Puy Story

Histoire d'une région.

Chevaliers de la table ronde.

Puystory_00644

La légende du roi Arthur et de ses chevaliers s'est constituée et développée durant des siècles et a débuter au Ve siècle.
A cette époque, l'Empire romain, chaque jour plus affaibli, abandonne la Grande-Bretagne pourtant menacée par les invasions sanguinaires des Saxons.
D'après les romances médiévales, le roi Arthur ou Arthur Pendragon est un seigneur breton qui aurait organisé la défense de l’île face aux envahisseurs.
Cette légende est principalement inspirée par le folklore et l'invention littéraire, et son existence historique d'Arthur n'est pas attestée.

DSC_2065

Cette légende sera reprise par le roi d'Angleterre Henri I (1100 - 1135) désirant rallier les Celtes de son royaume et pacifier ses nouvelles conquêtes en Pays de Galle.
L'épopée arthurienne circule alors dans tout le pays, puis en Europe.
Chrétien de Troyes y fait allusion en France en 1120 dans " Conte du Graal ".
Le roi d’Angleterre exploite donc la légende du roi Arthur pour se constituer une ascendance glorieuse.
C'est vers 1150 que la Table ronde est mentionnée pour la première fois dans Le Roman de Brut, œuvre d'un moine anglo-normand, Robert Wace (v. 1110-v.1170).
A l’époque, la chevalerie constitue un compagnonnage guerrier, marqué par certains rites d’initiation comme l’adoubement, et l'esprit de caste rejoint alors l'exaltation du mérite personnel.
Cet ordre avait pour but de mener la quête du Graal (la coupe qui a recueilli le sang du Christ après la crucifixion) et d'assurer la paix du royaume.

DSC_2265

C'est grâce à Merlin que le roi Arthur est au cœur de la plus brillante chevalerie.
Utilisant ses dons d'enchanteur et de magicien, il eut révélé à Arthur la nécessité de créer une assemblée faite des chevaliers les plus preux afin de retrouver le Graal La légende du Saint Graal apparaît pour la première fois à la fin du XIIe siècle dans le roman de Chrétien de Troyes :Perceval ou le Conte du Graal.

DSC_9008

Le mot graal est un nom commun, employé, semble-t-il, dans l'Est de la France pour désigner des ustensiles domestiques : vase, mortier ou écuelle.
Au XIIIe siècle, le Graal devient la coupe qui a servi à l’Eucharistie, et qui a recueilli le sang du Christ sur la Croix.
Ce sera la version la plus largement diffusée en France et en Angleterre, notamment à travers les grandes compilations du cycle du Graal.
Mais d’où vient la table ?

DSC_8969

Selon le témoignage d'un autre moine anglo-saxon, Layamon, auteur lui aussi d'un Roman de Brut à la fin du XIIe siècle, raconte que le roi Arthur, effrayé par une querelle sanglante de préséance entre plusieurs chevaliers, se rendit en Cornouailles pour commander une "table ronde" de mille six cents places ainsi, plus personne ne pourra se sentir relégué au second plan.
A la table ronde, un siège était toujours laissé inoccupé, car il était réservé au chevalier qui trouverait le Graal.

Posté par Puystory à 02:19 - Chevalier de la Table Ronde - Commentaires [1] -