Puy Story

Histoire d'une région.

Trève de midi

Bourg_27

DSC04885

Trève sympathique.
A l'heure de la halte, le Relais de poste et la Halle Renaissance vous invitent à la détente.
Il est vrai, que ces deux "restaurants" incitent à la fête sous leurs airs avenants, perpétuent le saut dans le temps.
Ambiance joyeuse, aubades des trouvères et service en costumes d'époque.

Posté par Puystory à 18:08 - RENAISSANCE - Commentaires [0] -


Jean-marie DELAHAYE

Le Puy du Fou est animé par la passion de plus 3000 bénévoles, tous motivés par la même foi, l'amitié et le partage.

Posté par Puystory à 18:03 - Divers - Commentaires [2] -

marier les vins

Quentin_10mod
Photo Kintus.

Les fêtes de fin année approchent à grand pas avec ses repas bien accompagnés.
Consommer l'alcool avec modération pour ne pas se retrouver comme ce pauvre écuyer qui a abusé de la trouspinette.

Mais comment marier les vins avec les plats pour en profiter pleinement ?
Vins rouges peu tanniques, acidulés :
Pizza, lasagne, mets à base de tomate, poisson grillé, viandes froides et saucissons.
Vins rouges tanniques :
Gibier en sauce, plats en sauce avec fines herbes, poulet ou dinde farcie et grillée.
Vins blancs secs neutres :
Poissons, fruits de mer cuits au naturel, poitrines de poulet grillées, quiches, mets cajuns, saucisson, mets chinois ou thaïlandais, pizza.
Vins blancs vifs :
Mets en sauce tomate, salades avec vinaigrettes relevées.
Sushi, saumon ou thon grillé ou même cuit au four.
Vins blancs parfumés :
Mets chinois et thaïlandais, poisson fumé, pâtés riches, porc, quiches, plats avec gingembre frais, porc et poulet froid.
Vins rosés :
Ces vins se marient avec toute une panoplie de plats, allant du poisson aux mets épicés.
Étant donné leur légèreté, il est préférable d'éviter de les servir avec des plats de viande costauds.

Posté par Puystory à 18:00 - ART CULINAIRE - Commentaires [0] -

Retraite

relax__094926800_1346_28092009

Pour la dernière, les spectateurs ont applaudi debout durant de longues minutes, pour un de ses acteurs qui part après 20 ans de prestations sans manquer un seul spectacle !
Le cheval Relax, du haut de ses 27 ans, va profiter d'une retraite bien méritée dans les vertes prairies d'un particulier.
Souhaitons-lui bonne route vers sa nouvelle résidence.

Posté par Puystory à 12:15 - ACADEMY - Commentaires [4] -

Photo mystère

Panorama_32

Cette photo est-elle ratée ?
De nouvelles photos panoramiques sont placées sur le blog.
Si vous souhaitez copier et utiliser les photos du blog, il serait aimable de demander ou d'informer l'auteur sur l'usage qui sera fait des photos ?
Une simple demande et voir un merci ne coute rien et vous aurez certainement le soutien de l'auteur.
Je profite de cet article pour remercier toutes les personnes qui m'ont autorisés la publication de leurs photos et celles qui ont sollicités mes clichés.

Posté par Puystory à 17:48 - Divers - Commentaires [0] -


MOTS MOYEN AGEUX

HdF1969_10AVilleMoyenAge_WEB

Ci-dessous une liste de mots employés en ces temps reculés.

  - Baille : banquet.

- Boiser : boire.

  - Casseron : casserole.

  - Chane : broc.

  - Cohue : marché.

- Entonner : boire.

  - Etape : marché.

- Eventaire : panier d'osier ou l'on présente les marchandises.

  - Font : fontaine.

   - Francherepue : repas plus qu'abondant.

Remarquer certains mots n'ont plus le même sens à ce jour.

Posté par FULGENT à 11:00 - MOTS DISPARUS - Commentaires [0] -

LA MESNIE*

IMGP0003

MESNIE (maisonnée, famille) est peu utilisé depuis le moyen age.
Il désignait à l'époque les gens de même sang ou non vivant ensemble sous un même toit.
C'est une notion assez vague, l'administration fiscale (déjà à l'époque) préférait appeler
cela les feux (foyer fiscal actuellement utilisé).
Le feu est devenu au cours du XIV siècle une unité fictive de taxation des villageois ou communautés urbaines.

L'ensemble du mobilier s'appelle le MESNAGE.
Plus tard, cela désignera la famille conjugale : le couple marié
origine de l'expression
"faire le ménage" nettoyer les meubles.
L'histoire des mots n'est elle point une part importante de notre patrimoine.

Posté par FULGENT à 09:49 - MOTS DISPARUS - Commentaires [1] -

Didier Barbelivien.

db

DIDIER BARBELIVIEN est né à Paris en 1954.
Il a écrit plus de deux mille chansons pour des interprètes français des plus célèbres aux plus prestigieux en passant par les plus inconnus.
On sait peu de choses sur ses gouts, sinon qu'il aime la lecture et les promenades dans la campagne.
Il reconnait que les femmes ont toujours inspirées la majorité des chansons qu'il continue d'écrire.
Les succès ,si nombreux qu'il est obligé d'en chanter une partie en medley afin que le public puisse retrouver toutes ces chansons qu'il a tant aimé et qu'il aime tant retrouver …..Méditerranéenne, Mademoiselle chante le blues ….Les sunlights des tropiques…..Michèle…..Il tape sur des bambous…L’adieu….Et tu danses avec lui….Petite fille du soleil….La rivière de notre enfance…..Elle m’oublie….etc….
Passionné d’Histoire, Didier Barbelivien s'attèle alors en 1992  à un projet qui à en croire son entourage professionnel n’intéressera personne :
Réaliser un album sur le thème des Guerres Vendéennes  au lendemain de la révolution Française.
Le disque s’intitule : " Vendée 93"
Didier enregistre avec Anais le titre principal : " Les Mariés de Vendée" dont le clip magnifique  est tourné au Puy de fou avec des  bénévoles du spectacle.

Ses couplets romantiques touchent immédiatement les cœurs et deviennent un immense succès populaire.
Honneur au passage à l'association du Puy du Fou qui regroupe plus de 3.2oo bénévoles ! Chapeau et Bravo !

(Je tiens à remercier les collaborateurs de Mr. BARBELIVIEN qui m'ont permis de placer cet article sur le blog)

En Cliquant ICI, vous accéderez au site officiel de Monsieur Didier Barbelivien.

Posté par Puystory à 17:23 - GLOIRE DE VENDEE - Commentaires [3] -

L'atlas de l'histoire

38557446

Proposé gratuitement, un site intéressant sur l'histoire.
je vous invite à le découvrir en cliquant ICI.

Posté par Puystory à 06:06 - VRAC - Commentaires [0] -

Les armures

SH100745

Dans la boutique du Puy du Fou, on fait d'étrange découverte.

D'imposantes armures. Mais des questions me viennent à l'esprit :

Mais pourquoi des armures ? D'où viennent-elles ? Et de nos jours ?

L'homme d'arme comprit très vite que se défendre lors du combat était au moins aussi important que de porter un coup à l'ennemi.
Pour lire la suite, je vous donne rendez-vous sur :

http://jeanmichel.rouand.free.fr/chateaux/armes/armure.htm
et sur
http://www.hermine-et-chardon.com/
(Cliquez sur les liens)

SH100748

Posté par Puystory à 06:10 - MOYEN AGE - Commentaires [0] -