Puy Story

Histoire d'une région.

Quenouille

5746633

Définition 1 :

Bâton à l'extrémité supérieure duquel on attache du chanvre ou du lin, pour le filer en le dévidant au moyen du fuseau ou du rouet.
Charger une quenouille.
Coiffer une quenouille.
Monter une quenouille.
Il se dit aussi de la Quantité de lin ou de chanvre dont une quenouille est chargée.
Filer une quenouille.
Elle a achevé sa quenouille.
Cette maison est tombée en quenouille,
Une femme en est devenue héritière.
On dit dans le même sens :
Le royaume de France ne tombe point en quenouille,
Les femmes ne sont point appelées à succéder au trône de France.

Définition 2 :

se dit, par analogie, des Colonnes, des piliers qui sont aux quatre coins de certains lits.
Quenouilles dorées.
Un lit à quenouilles.
Il se dit, en termes d'Agriculture, des Arbres fruitiers qui sont taillés de manière que le branchage se rapproche de la forme d'une quenouille.
J'ai fait planter des quenouilles qui n'ont pas réussi.

Posté par Puystory le 23 septembre 2012 - CINESCENIE - Commentaires [0] -


La guillotine

Le sujet qui suit n'est pas amusant, mais il fait aussi partie de l'histoire.

Cinéscénie 154

Le docteur Joseph Guillotin présente aux députés de l'Assemblée Constituante une nouvelle machine servant à exécuter les condamnés à mort.
L'engin, mis au point en collaboration avec le chirurgien Antoine Louis, est selon ses inventeurs le moyen "le plus sûr, le plus rapide et le moins barbare."
Il sera d'abord appelé 'Louison" ou "Louisette" mais très vite les parlementaires et les journalistes lui donneront le nom de "guillotine" en souvenir du nom de son créateur.
Le peuple surnommera la machine: "la veuve".
La première exécution aura lieu le 25 avril 1792, elle s'appliquera à un bandit de grand chemin (Nicolas Jacques Pelletier).
La guillotine fonctionnera jusqu'en 1977 (Hamida Djandoubi).

18039949

Peut-être avez-vous un ancêtre guillotiné ?.
Dans la colonne des liens, un site vous aidant à le retrouver.

Posté par Puystory le 18 septembre 2012 - CINESCENIE - Commentaires [1] -

le Père de Montfort

grignion_de_montfort_1

Né le 31 janvier dans la ville de Montfort près de Rennes, mort à St Laurent-sur-Sèvre le 28 avril 1716.
Prêtre, fondateur des Filles de la Sagesse des Prêtres Missionnaires, de la compagnie de Marie et des Frères de Saint Gabriel. Canonisé le 20 juillet 1947 par Pie XII.
Il est fêté le 28 avril.
Ordonné prêtre le 5 juin 1700.
Louis-Marie était en décalage avec son époque, sa simplicité, son désintéressement dérange.
Il doit surmonter de nombreuses difficultés.
Finalement il trouve appuis auprès de l'évêque de Poitiers et devient aumônier de l'hôpital général de Poitiers.
En 1711 le Père de Montfort est appelé par l'évêque de la Rochelle.
En 1713, il rédige la Règle des missionnaires de la Compagnie de Marie, un engagement par vœu de pauvreté de chasteté et d'obéissance.
En 1716, il débute sa dernière mission à St Laurent sur Sèvre.

DSC03237
Souffrant d'une pleurésie, il meurt le 28 avril à l'âge de 43 ans.
On a dit que l'une des raisons pour laquelle les Vendéens se sont opposés aux tendances antireligieuses de la Révolution, 80 ans plus tard, c'est que leur foi avait été affermie par la prédication du Père de Montfort.
A l'heure actuelle, beaucoup se consacrent au Christ et à la Sainte Vierge selon la méthode du Père de Montfort, le plus illustre d'entre eux étant le Pape Jean-Paul II dont la devise " Totus tuus " (Je suis tout à Toi, ô Jésus en Marie) est empruntée au Père de Montfort.
Beaucoup demandent que le Père de Montfort soit déclaré docteur de l'Église.

DSC03244

Posté par Puystory le 16 septembre 2012 - GLOIRE DE VENDEE - Commentaires [1] -

Barge (Puy du Fou)

Au début du spectacle de la Cinéscénie, le Marchand de Quenouille dit :
" Je couche dans les barges des granges".
Mais que peut signifier cette phrase ???

Puy du Fou 2011 - 0928

Dans la région du Centre et de l'Ouest, une barge est un gros tas de foin, de paille ou de blé.
Sert aussi parfois à désigner un hangar à bois ou un grenier à foin aussi dénommé "Fenil", venant du latin foenile, de foenum, foin. C'est aussi l'étage d'un bâtiment où s'exerce la même fonction.
Le fenil est souvent situé au-dessus des étables.
Au moyen-âge, certaines maisons abritent également les animaux de la ferme durant la nuit, pour les protéger d'éventuels prédateurs.
L'enclos des bêtes est placé juste au dessous de la chambre afin que la chaleur dégagée, puisse réchauffer leur propriétaire.

Puy du Fou 2011 - 2258

Posté par Puystory le 07 août 2012 - Cité Médiévale - Commentaires [0] -

Pourquoi que 28 Représentations de la Cinéscénie ?

PuyStory 2011 Aout 4335

Les Puyfolais ne sont pas des acteurs professionnels, ni des techniciens du spectacle,
mais des bénévoles qui prennent plaisir à donner de leur temps, sur leurs loisirs,
à offrir qualité et bonheur à un public grandissant.
Écoliers, collégiens, lycéens, mères de famille ou salariés, paysans, artisans et commerçants -
(les retraités moins de 15 % des Puyfolais) -
travaillant dans la semaine et c'est pourquoi (sauf occasions exceptionnelles) les représentations n'ont lieu que les vendredi et samedi, lorsque les Puyfolais n'ont pas à se lever le lendemain matin.

Posté par Puystory le 09 juin 2012 - CINESCENIE - Commentaires [3] -


L'hymne du Puy du Fou

Après deux heures de spectacles, les acteurs chantent l'hymne du Puy du Fou.
Je vous propose d’entendre et d’éventuellement apprendre les paroles.
Belle façon de les remercier.

Posté par Puystory le 13 mai 2012 - CINESCENIE - Commentaires [3] -

Cinérêverie

Posté par Puystory le 10 mai 2012 - CINESCENIE - Commentaires [1] -

Dans la peau du petit jacques au Puy du fou.

Article réalisé sur l'idée de Richard Péloche.

PuyStory 2011 Aout 4134

Tout au long de votre visite, vous croiserez les "Jacques".
Jacques Maupillier, Jacques le grand-père, Jacques le conscrit, Jacques Lépouraille, Jacques le veilleur et Le petit Jacques.
"Jacques. Jacques le grand père, Jacques le conscrit, toi, le petit Jacques..."
(Texte extrait de la Cinéscénie du Puy du Fou).
L'évolution que le petit Jacques aura subit depuis son apparition sera donc basée sur la création d'un fil rouge autour de Jacques Maupilier et de la mère Maupilier.
Il tient un rôle essentiel à la Cinéscénie, car c'est à travers ses questions que les époques seront annoncées.
Le début de l'histoire Vendéenne :

PuyStory 2011 Aout 3990

 "Pourquoi, toujours le même prénom ?"
La renaissance :
"Le petit Jacques n'ose pas te demander pourquoi tu portes toujours, à la bretelle, une corne gravée...",
L'angélus avec la mère Maupilier et le petit Jacques.
La seconde guerre mondiale : "Maman, pourquoi les avions, la sirène ?...".
Depuis bien longtemps, la famille Maupilier résonne au Puy du Fou comme celle qui traverse le temps, décline les époques et nous les racontes.
("Chacun fais son temps, ceux qui reviennent, ceux qui s'en vont. On regarde le temps qu'il fait, on ne voit pas le temps passer...").
Le petit Jacques à fait son apparition en 1981 lors de la nouvelle mise en scène de la cinéscénie en devenant le fil conducteur de la famille Maupilier.

PuyStory 2011 Aout 4113

Petit fils de Jacques Maupilier et de la mère Maupilier, le petit Jacques s'est frayé un chemin à travers le spectacle, notamment depuis 2011, avec le nouveau dialogue entre la petite fille des Ardennes et le petit Jacques où son rôle c'est élevé à son apogée.

PuyStory 2011 Aout 3563

Dans le Grand Parc, il fera son entrée aux Bal des Oiseaux Fantômes, où il deviendra le frère et neveu de Céleste Maupilier.
Le frère, Jacques Maupilier, sera l’inventeur d'un gonfalon qui flottant dans les airs, appelée "La licorne volante...").
Le rôle du petit Jacques (neveu) sera donc d'aller révéler le sous-terrain afin de faire sortir le chevalier accompagné de son hibou.

Posté par Puystory le 24 avril 2012 - PUY DU FOU - Commentaires [1] -

La Grenouille

DSC_0058

La nouvelle saison de la Cinéscénie recommence bientôt.
Nous sommes en pleine période de reproduction des grenouilles.
Chaque soir, les petites grenouilles ont un rôle très important.
Elles ne sont pas en période des amours, mais chaque spectateur peu entendre leurs chants.
Mais pourquoi ??
En fait, le chant de la grenouille a le rôle de vérifier avant chaque Cinéscénie que les enceintes fonctionnent bien.
La régie technique lance ce son et cela leur permet de savoir si toutes les sorties audio sont en état de fonctionnement.
Cette solution a été trouvée suite à un problème survenu en début de saison 2008.
La nature et la technique sont au service du spectacle.

Ci 001

Posté par Puystory le 15 avril 2012 - CINESCENIE - Commentaires [0] -

Origine de la Guerre de Vendée

Cinéscénie 147

La liberté de culte fut l'une des causes majeures de la guerre de Vendée.
Profondément religieux, les Vendéens, bien que dans leur grande majorité, ils aient souhaité d'importantes réformes en 1789, ont été très choqués par la Constitution civile du Clergé
(12 Juillet 1790, qui faisait élire les évêques et curés par le peuple, lesquels devaient aussi prêter serment à cette Constitution et n'étaient donc plus des prêtres dépendants de l'église de Rome)
qu'ils n'ont pas admise.
En Janvier 1793, l'exécution du Roi Louis XVI les a révoltés et, comme dans d'autres parties de la France, de nombreux soulèvements sporadiques se sont produits.
Le 24 février 1793, une Conscription de 300 000 hommes est décrétée par la Convention.
C'est le détonateur qui déclenche une guerre civile qui va durer de 1793 à 1796, va faire des milliers de morts et générer des atrocités.
La levée de cette  armée décrétée par la Convention pour défendre la Révolution contre les autres pays d'Europe, entraina de nombreuses révoltes dans l'Ouest.
Les troupes républicaines parvinrent à les limiter au nord de la Loire.
Près de Laval, l'ancien faux-saulnier Jean Cottereau rallia ses hommes cachés dans la forêt en imitant le cri de la chouette. C'est de son surnom de Jean Chouan que naquit le terme de "chouanneries".
Le 19 mars, l'armée républicaine fut mise en déroute en Vendée.
La Vendée, qui désignait un espace plus vaste que le département actuel, englobant une partie du Maine-et-Loire, de la Loire-Atlantique et des Deux-Sèvres, devint le symbole de la contre-révolution à abattre.
Une armée de 25 000 paysans-soldats se plaça sous les ordres du voiturier Cathelineau, du garde-chasse Stofflet, et des aristocrates Bonchamps, d'Elbée, Charette, La Rochejaquelein, Lescure ou Talmont.

PuyStory 2011 Aout 4356

Posté par Puystory le 01 avril 2012 - VENDEE - Commentaires [0] -