Puy Story

Histoire d'une région.

Le Puy du Fou encore récompensé

 

"Notre force c'est la création artistique"

Posté par Puystory le 17 avril 2016 - Divers - Commentaires [0] -


Le cheval au Moyen-âge.

DSC_5528

Domestiqué depuis plus de 6000 ans, le cheval représente la plus grande conquête de l’homme.
La famille des équidés comprend le cheval, mais aussi l’âne, le mulet, l’onagre et le zèbre.
Ils descendent d’un étrange animal apparu en Amérique du Nord il y a 65 millions d’années environ : l’Eohippus (de la taille d’un renard).
Le cheval que nous connaissons aujourd’hui "Equus caballus" apparut il y a 4 millions d’années, mesurait environ 1m30 et vivait dans les steppes arides de Mongolie et de la Chine.

PUY_0571

Dès le IIIe millénaire av. J.-C, l’homme a appris à atteler les chevaux, mais les véhicules restent rudimentaires jusqu’à la fin du Moyen Age.
Jusqu'à la première guerre mondiale, les chevaux ont été utilisés pour leurs performances physiques et pour la diversité de leurs emplois (vie agricole, transports et la guerre).
Au Moyen Age (époque de la chevalerie et des croisades), l'élevage du cheval se développe au point qu'il y avait dans certaines régions autant de chevaux que d'hommes.

DSC_6040

Suite aux guerres, échanges commerciaux et besoins des hommes, de nouvelles races apparaîtront grâce aux divers croisements et notamment avec l’arabe (Venant du Moyen-Orient il est rapide et endurant), le barbe (venant d'Afrique du Nord, il est vif, intelligent, équilibré, docile), le Genest d’ Espagne (pure race Espagnol compact et musclé) et les poneys nordiques.
Les destriers avait une hauteur moyenne de 1,50 m au garrot allant jusqu’à 1,60 m au maximum.

PUY_9836

Les chevaux lourds (très fort mais manquant d’adresse) seront croisé avec des sujets plus légers combinant ainsi taille et force (endurance et agilité).
Chaque chevalier se devait avoir 5 ou 6 chevaux à disposition.
Le cheval était fragile sur les champs de bataille où il pouvait être blessé ou inutilisable suite à l'infection d'une plaie bénigne, tué, à bout de force, ou capturé par l’ennemi.

PUY_4749

En temps de siège ou sur le champ de bataille, le cheval pouvait trouver de l'herbe pour sa nourriture.
Cependant l'eau était plus difficile à trouver et elle était propice à la contamination.
Des milliers de chevaux sont morts d’épidémies propagées par l’eau durant de longues campagnes.

PUY_7189

De manière générale, les chevaux étaient l’objet de considération et de convoitise.
Les riches seigneurs se disputaient les meilleurs et les marchands de chevaux comptaient alors parmi les hommes d’affaires les plus riches.

PUY_9018

Il était habituel de distinguer plusieurs variétés de chevaux à usage tout à fait particulier.
Le Destrier (Dextarius) : cheval de guerre par excellence, de chasse et de tournoi.
Les destriers sont des chevaux au sang chaud, nerveux, dressés à mordre, à donner des coups de pied et à charger l'ennemi sans peur.
Le Coursier (curseor) et le Chasseurs (chaceor) : chevaux de vitesse.

Puy du Fou 2011 - 6158_DxO - Puystory

Le misaudor (milsodor, milsoudor), un destrier de très grande valeur (plusieurs milliers de livres pour d’où la provenance de son nom : mille besants d’Or).
Le Roussin ou Roncin (roncinus) : cheval lourd d’entraînement ou de basse condition (très peu de valeur).
Le Sommier : cheval de corvées et des fardeaux.
Le Palefroi (Paraveredum) : cheval de renfort, d’apparat et de promenade.
La Haquenée : cheval de dame.

PUY_7777_00322

Aujourd’hui on compte environ 150 races de chevaux mais, depuis sa domestication, son courage et sa générosité sans limite, ont permis au cheval de devenir un symbole de gloire et de prestige.

Posté par Puystory le 21 mars 2016 - Divers - Commentaires [0] -

Les films au Puy du Fou

Trois films ont été tournés dans les murs du Grand parc du Puy du Fou.
Le premier, tourné en 1989 est "Vent de Galerne". (Production française)
L'action se situe dans le village 18ème. 

img112

 L'histoire est :

Quatre ans après la Révolution française de 1789, un méchant vent de galerne semble souffler de Paris sur la Vendée.
Dans le bocage vendéen, la chasse aux conscrits et aux prêtres qui refusent de prêter serment à la République a commencé.
Pour échapper à cette conscription qui ne frappe que les plus humbles, les hommes du village, rejoints par les paysans des environs, vont brûler les registres paroissiaux, conservés au chef-lieu.
Mais la manifestation dégènère en insurrection.......

******

Le deuxième est "Les Vendéens" de Jacques Dupont diffusé pour la première fois le 30 décembre 1993.
On y retrouve comme décors, le village XVIIIème et le château renaissance du Puy du Fou.

3309450028037_1

Ce téléfilm aborde l'histoire de la Guerre de Vendée.
Le Roi Louis XVI est guillotiné le 21 janvier 1793, à Paris, Place de la Révolution. Un mois plus tard, à l'occasion de la Levée en masse décrétée par la Convention, le peuple Vendéen va se soulever en masse.

*****

Le troisième est tourné en 2003 est :
"Held des Gladiatoren" - "L'honneur des Gladiateurs" (Production Albanie/Autriche).
L'action se situe dans le Stadium.
Bien que modifié par des effets spéciaux, on reconnait facilement grâce à la SPINA.

affiche-L-Honneur-des-gladiateurs-Held-der-Gladiatoren-2003-1

L'histoire est :

En l'an 83 de notre ère, dans l'arène de Puteoli, sous un soleil de plomb, a lieu un combat d'une extrême violence.
Le héros de ce spectacle qui rend les foules hystériques n'est autre que Lagos, un gladiateur brutal venu de Grèce et .......

Posté par Puystory le 06 octobre 2015 - Divers - Commentaires [1] -

HYPOCRAS *

1146141583

origines de l'Hypocras

L'Hypocras est une boisson à base de vin dans laquelle macèrent tout un ensemble d'épices, dont de la canelle, du gingembre...
Le miel est éventuellement utilisé selon la recette, en plus ou moins forte quantité, pour adoucir la boisson et lui donner un goût plus agréable au palais. 
Les origines historiques de l'Hypocras restent mystérieuses.
Certains les font remonter à l'Antiquité et attribuent le breuvage à Hyppocrate (d'où son nom, Hypocras).
Il semblerait que la recette de l'Hypocras ait été redécouverte par les Occidentaux du moyen-âge lors des Croisades. 

Recette de l'Hypocras médiéval

Les premiers textes faisant mention d'une recette pour l'Hypocras remontent au XIIIème siècle.
Il existe une multitude de recettes, chacun y mettait les épices qui correspondent à son budget où à la facilité qu'il avait à se les procurer.
Si le sucre existait et était utilisé parfois, le miel le remplaçait le plus souvent (et à mon avis avantageusement).
La recette que nous vous offrons de l'Hypocras n'est qu'une variante parmi tant d'autres : 

Ingrédients :

1 bouteille de vin rouge (au choix)
100 g de miel
30 g de cannelle en bâtons
60 g de gingembre frais
10 clous de girofle
10 gousses de cardamome.

Verser le vin et le miel dans un récipient.
Noyer les épices et les mettre dans une toile que l'on noue
Mettre la toile contenant les épices dans le breuvage et recouvrir.
Laisser macérer au moins pendant 4 heures.
Retirer la toile contenant les épices (filtrer avant consommation).

Posté par FULGENT le 14 septembre 2015 - MOYEN AGE - Commentaires [1] -

L'étain *

Du latin "stannum", l'étain est le premier métal exploité par l'homme dès l'âge de pierre.
Il est le fondateur de la métallurgie.
Situé à faible profondeur, l’extraction est facile et un simple feu de bois suffit pour le travailler.
L’étain pur est trop souple et doit être travaillé en alliage (différent selon les époques et les régions) pour la fabrication des objets.

Artisans 092012-072

Dès le début de notre ère, il est utilisé pour la fabrication d'objets d'usage courant, bijoux ou objets utilitaires, médicaux, religieux, décoratif ou ustensiles de cuisine.
En Égypte et en Grèce, les orfèvres l'utilisaient au même titre que l'or et l'argent et son usage était courant dans les cuisines romaines.

PUY_9327

Les étains romains riches en plomb (+/- 30 %), les sels inorganiques de plomb et l'acide nitrique (nitrate de plomb) étant toxiques, ils pouvaient provoquer des intoxications graves dont le saturnisme.
Dès les XVIIe et XVIIIe siècles la teneur de plomb descend à 5 % et sera progressivement remplacé par du cuivre et de l'antimoine.
Aujourd'hui, des normes internationales définissent l'étain moderne, comprenant de 1 à 8 % d'antimoine et 0,25 à 3 % de cuivre avec des limites spécifiées selon l'usage.
Le gobelet ou la coupe à boire est très répandu.

Atelier Costume 082012 - 23

Individuel dans les logis aisés, les pauvres le partagent pour toute la famille.
Les matériaux qui composent cet ustensile sont variés, allant du bois creusé dans les campagnes au gobelet en étain ou en argent serti de pierres précieuses dans la haute noblesse.
C’est au Moyen Âge que cet artisanat est en pleine croissance et entre le XIVème siècle jusqu’au XIXe siècle l’étain est réglementé.
Le contrôle de la qualité et de la quantité de plomb dans l’alliage est exclusivement exercé par la corporation des étainiers (potier d’étain lié au métier d’orfèvre).

PUY_4771Pendant cette période, on distingue trois qualités d’étain.
L’étain "fin" pur à 90% en complément d’antimoine, de cuivre rouge étaient utilisés pour la vaisselle.
L’étain "commun" à forte proportion de plomb (10 à 20%).
L’étain "mort" ou "claire étoffe" à très forte proportion de plomb (30 à 40%) pour les pièces telles que bougeoirs, lampes à pétrole...

DSC_8907

Au Moyen Age, sur la table des bourgeois, l’étain imitant l’argenterie remplace la vaisselle de terre cuite ou de bois.

PUY_3148

Avec les édits de 1689 et 1709, Louis XIV impose à tous les sujets de remettre au roi leur vaisselle d’or et d’argent afin qu’elle soit fondue, (conséquences des guerres successives qui ont vidé les caisses du royaume).
Pendant cette période, la poterie d’étain connaitra sa plus grande période de prospérité et agrémentera les tables royales et les classes bourgeoises.

Artisans 092012-054

A partir du XVIIIème siècle, la porcelaine et la faïence remplaceront peu à peu les articles en étain.

Posté par Puystory le 03 août 2015 - Divers - Commentaires [1] -


La charte du Puyfolais (Puy du Fou)

PUY_8079 Puystory

Le Puy du fou c'est une manière de vivre, un acte de charité au sens fort du terme.

PUY_7173 Puystory

Le Puy du Fou a été fait pour faire le bien, pour le beau, pour faire vivre le Vrai, c'est-à-dire :
l'Histoire.

PUY_7987 Puystory

1. On est bien au Puy du Fou parce que l'on sent que l'on fait le bien.
2. On est bien au Puy du Fou parce que l'on se sent bien avec son histoire.
3. On est bien au Puy du Fou parce que l'Art vous porte au-dessus de vous-même et vous sublime.
4. On est bien au Puy du Fou parce que c'est un acte de foi, un acte d'amour.

PUY_8347 Puystory

Un Puyfolais qui vit intensément ces quatre dimensions de la charte du Puyfolais est Puyfolais pour longtemps.
Philippe de Villiers

Posté par Puystory le 14 juillet 2015 - Divers - Commentaires [1] -

CNEA

Reportage CNEA - ARTE Histoire(s) Made In France.

Posté par Puystory le 11 février 2015 - Divers - Commentaires [0] -

Reportage sur le Puy du Fou (GloriaTV)

DSC_5027

Découvrez les reportages de Gloria TV (durdur500) sur :

http://gloria.tv

Posté par Puystory le 31 janvier 2015 - Divers - Commentaires [0] -

Le Roman de Saint-Louis

PUY_1269

Saint Louis, c’est l’accord parfait d’un règne et d’un royaume.

Il a pratiqué la maxime de Saint Augustin : « La paix, c’est la tranquillité de l’ordre ».
Dans l’ordre du Beau, il est né dans l’embrasement des cathédrales et devint le chef de la flotte de toutes les cathédrales de l’Europe.
Dans l’ordre du Bien, il fut le compagnon des ordres mendiants, les Dominicains et les Franciscains, un nouveau modèle de pauvreté évangélique et de pauvreté savante.

Dans l’ordre du Vrai, il fit de l’Université de Paris – la Montagne Saint Geneviève – une montagne de l’esprit qui éclairait le monde.

 

Je vais vous dire pourquoi j’ai écrit ce livre.
Quand la maison s’écroule, on va chercher un mur porteur.
Or, le mur porteur de la France, c’est saint Louis. On l’a oublié, on l’a occulté, on l’a caché.
Le devoir d’un homme politique, qui est passé de la politique à la métapolitique, c’est de le rappeler.
Allez chercher saint Louis, il ne vous décevra pas, lui.
À l’heure où le pouvoir s’est dégradé en simulacre, il est urgent d’aller à la source primordiale de la France.
Là où allait boire l’Occident tout entier du temps de la christianitas, quand croyant encore en lui, il se construisait au lieu de se mépriser.

9782226249777-j

Posté par Puystory le 11 janvier 2015 - Divers - Commentaires [0] -

Le roman de Jeanne d'Arc (portrait d'artiste)

PUY_1306_DxO - Puystory

Installée en 1927 (Basilique du Sacré-Cœur de Montmartre), la statue équestre de Jeanne d'Arc est une œuvre du sculpteur français Hippolyte Lefèbvre.

Pour rendre à Jeanne, au-delà de la place qu’elle occupe dans l’Histoire, un peu de son humanité et de sa fragilité, Philippe de Villiers est parti sur ses traces :

il a visité et revisité Domrémy, Chinon, Orléans et Compiègne, Le Crotoy et Rouen.
Il a longé la Loire, refait la route du Sacre et celle de la capture.
Il s’est imprégné de l’air qu’elle a respiré, a renoué avec sa langue, son univers, les saisons de son enfance.

Le-roman-de-Jeanne-dArc-Philippe-de-Villiers

Il a relu les dernières minutes du procès et s’est laissé habiter par la force unique de cette guerrière.
Avec le style et le panache qui ont fait le succès du Roman de Charette et du Roman de Saint Louis, Philippe de Villiers dessine ici le portrait d’une Jeanne loin des stéréotypes, celui d’une âme simple et portée par la grâce, tout entière vouée à la sincérité de son combat
– à l’amour de son pays, la France.

Posté par Puystory le 03 janvier 2015 - Divers - Commentaires [0] -