Puy Story

Histoire d'une région.

Le Puy du Fou et l'histoire de Vendée.

 Le Puy-du-Fou est bien plus qu’un parc d’attractions.
C’est un lieu de mémoire et d’histoire vécues.
Un lieu d’enracinement, et donc d’humanité, d’amitié, ou comme le disent spontanément les Puyfolais : de passion.
Les Puyfolais ?
Ce sont eux que vous allez découvrir dans ce reportage où leur passion est à l’honneur : la passion des bénévoles qui depuis 37 ans, reviennent ou se succèdent chaque été sur la Cinéscénie ou dans les coulisses, sur les gradins ou dans les billetteries, pour exprimer une fidélité à leurs ancêtres et un devoir de justice : dire l’histoire tourmentée de la Vendée qui a reconquis son droit de cité grâce à la rencontre de Philippe de Villiers avec cette terre de géants.
Communion, miracle, dévouement… les mots qui viennent à l’esprit en voyant et en écoutant ces bonnes gens sont de l’ordre du religieux.
C’est aussi une histoire de foi que les Puyfolais racontent ici ; elle est sans aucun doute à la racine d’une réussite culturelle à contre-courant, mais qui s’est imposée en faisant partager cette joie où vérité et beauté se rencontrent.

Le chemin de la Mémoire n'est actuellement plus proposé au du Puy du Fou.

Posté par Puystory le 01 janvier 2016 - CINESCENIE - Commentaires [0] -


VERDUN *

PUY_3033

Le 11 novembre 1918 marque la fin de la Première Guerre Mondiale avec la signature de l’Armistice à Rethondes entre l’Allemagne et les pays alliés.

PUY_0721_DxO - Puystory

Ce conflit, impliquant pour la première fois autant de pays, s’est principalement déroulé sur le territoire européen et a laissé derrière lui, après 4 ans de conflit intense, plus de 8 millions de morts.

DSC_1153

Il y a 1 siècle, à 05 hr du matin était signé le traité de paix mettant fin à la grande guerre.
Ce traité devait être mit en application le jour même à 11 hr.

PUY_0854_DxO - Puystory

Entre temps, les bombardements faisaient encore rage au dessus des tranchées faisant des victimes inutiles.

PUY_4672_DxO - Puystory

Officiellement et pour les familles, ces victimes sont tombées au champs d'honneur le 10 novembre.
Drôle de guerre et d'époque !!!!!

PUY_3070

Posté par Puystory le 11 novembre 2015 - CINESCENIE - Commentaires [0] -

Les "Maupillier" et le Puy du Fou

Ciné 17082012 - 0400

Le spectacle du Puy du Fou est devenu si célèbre qu'on n'a jamais demandé aux Maupilier autant de renseignements sur l'histoire de leur famille.
En résumé, s'il fallait raconter toute l'histoire, parfois assez étonnante, des Maupilier, il y faudrait des pages.
Une chose assez importante à souligner d'abord :
jusqu'au milieu du XVIIéme siècle environ, les actes et les signatures des intéressés n'ont connu qu'une écriture du nom : "Maupillé, parfois Maupilé"....

DSC_2792

Mais vers 1650 et 1670, les "Maupillé" se mettent à signer : "Maupillié, Maupilier, Mopilier, Maupillier".
Il arrive plus tard que la prononciation traditionnelle vendéenne (Mau prononcé Mon et Man) déteint sur l'écriture et une branche des Deux-Sèvres signera un temps : "Monpilier".
Au XVIIIe siècle, il semble bien que les diverses branches font exprès de diversifier l'orthographe, sans doute pour éviter les confusions. Mais la branche bretonne a toujours conservé l'écriture ancienne : "Maupillé".
Une autre précision : les "Maupillé – Maupilier - Maupillier" se sont divisés en trois branches :
1.La bretonne,
2. Celle des Deux-Sèvres
3. Celle de Vendée, ainsi désignées pour aller vite et simplifier l'histoire.
La branche des Deux-Sèvres s'est séparée de la branche de Vendée au début du XVIIe siècle, par Guillaume dit le Jeune, frère ou demi-frère de Guillaume l'Ainé, ancêtre de la branche de Vendée.
Ces branches se sont ensuite divisées évidemment en sous-branches.
Laissons de côté les ancêtres plus anciens et les lieux où ils ont vécu.

PUY_8712

Mais, pour la branche vendéenne par exemple, qui a conservé le plus de documents et de traditions, on suit les descendances et les dispersions sans aucune rupture depuis la fin du XVI" siècle et les parents des deux Guillaume.
Tout le monde a entendu parler ou a vu cette reproduction de Jacques Maupillier, peint par Madame de la Rochejacquelein, et dont on dit qu'il était garde au Puy du Fou.
Marie Maupilier, aujourd'hui décédée, raconte comment, après avoir vu reproduite dans l'Histoire de Crétineau-Joly et Drochon, la peinture, elle décida, dans l'ardeur de ses dix-huit ans, de la faire reproduire en carte postale, et prit sur elle d'y faire ajouter : garde au "Puy du Fou".
Lorsqu'elle se rendit compte de son erreur, il était trop tard.
Ainsi la légende commençait à prendre le pas sur l'histoire.
Jacques_Maupilie_Boisme
Car Jacques Maupillier, celui de la carte, n'a jamais vécu ni aux Epesses, ni au Puy du Fou.
Il est né à La Chapelle-Saint-Laurent, à vécu à Combrand, à Boismé, puis sa famille s'est dispersée à Noirterre et ses descendants vivent aujourd'hui à Saint-Sauveur et Argenton-l'Eglise, en Deux-Sèvres, ainsi qu'à Châteauroux, et à Niort.
Jacques, ce Jacques, fait partie simplement de la branche des Deux-Sèvres.
Le Maupillier du "Puy du Fou" descendait bien du garde du Puy du Fou.
Mais le "garde" comme le prouvent les états civils de Mortagne et des Epesses et les registres du Puy du Fou, était né à Mortagne, s'est marié à Mortagne avec Marie Grégoire, le 27 mai 1807.
Il a quitté Mortagne au début de 1810 pour le Puy du Fou où il a été garde jusqu'à sa mort.
Il était né à Mortagne le 8 juillet 1785, de Jean Maupillier et de Jeanne-Rose Seguin, il s'appelait Jean, Jean-Baptiste, il signe "Maupillier et J.B. Maupillier".
Les actes concernant sa famille sont aux Epesses. Ses descendants vivent aujourd'hui aux Epesses et se sont aussi dispersés en plusieurs provinces.
L'ascendance de "Jean" est parfaitement connue jusqu'au XVIe siècle sans rupture.
Alors disons qu'à part le prénom, prénom d'ailleurs traditionnel chez les Maupilier depuis des siècles, rien de l'esprit et de l'histoire des Maupilier n'est faux dans ce que présente le spectacle ; on ne dit pas cela pour le plaisir.
C'est vrai.
C'est même en dessous de la vérité.

PUY_5793 Puystory

Rien que pour la période révolutionnaire, si le spectacle voulait tirer parti de la véritable histoire de cette famille en ses deux grandes branches de la Vendée militaire, il aurait de quoi renouveler ou corser ses anecdotes et ses présentations pendant plusieurs années.
Il reste que le Puy du Fou est connu des Maupillier depuis plusieurs siècles.
Car le grand-père de Jean le "Garde" y tenait déjà de la terre, il y avait du bien dès 1730 et il en versait la redevance annuelle au seigneur du Puy du Fou, c'est probablement en tirant parti de ce bien.
On sait qu'il y est venu à l'époque où les Maupilier de Mortagne dans l'impossibilité de vivre à Mortagne, s'étant partagé le reste des biens de leurs parents, ont quitté Mortagne, l'un pour Saint-Macaire-enMauges, l'autre pour Mareuil-sur-Lay, un autre pour le Puy du Fou.
Le plus âgé seulement et le second de ses fils sont restés à Mortagne.
Et si Jean le "Garde" n'a pas fait la grande Révolution, une chose certaine selon une tradition dont on ne voit pas pourquoi on la mettrait en doute.
Il a pris les armes pour les "Bourbon" à l'un des soulèvements qui ont suivi (1815, sans doute).
Il a été fait prisonnier et mis au cachot où il avait gravé :
"Vive le Roi"
sur la muraille.

Le Puy du Fou reste donc, avec la chapelle Saint-Lazare en haut de Mortagne (les Maupillé-Maupilier-Maupillier l'ont fréquentée pendant plus d'un siècle et demi), un des lieux chers aux Maupillier.

Découvrez la maison de Jacques Maupillier sur :

http://chemins-secrets.eklablog.com/la-maison-de-jacques-louis-maupillier-a119216086

Posté par Puystory le 09 novembre 2015 - CINESCENIE - Commentaires [4] -

Le feu d'artifice

DSC_3204

Les origines des feux d'artifice remontent à la conception des premiers explosifs chinois et des produits militaire (étude de la poudre).
De cette inspiration reste aujourd’hui les noms des dispositifs d’artifice actuel comme : bombes, mortiers, fusées…

  • En 950, on voit apparaître les premiers mortiers à poudre (siège de Tunis).
  • En 1232, la première apparition historique de fusées (siège de la ville chinoise de KaiFeng par les Mongols).
  • En 1288, Les fusées-bombes volantes (les Arabes attaquent les armées Espagnoles à Valence).
  • En 1324, Les premiers mortiers en cuivre ou canons à boulets (siège de Metz).
  • En 1346, des bombardes et des canons (bataille de Grécy)

DSC_6462_DxO - Puystory

Mais revenons sur l'histoire……..

Au Vème siècle avant notre ère, les mélanges incendiaires étaient déjà utilisés.
Au 2ème siècle avant Jésus Christ, de petites bombes formées de morceaux de bambou séchés étaient jetées dans le feu et éclataient sous l'effet de la chaleur.
Entre 600 et 900, les chinois découvrent accidentellement la poudre noire, mélange explosif composé de salpêtre, de soufre et de charbon de bois.

PUY_8410_00955_DxO - Puystory

Du 7e au 10ème siècle, les Chinois améliorent leur technique de propulsion en fabriquant de petites fusées remplies d'une substance liquide concoctée à partir de résine, de soufre, de bitume et de salpêtre.
Au IXème siècle, les chinois ont eu l’idée d’utiliser la poudre noire dans un autre but que la "guerre".
Au XIIIème siècle, suite aux invasions et mouvements des peuples, on retrouve la poudre noire dans les pays arabes et est connue sous la dénomination de "neige chinoise".

img148

En 1242, l'histoire veut que l’explorateur Marco Polo (1254-1324) a introduit la poudre noire en Europe lors de son retour de Chine.
En 1242, on attribue la première formule de la poudre noire au philosophe anglais Roger Bacon (1214-1294).
Au XVème siècle, en Russie, pour les besoins de l’armée d’Ivan le Terrible (1530-1584), on produit pour la première fois une poudre noire de "bonne qualité" à grande échelle.
En 1540, c'est en Italie que les premières fusées colorées sont conçues et le feu d'artifice devient populaire en Europe.

Cinéscénie15082012-516

La pyrotechnie arrive en France, Versailles et Paris deviennent pour les rois, les lieux privilégiés de la pyrotechnie et les fêtes s’y multiplient et ne cessent de rivaliser de beauté.
En 1615 est tiré un feu d’artifice pour le mariage de Louis XIII (1602-1643) avec Anne d’Autriche (1601-1666).
En 1706, De Lully (1632-1687) propose un feu d’artifice majestueux à des milliers de spectateurs au château de Fontainebleau.
Les premiers feux d’artifice ne possédaient que deux couleurs : l’or (jaune orangé) et l’argent (blanc).

PUY_4403

Au début du XIXe siècle, les feux d'artifice prennent des teintes de plus en plus riches grâce à l'ajout de sels minéraux.
La chimie contemporaine a participé à ce progrès sur les effets et les couleurs en particulier.

  • Le magnésium donne un blanc éclatant.
  • Le Potassium (K) pour le violet.
  • Le Cuivre (Cu) pour le le bleu.
  • Le Nitrate de baryum Chlorure ou Chlorate de baryum pour le vert.
  • Le Sodium pour le jaune.
  • Le Calcium pour l'orangé .
  • Le Strontium pour le rouge.
  • Le Magnesium - Aluminium pour le blanc.
  • Le Titane - Aluminium pour l'argenté.
  • L'Aluminium pour les étincelles.

PUY_4509_DxO - Puystory

Les feux d'artifice éclatent à une altitude variant entre 50 et 350 m du sol.
Lors de la mise à feu, la mèche fusante est allumée à l’aide d’un bout de feu ou d’une allumette électrique.
Le feu est communiqué à la poudre noire de chasse, propulsant l’effet pyrotechnique (bombe) contenu dans la coquille.
Au même moment, une mèche-retard s’enflamme.
Elle brûlera pendant quelques secondes le temps que l’effet pyrotechnique atteigne une altitude prédéterminée.

PUY_8387_00932_DxO - Puystory

Ensuite, son feu est transmit à la charge d’éclatement qui en explosant, disperse les étoiles dans le ciel, créant un effet pyrotechnique des plus spectaculaires.
En deux millénaires, beaucoup de progrès sont réalisés pour la manipulation de la poudre noire des feux d artifices et la pyrotechnie.

Posté par Puystory le 07 septembre 2015 - CINESCENIE - Commentaires [1] -

Courage et Fidélité (Cinéscénie du Puy du Fou).

PUY_6061

Je me souviens des travaux d'été dans la campagne.
La fenaison, la moisson…., les journées me paraissaient longues et pénibles.

DSC_5669

En hiver, après avoir parcouru longuement les sillons, je revenais, harassé, par les chemins creux.
Les bœufs s'enfonçaient dans la boue. 

DSC_5661

Le chariot restait dans les ornières.

PUY_4069 Puystory

Lorsque, le soir, on s'assemblait avec les voisins, dans la lumière des flammes de la haute cheminée, le réparais mes outils ; râteaux, fléaux, courroies….

PUY_6141

Et un jour, à la fleur de ma jeunesse, j'ai dû connaître les jours les plus sombres de mon existence.

PUY_2817

Mon pays saccagé, les miens poursuivis, les embuscades, les gardes….

PUY_4466

Ce sont toutes les scènes de labeur, de gaieté, de tristesse… élaborées dans vos réunions, vos veillées, que vous…
"Gens du puy du Fou"
allez revivre et, nul ne saura vos efforts, vos sacrifices,…

PUY_4575

Dans la boue, sous la pluie et le froid pour évoquer avec éclat le passé si riche de notre Vendée.
Votre courage et votre fidélité feront battre une fois de plus le cœur de la Vendée.
(Jacques Maupillier - Garde au Puy du Fou)

Posté par Puystory le 31 juillet 2015 - Parole de Jacques Maupillier - Commentaires [1] -


Le Scapulaire

PUY_3958

C'est par un soir de fin d'hiver, à la veille de nos fiançailles.
Que je partis avec mes frères et me jetai dans la bataille.
Mon coeur saignait de te quitter, mais secrète fut ma douleur.
Je jouai le brave et je laissai de tes doux yeux couler mes pleurs.

PUY_4095

Depuis 10 mois que je combats dans la pluie, le vent, la froidure.
A chaque instant je pense à toi dans cet enfer qui dure, dure...
Et je te couvre en ma prière chaque soir de mes plus doux mots.
Et je presse le scapulaire que tu cousis sur mon paletot.

PUY_7832 Puystory

Lorsque la nuit se fait trop noire, lorsque j'entends au loin les loups
Lorsque me prend le désespoir, que mon front tombe sur mes genoux
Je te contemple Bien-Aimée, tirant le fil de coton rouge
Et donner forme au Coeur Sacré mouillé des larmes de tes joues.

PuyStory 2011 Aout 4356

Entre tes doigts qui vont et viennent, traversant l'étoffe de lin
Renaît autant qu'il m'en souvienne ta douce voix de séraphin.
Je me repais de tes "Je t'aime" dont j'ai tant besoin maintenant...
Ton scapulaire est mon emblême, il est Victoire des amants.

Cinéscénie 14092012-0460

Mais il faut qu'enfin je te dise, hier matin dans le hallier.
Soudain rougissant ma chemise, un coup de feu m'a terrassé.
Et je t'écris de ma litière où j'ai reçu les Sacrements
La balle troua mon scapulaire à tes pleurs j'ai mêlé mon sang.

Cinéscénie15082012-168

J'ai ton amour comme viatique, ton scapulaire comme oriflamme,
J'ai tes plaintes comme cantiques, Dieu que je t'aime à fendre l'âme... Dieu
Que je t'aime à fendre l'âme !

Posté par Puystory le 23 juillet 2015 - CINESCENIE - Commentaires [3] -

La Cinéscènie du Puy du Fou.

PUY_4406

DSC_7643

Posté par Puystory le 11 juin 2015 - CINESCENIE - Commentaires [2] -

Les réfugiés des Ardenne

Dès 1930, et pour ne pas répéter les exodes de populations frontalières de 1914, un “plan d'évacuation des populations exposées à l'ennemi” est conçu par différents Ministères français.
En 1935, une instruction générale précisera les département et modalités d'accueil.
Deux départements seront choisis pour les Ardennes : la Vendée et les Deux-Sèvres.

PUY_8117

Le 1er septembre 1939, les armées allemandes entrent en Pologne, déclenchant la deuxième guerre.
Le 03 Septembre 1939, la France et l'Angleterre déclarent la guerre à l'Allemagne.

PUY_4370

Le 10 mai 1940, Hitler déclenche l’offensive générale et foudroyante contre les Pays Bas, le Luxembourg, la Belgique (direction de Sedan) et la France (contournant la ligne Maginot).

PUY_6664

Des millions de personnes Français, mais aussi de Belges, de Luxembourgeois sont brutalement jetés sur les routes de l’évacuation.

PUY_3149

Au début de l'offensive, la Vendée se fait terre d'accueil pour 82.000 réfugiés du Nord et de l'Est de la France qui fuient les combats. 

DSC_3141

Les gares et les lignes ferroviaires étant détruites, c'est à pied ou en charrette que les Ardennais tentent de rejoindre la Vendée.

Ciné 17082012 - 0548

Les premiers réfugiés sont des malades, vieillards évacués des hôpitaux et des hospices et les enfants des orphelinats de Mézières, Charleville et Sedan.

PUY_6639

Par la suite, l'exode deviendra massif jusqu'en 1941.
Le 22 juin 1940, la France signe l'Armistice à Rethondes dans la forêt de Compiègne.

2013-1_ligne-demarcation_071940_coll-MRN

Deux grandes zones seront délimitées par la ligne de démarcation séparant la zone libre où s’exerce l’autorité du gouvernement de Vichy, de la zone occupée par les Allemands avec mise en place de mesures strictes pour limiter les déplacements de personnes, marchandises et mouvement postal.
Dès 1941, beaucoup Ardennais reprendront le chemin du retour.
En septembre 1941, il ne reste que 20.500 refugiés et vers 1942, ils ne seront plus que 5.700.
Certains resteront définitivement en Vendée.
Jusqu'en 1944, la Vendée sera une zone interdite en zone occupée (zone côtière large de +/- 20 km interdite) et accès au département uniquement avec un "Ausweis" (Carte d'identité – Laissez passer).

Posté par Puystory le 01 juin 2015 - CINESCENIE - Commentaires [1] -

Comprendre la Cinéscénie du Puy du Fou

PUY_5777

Posté par Puystory le 01 mai 2015 - CINESCENIE - Commentaires [2] -

La Cinéscénie

PUY_7451

Parti de rien en 1977, la cinéscénie est le plus beau spectacle alliant les hommes, l'eau, le feu, la lumière et les animaux.

PUY_6816

Les hommes, + de 3500 bénévoles racontant l'histoire de la Vendée depuis le moyen-âge à nos jours.

PUY_3266

L'eau, des jets montant à plus de 30 mètres sous une musique de Nick Glennie-Smith.

PUY_4402

Le Feu, de grands artificiers vous faisant vibrer sous le plus beau spectacle pyrotechnique.

PUY_8152_00697

Les jeux de lumière de la Cinéscénie ont entièrement été revus par un spécialiste : Koert Vermeulen.
Un belge maître de l'illumination.

PUY_7807_00352

Enfin, les animaux, qui du plus petit au plus grand, vous feront admirer les heures de dressages et la patience de leurs maîtres.

PUY_5749

A chaque représentation, 14.000 visiteurs passent ce portique et ce depuis 30 ans.

DSC03213

Ensuite la nuit tombée, que le spectacle commence !!!!

Posté par Puystory le 24 avril 2015 - CINESCENIE - Commentaires [1] -