Puy Story

Histoire d'une région.

Le Grand carrousel du Puy du Fou

PUY_3446_03882

Le carrousel trouve son étymologie dans la contraction de deux mots latins "carrus-soli" ce qui signifie "char du soleil".
Hérité du tournoi médiéval, le carrousel était un intermédiaire entre les parades équestres et les jeux guerriers italiens.
Le roi, entouré des grands de la noblesse, endossait des rôles allégoriques.

PUY_2416_04713

Le carrousel présente des joutes équestres et des figures chorégraphiques de hautes écoles.
Aux XVIIe et XVIIIe siècles, les cours d’Europe organisent ces grands "ballets équestres" qui par leur conception tiennent autant de l’opéra que du ballet chorégraphique.
Les carrousels n’étaient pas réservés aux nobles, mais étaient plutôt une grande fête publique en la présence du roi et offerte par lui à ses sujets.

PUY_2427_04724

Il s’agit d’une équitation raffinée basée sur la pureté des mouvements du cheval où l’écuyer conduit le cheval avec justesse, douceur, discrétion et patience.
Seules subsistent les partitions des carrousels de 1685 et 1686.
La musique de Jean-Baptiste LULLY, musicien du Roi (28 novembre 1632 – 22 mars 1687) réunit trompettes, timbales et bande de hautbois.

PUY_2545_04838

Le tempo était adapté à l’allure des chevaux : prélude au pas, menuet au trot, gigue au galop puis gavotte au pas.
Un exercice de style pour un musicien dont on dit s’être inspiré de la cadence des sabots de son cheval pour composer une danse !
Cette salle de spectacle originale, allie le charme d'un théâtre à l'italienne et la modernité d'une grande salle de spectacle.

PUY_8812

Le Grand Carrousel du Puy du Fou est un immense théâtre du style XVIIe siècle devant lequel s’étend un magnifique jardin "à la française"de 3 hectares.
La façade de 110 mètres, culmine à 16 mètres et est ornée d’armoiries sculptées, de bas-reliefs équestres, de corniches, de chapiteaux et de colonnes doriques.
À l’intérieur : 3000 places assises, 6000 m2 dont 3600 m2 d’espace scénique (2 fois le ZENITH de Paris).

PUY_2559_04852

Son rideau en velours rouge (le plus grand rideau du monde) d'une demi tonne et d'une surface de 950m² à une ouverture de 70 mètres de longueur sur 13.5 mètres de haut.
Un décor roulant de 21 mètres d’envergure et 10 mètres de haut, un balcon et 6 lustres escamotables, 1300 m² de décors.
Ce spectacle est aussi animé grâce aux 30,5 tonnes de matériels technique accrochés au plafond dont 70 projecteurs automatiques et un système audio stéréo multicanals L-Acoustics.
Le tout relié par plus de 50 km de câbles !

Panorama 1

Et n'oublions pas qu'il a la capacité de se transformer en un lac en seulement quelques minutes !

Posté par Puystory le 10 juillet 2019 - MOUSQUETAIRES - Commentaires [0] -


L'éventail

M 27

Les éventails sont utilisés depuis la Préhistoire.
Tout au long de l'histoire, l'éventail a subi une métamorphose.
Dans l'Egypte ancienne, formé d’une longue plume d’autruche, il sera symbole de puissance.
Au Mexique, l’éventail est considéré comme un symbole d’autorité.
Souvent orné de pierres précieuses, il sert à activer le feu des sacrifices.
Pendant le Moyen-âge il sera accessoire de guerre, de danses et arts martiaux au Japon.
Les Espagnols portent des éventails à écrans ronds, garnis de plumes.
Vers le 14ème siècle, les éventails en cercle plissé sont apportés du Japon et de Chine.
Aux 17, 18, 19ème siècle un accessoire de mode dans toutes les cours d'Europe Depuis le début de 20ème siècle il devient un outil publicitaire.

PUY_7939 Puystory

Les premiers hommes agitaient une feuille de palme pour se procurer un peu d'air frais lors de chaudes journées.
Sorte d'écran portatif avec lequel les dames s'éventent (produire de l'air), il est en papier ou en étoffe, plissé en forme palmée.
Objet de mode et objet d’art, l’éventail, venu d’Asie à la Renaissance, a connu son âge d’or en France sous l’Ancien régime (1484-1789).
Au 16ème siècle, les éventails sont fixes et sont très populaires.
A partir du 17ème siècle ils seront progressivement remplacés par les éventails pliables.
C'est Catherine de Médicis (1519-1589), reine de France qui introduit l'éventail pliable en France.
C'est lors de son mariage avec Henri II (1519-1559), fils de François Ier (1494-1547), en 1533, que les éventails sont devenus un accessoire indispensable à la gente féminine.
La partie supérieure est ordinairement recouverte de papier, de taffetas ou de plumes.

Schéma_éventail_2

En 1678, le roi Louis XIV (1638-1715), à l'initiative de Colbert (1619-1683), fondera la communauté des "Maîtres-éventaillistes" (60 membres) et fixera les règles de fabrication (protection des secrets de fabrication) et de commercialisation de l'éventail.
Les Maîtres-éventaillistes auront recours aux matériaux les plus précieux, comme la nacre et l’ivoire, le bois exotiques et aux peintres à la mode François Boucher (1703-1770), Antoine Watteau (1684-1721), Charles Le Brun (1619-1690), entre autres pour la décoration ainsi qu’aux techniques les plus innovantes, avec des ajouts d’optique, lunettes et loupe, ou de tubes à parfums…

DSC_6968

Les éventails pliables ont régné en maître pendant tout le 17ème siècle.
Le 18ème siècle fut l'âge d'or de l'éventail en Europe.
Durant ce siècle, les éventails pliables étaient un instrument accessible par toutes les classes sociales.
Pour la toute première fois, des éventails étaient fabriqués en grande masse.

DSC_4962

Ils représentaient des scènes d'Histoire, de la mythologie et des scènes d'amour.
Au 18ème siècle, en France de nombreux éventails ont représenté la reine Marie-Antoinette.
En 1782, Paris sera la capitale de l'éventail avec 253 "Maîtres-éventaillistes".
En 1789, les éventails étaient peu coûteux portaient fréquemment des slogans révolutionnaires.

PUY_7837 Puystory

La première guerre mondiale mettra fin à la production de l'éventail le relayant au statut d'objet pour grand-mère.
Abandonné sauf dans quelques pays comme l'Espagne, il reste l'accessoire des danseuses de flamenco et un accessoire de défilé de mode.
Aujourd'hui, l'éventail est un accessoire raffiné, utile, écologique, peu onéreux, et possède des avantages pour à nouveau charmer les femmes d'aujourd'hui.

Posté par Puystory le 22 août 2016 - MOUSQUETAIRES - Commentaires [1] -

Qui sont les Mousquetaires ??? *

NON, ce ne sont pas ceux qui ont inventé les "Supermarchés".
Vous souriez peut-être, mais j'ai déjà entendu cette réflexion.

PUY_4830

Le corps des mousquetaires de la maison militaire du roi de France a été créé en 1622 lorsque le roi Louis XIII (1601-1643) dota de mousquets (arme d'infanterie) une compagnie de chevaux-légers de la Garde aussi appelés carabins (cavalerie légère), elle même créée par son père, Henri IV (1553-1610)
De 1622 à 1629, les mousquetaires dépendent du capitaine-lieutenant des chevau-légers. 
En 1622, le premier d'entre eux fut Jean de Bérard de Montalet (1585-?).
En 1634, le roi le fait capitaine de la compagnie des mousquetaires, laissant le commandement effectif au sieur de Tréville (1598-1672)
Les mousquetaires sont recrutés uniquement parmi les gentilshommes ayant déjà servi dans la Garde. 

PUY_9489

Le passage aux mousquetaires est une promotion. 
Il permet de rejoindre un corps d'élite, proche du roi.
De plus, il est prévu que les hommes quittant ses rangs soient nommés enseigne ou lieutenant (grade bien plus élevé alors, surtout dans les corps d'élite) dans les Gardes ou officiers dans les régiments.
En l'absence d'école militaire, le passage sous les yeux du souverain permet de vérifier la compétence et la fidélité de chaque homme. 
Bandouilière de mousquetaire, année 1640, chaque étui contient la dose de poudre nécessaire pour armer et effectuer un tir.

PUY_3123 Puystory

Ces mousquetaires avaient la particularité de combattre indifféremment à pied ou à cheval. 
Ils formaient la garde habituelle du roi à l'extérieur, la garde à l'intérieur des appartements royaux étant celle des gardes du corps et des gardes suisses. 
Mazarin (1602-1661), n'appréciant guère les turbulents mousquetaires du roi, fit dissoudre leur compagnie en 1646. 
Elle ne reparut qu'en 1657, comptant alors 150 hommes. 

PUY_4677

À la mort de Mazarin (1602-1661), la compagnie des mousquetaires du cardinal passa au roi Louis XIV.
Elle fut réorganisée sur le modèle de la première compagnie en 1664 et reçut le surnom de "mousquetaires gris" dû à la robe de ses chevaux, alors que la deuxième compagnie fut appelée "mousquetaires noirs". 
À cette même époque, les effectifs des compagnies furent doublés. 
En effet les mousquetaires étaient l'un des corps militaires les plus prestigieux du royaume, ne rassemblant que des nobles en principe. 

PUY_7609 Puystory

Nombre d'entre ces derniers, forcés depuis les réformes de Le Tellier (1603-1685) à passer un certain nombre d'années dans la troupe avant d'accéder au grade d'officier, préférèrent effectuer ce service dans un corps privilégié.
Ainsi, aussi bien des militaires comme le maréchal de Montesquiou (1640-1725) que des écrivains comme le duc de Saint-Simon (1675-1755) furent mousquetaires. 
En 1776, les mousquetaires furent supprimés pour raisons d'économie par Louis XVI (1754-1793).
Reformés en 1789, ils furent supprimés peu après. 
La Restauration les recrée le 6 juillet 1814, et les dissout définitivement le 1er janvier 1816.

Posté par Puystory le 06 juin 2016 - MOUSQUETAIRES - Commentaires [0] -

Le flamenco *

PUY_0710

Le flamenco est une danse théâtrale, tantôt sensuelle, tantôt grave, qui mobilise l’ensemble du corps pour exprimer des émotions.
Cet art est censé exprimer la joie et la souffrance.

DSC_6901

Le flamenco, dont le nom a une origine incertaine, plonge ses racines dans trois cultures arabe, juive et andalouse.
Cet art serait né à Triana, un quartier de Séville, où poètes et musiciens ont trouvé refuge au XVIème siècle.

PUY_0654

A l'origine, le Flamenco consistait en un chant sans accompagnement ou "cante" auquel ont été progressivement ajoutés des claquements de mains "palmas", de la danse ("baile") et de la guitare ("toque").
Des instruments comme le cajón (percussion venant du Pérou) et les palillos (castagnettes) ont été introduits plus récemment.

PUY_2655

Le flamenco s’est fait connaitre dans les théâtres et à la radio à partir des années 1920.
Parmi les grands noms qui ont marqué cet art, on peut notamment citer Antonio Ruiz Soler, Joaquin Cortès, Antonio Gades, Sara Baras et Cristina Hoyos.

DSC_0521

Posté par Puystory le 25 mai 2015 - ACADEMY - Commentaires [1] -

Séraphina

Mousquetaires 14092012-218

Séraphina Provient de l'hébreu "saraph", "seraphim" qui veut dire "ardent", "Brûler*.
On lui associe généralement la couleur jaune.
On fête la Saint Séraphine le 9 septembre.

Puy23061118

Son charme spontané ne passe jamais inaperçu.
Elle est toujours de bonne humeur, ce qui en fait une femme très attachante.
Confiante à leur instinct et se laisse guider par ses sentiments plutôt que par la raison.
Son activité est parfois assez "brutale" et Séraphine est une fonceuse qui agit avec rapidité et audace.

DSC_0504

Besoin de toujours être en mouvement, Séraphina est explosive et son dynamisme est largement relayé par une volonté forte, une activité intense et une vraie sociabilité.
Volontaire et persévérante car lorsqu'elle décide d'entreprendre quelque chose, elle va jusqu'au bout de son projet.

DSC_6968_Copie

Sainte Séraphine. Sueva Montefelto était la petite nièce du pape Martin V.
En 1457, son mari, le duc de Pesaro, l’a fait enfermer au couvent des clarisses de Pesaro en Italie en raison de ses infidélités et ses tentatives criminelles envers lui.
Après vingt mois de cette réclusion forcée, elle découvre sa vraie vocation et change de nom en celui de Sérafina.
Elle prend l'habit de Sainte Claire et décide de passer le reste de sa vie dans la prière, la pénitence et la paix.
Abbesse depuis trois ans, elle mourut en 1478.
Le pape Benoît XIV la béatifia en 1754

Posté par Puystory le 16 juin 2014 - MOUSQUETAIRES - Commentaires [0] -


Anne d’Autriche

Pendant le spectacle, il est dit :
Mesdames et messieurs, le roi et la reine Anne
Arrivant parmi nous accueillent à leurs côtés
Les amis de la France, venant du monde entier.
Mais qui est la reine Anne ?

PUY_2498

Ana María Mauricia, archiduchesse d'Autriche, Infante d'Espagne (Valladolid 1601 - Paris 1666) et Reine de France de 1615 à 1666 est la fille aînée de Philippe III d’Espagne (1578-1621) et de Marguerite d’Autriche (1584-1611).
(Infante est le titre officiel que portent en Espagne les enfants non héritiers du roi).
En 1615, en épousant à l’âge de 14 ans le jeune Louis XIII (1601-1643), Ana Maria d’Autriche est rebaptisée "Anne d’Autriche" par les français.
Mariage, négocié, symbolisant le rapprochement de la France et de la maison d’Autriche.
Le 05/09/1638 elle donne naissance à Louis XIV (Le Roi-Soleil 1638-1715), et le 21/09/1640 à Philippe de France (Duc d’Orléans 1640-1701).
Louis XIII ne l’aime guère, Richelieu (1585-1642) s’en méfie et la persécuta, George Villiers (1592-1628) duc de Buckingham l’idolâtre, Mazarin (1602-1661), comme en témoigne sa correspondance, a toujours compté sur son fidèle soutien.
Aimant Mazarin, elle contribua à sa prodigieuse ascension.
Ecartée du pouvoir parle roi et Richelieu, elle se laissa entraîner dans les complots menés contre le cardinal.

Mousquetaires 14092012-181

Veuve en 1643, Anne d’Autriche devient régente du royaume pendant 18 ans et révèle d’incontestables talents politiques.
Elle surmonte deux grandes épreuves : la guerre avec l’Espagne et la Fronde (*) des nobles français.
Elle gardera à ses côtés Mazarin, que Richelieu avait choisi pour successeur.

(*) La Fronde est une période de troubles à propos des structures de la société (haine envers le ministre Mazarin suite à de nouveaux impôts) qui ont agité la France pendant la minorité de Louis XIV, d'août 1648 jusqu'en 1653.

Grande, belle, elle sera immortalisée par les peintres Rubens (musée du Prado) et Mignard (musée du Louvre) et sera enfin l’héroïne d’Alexandre Dumas (Les Trois mousquetaires).
Après son veuvage, la reine, vivra une amitié passionnée avec le cardinal Jules Mazarin, tout en travaillant avec lui à la consolidation de la monarchie.

DSC_0352

En 1661, à la mort du cardinal de Mazarin, elle se retire de la scène politique et Louis XIV décide de prendre seul les pouvoirs en France.

Anne d’Autriche protégea toute sa vie l’Eglise.
Elle ordonna, en 1645, la construction de la chapelle du Val-de-Grâce à Paris.
Anne d’Autriche est décédée le 20 janvier 1666 à Paris.
Inhumée à la basilique de Saint Denis, son cœur se trouve au Val-de-Grâce à Paris.

Posté par Puystory le 17 février 2014 - MOUSQUETAIRES - Commentaires [0] -

Mousquetaires de Richellieu

Mousquetaire 02

Pendant 40 minutes, le spectacle "Mousquetaire de Richelieu" mêle combats à l’épée, ballets flamencos et prouesses équestres dans une mise en scène intense agrémentée d’effets spéciaux comme la scène qui se remplit d’eau en quelques minutes.
L’action fait appel à 10 danseuses, 30 cascadeurs et 20 chevaux.
L’histoire se tient au 17ème siècle autour d’un amour contrarié entre la belle Séraphina et l’orphelin Bouton d’Or.

Puy21061092

Elle prend place dans le Grand Carrousel, théâtre géant du XVIIème siècle équipé du plus grand rideau de scène au monde (80 mètres de long pour 13 mètres de haut), découvrant une scène de plus de 2.000m².

Posté par Puystory le 29 mai 2013 - Présentation - Commentaires [0] -

Le Duel

Puy du Fou 2011 - 9290

Ce mot est attesté en 1539.
Il vient du latin duellum, archaïsme pour bellum "guerre", rattaché par erreur à duo et se rapporte à un combat entre deux adversaires armés.
Au début du XVIIe siècle, le duel est en France un véritable fléau.
Entre 1588 et 1608, près de dix mille gentilshommes sont tués pour des questions d'honneur.
Les régles du duel sont :
L'offensé choisit deux témoins et les envoie à son offenseur qui les met en rapport avec deux de ses amis (témoins).
Les quatre témoins établissent s'il y a matière à duel ou à arrangement.
S'ils estiment que la réparation par les armes s'impose, ils fixent les conditions du combat.
L'offensé a le choix des armes (épée ou pistolet, rarement le sabre).
Les armes fournies par les témoins sont tirées au sort entre les adversaires.
Le duel à l'épée est au "premier sang" si l'offense est légère et à "mort" si les témoins estiment que l'insulte le justifie.
Sur le terrain, les témoins attribuent leur place aux adversaires en veillant à de l'égalité des chances.
(duel au pistolet : 30 pas entre les adversaires).
Le combat ne commence que sur leur ordre et cesse soit avec la mort de l'un des adversaires ou lorsque les témoins estiment que la réparation est suffisante.

Posté par Puystory le 14 août 2012 - MOUSQUETAIRES - Commentaires [0] -

Les Cosaques

Puy15060168

Dès les XIe et XIIe siècles on note la première présence attestée de guerriers libres dans la steppe.
Le nom de "cosaque", est le nom donné à un groupe de populations d'Europe orientale et des parties de l'Europe adjacentes à l'Asie et est issu de la langue turque des Polovtses, fut appliqué dès le XIVe siècle à des groupes multinationaux de mercenaires employés par les colonies génoises de Crimée qui commerçaient avec les Tatars.
La formation des Cosaques au sens historique, en tant que communautés militaires autonomes majoritairement slaves, s'est produite à la fin du XVe et au début du XVIe siècle, aux marges méridionales des grandes principautés de Lituanie et de Moscovie, dans les steppes ukraino-russes alors dominées par les Tatars.
Les Cosaques formaient des sociétés de guerriers relativement ouvertes, où tout candidat pouvait, jusqu'au XVIIe ou XVIIIe siècle, être accueilli en fonction de critères variables selon les régions.
L'organe dirigeant était l'assemblée – Rada "conseil" en Ukraine, Kroug "cercle" ailleurs – où chaque Cosaque pouvait s'exprimer.
Les décisions étaient prises non à la majorité, mais au consensus – parfois après une rixe.
Les réunions de cette assemblée avaient lieu à dates fixes une ou deux fois par an.
Le 24 janvier 1919, le Comité central du parti bolchévique décide au cours d'une réunion secrète de pratiquer « une terreur massive contre les riches Cosaques, qui devront être exterminés et physiquement liquidés jusqu’au dernier et avec les cosaques disparait aussi une culture.

Posté par Puystory le 31 juillet 2012 - MOUSQUETAIRES - Commentaires [0] -

L'ile Saint-honorat

Pendant le spectacle des "Mousquetaires de Richelieu", on évoque l’île Saint Honorat.

Ma bouteille à la mer jetée par-dessus bord conduira mon message jusqu’à toi Bouton d’Or Saine et sauve, échappée de l’île Saint-Honorat. Je me suis évadée en Méditerranée ......

Mais qui était Saint-Honorat ?

Iles de Lérins

Au large de la baie de Cannes (Alpes-Maritimes), l'archipel de Lérins est composé par de l'île Sainte-Marguerite, l'île Saint-Honorat, l'îlot de la Tradelière et l'îlot Saint-Féréol. Originaires d'une noble famille gallo-romaine, Honorat et son frère Venance reçurent le baptême.
Par désir de perfection, ils cherchèrent à gagner l'Orient, patrie des moines.
Ils s'embarquent pour la Grèce avec un troisième compagnon, épris lui aussi de vie monastique.
En Grèce, Venance tombe malade et meurt.
Honorat regagne l'Occident avec son compagnon. L'évêque de Fréjus, Léonce, leur fait don d'une île de l'archipel de Lérins au large de Cannes, alors déserte (île de Lérina).

saint-honorat

C'est sur l’île de Lérina que vers 410 Honorat d'Arles y fonde le premier monastère.
Cette île deviendra l'île St. Honorat et est depuis 16 siècles un lieu de vie monastique à la recherche de Dieu et perpétue le souvenir d'Honorat d'Arles (375-430) (Saint Honorat).
Longue de 1 500 m, large de 400 m, cette île est privilégiée par la présence d'une source d'eau douce et charme par son calme et par sa beauté.
En 426, saint Honorat quitte son île pour devenir évêque d'Arles Au début du VIe siècle, Lérins est le monastère le plus illustre de la chrétienté.
Malgré de nombreuses attaques sarrasines et espagnoles, il le restera jusqu' à la fin du XVe siècle, début d'une longue décadence.
Entre 1635-1637 : Les îles sont prises par les Espagnols sous les ordres du marquis de Santa Cruz et occupées pendant deux ans. L’île St Honorat sera fortifiée en mettant des batteries de canons sur les chapelles.
1788 voit la fermeture du couvent.
Pendant la révolution, il est confisqué et vendu.
C'est en 1859 que le monastère est rendu au culte et en 1869 aux moines cisterciens.
En 1886, l'ile est rattachée à l'évêché de Fréjus. Actuellement, une communauté de moines très active voit la visite de 70.000 visiteurs pan an.

 
Agrandir le plan

Posté par Puystory le 03 juillet 2012 - MOUSQUETAIRES - Commentaires [0] -