembre 2016 - Bourg 1900 - Commentaires [2] -

Au fond des chemins creux.

DSC_8459

Au fond des chemins creux, avez-vous entendu.
Cette rumeur d'orage de paysans armés.
Aiguisant leur courage aux grains du chapelet ?
Au fond des chemins creux, l'avez-vous entendue ?

PuyStory 2011 Aout 4224

Dans le vent de galerne, avez-vous vu passer.
Les chevaux galopant, la mort à leurs jarrets,
Les femmes gémissant sur les moissons brûlées ?
Dans le vent de galerne les voyez-vous passer ?

PUY_0700

Dans les champs de genêts, avez-vous vu couler,
La sève née du sang, la vie née de la mort ?
Les bourgeons, en craquant, annoncent enfin l'aurore.
Dans les champs de genêts, avez-vous vu l'été ?

PUY_7881_00426

Dans les brumes du soir, avez-vous vu venir,
Le cortège des hommes, des femmes et des enfants
Chantant leur foi si fort qu'on les croirait vivants ?
Dans les brumes du soir, vont-ils nous revenir ?

PUY_5628 Puystory

Dans le creux de vos cœurs, avez-vous vu germer.
Cet arbre-souvenir, aux racines hors du temps ?
Oh, gens du Puy du Fou, ce passé de Géants,
Dans le creux de vos cœurs, vous l'avez retrouvé...

Régine ALBERT

Posté par Puystory le 02 septembre 2016 - Divers - Commentaires [2] -

Le mot "PUY".

PUY_2520

On connait la définition de "Puy" signifiant colline, venant du mot latin "Podium".
Mais "PUY" est aussi un nom donné au Moyen-Âge à des associations urbaines, confréries à la fois littéraires et religieuses qui organisaient des concours destinés à promouvoir la poésie spirituelle et mariale (honneur de la vierge Marie).
Des soirées poétiques amicales et des concours de composition musicale, patronnées par quelque riche bourgeois, s'y déroulaient sous la présidence d'un "prince" (ou roi) du puy élu chaque année à la Chandeleur.
Ces concours consistaient aussi à la distribution de quelques prix donnés à ceux qui avaient fait les meilleures pièces de vers sur ce sujet.
La plupart se situaient dans le Nord de la France.
Parmi les plus célèbres citons le Puy d'Arras qui apparaît au début du XIIIe siècle, ou le Puy musical d'Évreux au XVIe siècle.
On signale à Tournai dès 1250 les sociétés du Puy d'amour, chantant l'amour courtois et de la Table ronde, célébrant les nobles chevaliers du temps jadis.
Ceux de Valenciennes (dès le XIIIe siècle), d'Amiens (Confrérie du Puy Notre Dame), de Douai (Puy de l'Assomption) et de Lille furent également très actifs.

Posté par Puystory le 29 juillet 2016 - Divers - Commentaires [1] -

La Palissade

PUY_8233

Palissade est un dérivé de palis avec le suffixe-ade emprunté à l’ancien occitan palissada ("clôture de palis").
Les Grecs et les Romains ont créé des palissades pour protéger et de fortifier leurs camps militaires.

SH109544

Une palissade en architecture militaire est une clôture en bois composé d'un alignement de pièces de bois, liés les uns contre les autres et posées verticalement et terminées en pointe.

PUY_3497

Généralement un fossé y est réalisé devant la palissa afin de diminuer la progression de l'ennemi.
C'est aussi dit pour une rangée d'arbres (de charmille ou d'ifs) planté à la ligne dont on laisse pousser avec la précaution de taillés les branches pour en faire une espèce de mur.

Posté par Puystory le 01 juillet 2016 - Divers - Commentaires [0] -


Animo'show

PUY_4763

La plus belle doublure du Loups n'est elle pas le Chien-Loup Tchéquolovaque ??

PUY_4485

Animo'Show est là avec ses animaux (Chiens-Loups Tchéques) pour vous faire partager des moments inoubliables pour petits et grands.

PUY_4344

Grâce à ces doublures, nous travaillons à la fois dans le cinéma et la démonstration publique et privée (quelques références cinématographique : Clip Maitre Gim's, Téléfilm Section de Recherche ... Spectacles : Puy du Fou, Festival international du cirque de Domont, ...).

12991827_10209305421861817_1384471112_o

Spectacle agréé par le ministère de l'environnement et habilité DSV.
Nous étudions toutes demandes (fête médiévale, country, école, mariage, ...)
animo.show@gmail.com
0033-683197194
Par Gaël Rambaud

Posté par Puystory le 30 avril 2016 - Divers - Commentaires [1] -

Le Puy du Fou encore récompensé

 

"Notre force c'est la création artistique"

Posté par Puystory le 17 avril 2016 - Divers - Commentaires [0] -

Le cheval au Moyen-âge.

DSC_5528

Domestiqué depuis plus de 6000 ans, le cheval représente la plus grande conquête de l’homme.
La famille des équidés comprend le cheval, mais aussi l’âne, le mulet, l’onagre et le zèbre.
Ils descendent d’un étrange animal apparu en Amérique du Nord il y a 65 millions d’années environ : l’Eohippus (de la taille d’un renard).
Le cheval que nous connaissons aujourd’hui "Equus caballus" apparut il y a 4 millions d’années, mesurait environ 1m30 et vivait dans les steppes arides de Mongolie et de la Chine.

PUY_0571

Dès le IIIe millénaire av. J.-C, l’homme a appris à atteler les chevaux, mais les véhicules restent rudimentaires jusqu’à la fin du Moyen Age.
Jusqu'à la première guerre mondiale, les chevaux ont été utilisés pour leurs performances physiques et pour la diversité de leurs emplois (vie agricole, transports et la guerre).
Au Moyen Age (époque de la chevalerie et des croisades), l'élevage du cheval se développe au point qu'il y avait dans certaines régions autant de chevaux que d'hommes.

DSC_6040

Suite aux guerres, échanges commerciaux et besoins des hommes, de nouvelles races apparaîtront grâce aux divers croisements et notamment avec l’arabe (Venant du Moyen-Orient il est rapide et endurant), le barbe (venant d'Afrique du Nord, il est vif, intelligent, équilibré, docile), le Genest d’ Espagne (pure race Espagnol compact et musclé) et les poneys nordiques.
Les destriers avait une hauteur moyenne de 1,50 m au garrot allant jusqu’à 1,60 m au maximum.

PUY_9836

Les chevaux lourds (très fort mais manquant d’adresse) seront croisé avec des sujets plus légers combinant ainsi taille et force (endurance et agilité).
Chaque chevalier se devait avoir 5 ou 6 chevaux à disposition.
Le cheval était fragile sur les champs de bataille où il pouvait être blessé ou inutilisable suite à l'infection d'une plaie bénigne, tué, à bout de force, ou capturé par l’ennemi.

PUY_4749

En temps de siège ou sur le champ de bataille, le cheval pouvait trouver de l'herbe pour sa nourriture.
Cependant l'eau était plus difficile à trouver et elle était propice à la contamination.
Des milliers de chevaux sont morts d’épidémies propagées par l’eau durant de longues campagnes.

PUY_7189

De manière générale, les chevaux étaient l’objet de considération et de convoitise.
Les riches seigneurs se disputaient les meilleurs et les marchands de chevaux comptaient alors parmi les hommes d’affaires les plus riches.

PUY_9018

Il était habituel de distinguer plusieurs variétés de chevaux à usage tout à fait particulier.
Le Destrier (Dextarius) : cheval de guerre par excellence, de chasse et de tournoi.
Les destriers sont des chevaux au sang chaud, nerveux, dressés à mordre, à donner des coups de pied et à charger l'ennemi sans peur.
Le Coursier (curseor) et le Chasseurs (chaceor) : chevaux de vitesse.

Puy du Fou 2011 - 6158_DxO - Puystory

Le misaudor (milsodor, milsoudor), un destrier de très grande valeur (plusieurs milliers de livres pour d’où la provenance de son nom : mille besants d’Or).
Le Roussin ou Roncin (roncinus) : cheval lourd d’entraînement ou de basse condition (très peu de valeur).
Le Sommier : cheval de corvées et des fardeaux.
Le Palefroi (Paraveredum) : cheval de renfort, d’apparat et de promenade.
La Haquenée : cheval de dame.

PUY_7777_00322

Aujourd’hui on compte environ 150 races de chevaux mais, depuis sa domestication, son courage et sa générosité sans limite, ont permis au cheval de devenir un symbole de gloire et de prestige.

Posté par Puystory le 21 mars 2016 - Divers - Commentaires [0] -

Les films au Puy du Fou

Trois films ont été tournés dans les murs du Grand parc du Puy du Fou.
Le premier, tourné en 1989 est "Vent de Galerne". (Production française)
L'action se situe dans le village 18ème. 

img112

 L'histoire est :

Quatre ans après la Révolution française de 1789, un méchant vent de galerne semble souffler de Paris sur la Vendée.
Dans le bocage vendéen, la chasse aux conscrits et aux prêtres qui refusent de prêter serment à la République a commencé.
Pour échapper à cette conscription qui ne frappe que les plus humbles, les hommes du village, rejoints par les paysans des environs, vont brûler les registres paroissiaux, conservés au chef-lieu.
Mais la manifestation dégènère en insurrection.......

******

Le deuxième est "Les Vendéens" de Jacques Dupont diffusé pour la première fois le 30 décembre 1993.
On y retrouve comme décors, le village XVIIIème et le château renaissance du Puy du Fou.

3309450028037_1

Ce téléfilm aborde l'histoire de la Guerre de Vendée.
Le Roi Louis XVI est guillotiné le 21 janvier 1793, à Paris, Place de la Révolution. Un mois plus tard, à l'occasion de la Levée en masse décrétée par la Convention, le peuple Vendéen va se soulever en masse.

*****

Le troisième est tourné en 2003 est :
"Held des Gladiatoren" - "L'honneur des Gladiateurs" (Production Albanie/Autriche).
L'action se situe dans le Stadium.
Bien que modifié par des effets spéciaux, on reconnait facilement grâce à la SPINA.

affiche-L-Honneur-des-gladiateurs-Held-der-Gladiatoren-2003-1

L'histoire est :

En l'an 83 de notre ère, dans l'arène de Puteoli, sous un soleil de plomb, a lieu un combat d'une extrême violence.
Le héros de ce spectacle qui rend les foules hystériques n'est autre que Lagos, un gladiateur brutal venu de Grèce et .......

Posté par Puystory le 06 octobre 2015 - Divers - Commentaires [1] -

HYPOCRAS *

1146141583

origines de l'Hypocras

L'Hypocras est une boisson à base de vin dans laquelle macèrent tout un ensemble d'épices, dont de la canelle, du gingembre...
Le miel est éventuellement utilisé selon la recette, en plus ou moins forte quantité, pour adoucir la boisson et lui donner un goût plus agréable au palais. 
Les origines historiques de l'Hypocras restent mystérieuses.
Certains les font remonter à l'Antiquité et attribuent le breuvage à Hyppocrate (d'où son nom, Hypocras).
Il semblerait que la recette de l'Hypocras ait été redécouverte par les Occidentaux du moyen-âge lors des Croisades. 

Recette de l'Hypocras médiéval

Les premiers textes faisant mention d'une recette pour l'Hypocras remontent au XIIIème siècle.
Il existe une multitude de recettes, chacun y mettait les épices qui correspondent à son budget où à la facilité qu'il avait à se les procurer.
Si le sucre existait et était utilisé parfois, le miel le remplaçait le plus souvent (et à mon avis avantageusement).
La recette que nous vous offrons de l'Hypocras n'est qu'une variante parmi tant d'autres : 

Ingrédients :

1 bouteille de vin rouge (au choix)
100 g de miel
30 g de cannelle en bâtons
60 g de gingembre frais
10 clous de girofle
10 gousses de cardamome.

Verser le vin et le miel dans un récipient.
Noyer les épices et les mettre dans une toile que l'on noue
Mettre la toile contenant les épices dans le breuvage et recouvrir.
Laisser macérer au moins pendant 4 heures.
Retirer la toile contenant les épices (filtrer avant consommation).

Posté par FULGENT le 14 septembre 2015 - MOYEN AGE - Commentaires [1] -