Puy Story

Histoire d'une région.

L’histoire du vase de Soissons

PUY_1912

Clovis, roi d'une tribu de Francs Saliens depuis 481, étend sa domination sur la Gaule.
Avant d'attaquer les Alamans, les Burgondes, les Wisigoths, Clovis fait la conquête du royaume gallo-romain de Syagrius, situé entre la Somme, la Meuse et la Loire, dont la capitale est Soissons.
Du combat, on sait peu de chose, sinon qu'il est remporté par le roi franc, allié pour la circonstance à deux autres princes francs, Ragnacaire et Cararic.
Ce dernier se serait tenu prudemment à l'écart de la bataille.
Voyant ses troupes se disperser, Syagrius s'enfuit à Toulouse chez le roi wisigoth Alaric II, qui s'empresse de le livrer.
Clovis le fait égorger et annexe son royaume "sans frapper de coup", qu'il faut comprendre comme "sans combattre".

PUY_1952

La bataille est connue pour l'épisode du vase de Soissons.
En ce temps, l’armée de Clovis pilla beaucoup d’églises.
Un jour, les soldats prirent un vase remarquable.
Après la bataille de Soissons en 486, la ville est pillée et les trésors sont rassemblés pour le grand partage du butin.
L'évêque de Reims (Rémi), envoie un messager auprès du roi des Francs.
Il y a parmi le butin un vase sacré qui lui est très précieux et qu'il aimerait récupérer.

PUY_3308

La règle des Francs est de tirer au sort la part de chacun parmi le butin.
Avant que le tirage ne commence, Clovis demande à ses hommes s’il peut récupérer le fameux vase pour le rendre à l'évêque.
Clovis prit la parole :
"Braves guerriers, je vous demande de m’accorder, outre ma part, ce vase que voici."

PUY_1950

La plupart des guerriers sont d'accord en disant :
"Glorieux roi, fais à ton gré !
Tout ce que nous voyons est à toi !".
Mais un guerrier "jaloux" crie au roi :
"Tu n'auras que ta part"
et frappe le vase de sa francisque (hache à un tranchant).
Clovis reste calme et fait donner à l'envoyé de l’évêque ce qui reste du vase.

PUY_3334

Un an après, Clovis, lors d'un passage en revue de son armée, se retrouve face au soldat qui avait brisé le vase.
Clovis lui fait des reproches sur sa tenue et son armement.
Il saisit la hache du soldat et la jette à terre.

PUY_3289

Alors que le guerrier se baisse pour les ramasser, Clovis lève sa hache et lui fracasse la tête en disant :
"C’est ainsi que tu as fait au vase de Soissons !".
Par la suite, le vase sera rendu à Rémi (Evêque de Reims).

PUY_3312

Posté par Puystory à 23:00 - Clovis - Commentaires [1] -


Le Lys de la Monarchie Française.

PUY_5185

Clovis (466-511), roi des Francs et premier roi de France, on lui accorde la paternité de la fleur de Lys qui deviendra l'emblème héraldique de la monarchie française jusqu'en 1830.
Elle flotte encore sur le drapeau du Québec.
Il existe plusieurs légendes qui en donnent l'origine.

Lys01

1. Lors de la bataille de Tolbiac contre les Alamans, Clovis fit le vœu de se convertir s'il emportait la bataille, mais au moment de commencer la bataille de Tolbiac, les crapauds qui décoraient les boucliers vont se transformer en fleurs de lys.

PUY_3397

2. Une autre légende rapportée par Louis Girard (1911-2003) rappelle que la fleur de lys est un iris stylisé dont Clovis a fait sa fleur favorite.
Malmené dans la bataille de Vouillé contre les Wisigoth et voyant qu'un fleuve barrait sa retraite, Clovis aperçu dans l'eau un grand nombre d'Iris et comprit qu'à ce endroit le fleuve était peu profond et qu'il pouvait le franchir avec son armée.
De ce fait, il aurait prît la fleur de lys sur fond bleu en souvenir de l'événement.

PUY_5189

3. On raconte que la Reine Clotilde, un peu portée sur les croyances et les superstitions, consultait souvent un ermite vivant en forêt de St Germain.
L'ermite lui avait remit un bouclier où figurait trois fleurs de lys, en référence à la sainte Trinité (Père, Fils et Saint-Esprit).

PUY_2056

L'ermite affirma l'avoir reçu d'un ange pour que le roi s'en serve durant la bataille à la place de ses armes ornées de trois croissants ou de trois crapauds.
Selon l'ermite, ce bouclier devait lui assurer la victoire.

PUY_3378

Depuis l'Iris aussi nommée "Reine des fleurs" devint l'emblème Franc, sa forme rappelant en outre celle de l'abeille stylisée que le père de Clovis (Childéric) avait adopté sur ses bannières.
Le lys ou l'Iris apparaît nettement dans le monde franc à la fin du règne de Pépin le Bref (714-768) et au début de celui de Charlemagne (742-814).

PUY_5276

On a découvert dans ce qui reste de l'église de Saint-Denis, construite par l’abbé Fulrad (710-784) à la fin du règne de Pépin le Bref et au début de celui de Charlemagne, des colonnes dont les bases étaient ornées d'une frise de lys et rinceaux (motif ornemental constitué d'une "arabesque de feuillages, de fleurs ou de fruits sculptée ou peinte servant d'ornement en architecture ou dans les arts décoratifs").
Mais, la fleur choisie par Clovis était un iris jaune.
La fleur de "Lys" serait en réalité la fleur "de Luce" ou fleur "de Louis", choisie par Louis VII (1120-1180) au XIIème siècle et qui par altération phonétique, "Luce" devint "Lys" et ainsi le symbole définitif de la Monarchie Française.

PUY_2352

Posté par Puystory à 00:10 - Clovis - Commentaires [1] -

Le Premier Royaume

CO2019_paysage_brut

On pouvait déjà dormir dans "Les Iles de Clovis", hébergement thématique de 50 huttes "mérovingiennes" sur pilotis, au cœur du Grand Parc.
Cette fois, le roi des Francs fait son entrée sur la carte des spectacles vivants du Puy du Fou.
"Le Premier Royaume", la nouvelle création originale du Puy du Fou, s'installera au cœur du Grand Parc pour plonger les spectateurs sur les traces de Clovis.
Produit par les équipes du Puy du Fou, le spectacle proposera grâce à de fastueux décors et des effets spéciaux inédits, une immersion totale.

 

Au Vème siècle, en pleine chute de l’Empire Romain, ravagé par les hordes d’Attila, les visiteurs suivront le destin hors du commun de Clovis, roi des Francs.
Ils vont revivre les conquêtes de Clovis, mais aussi les doutes de ce grand stratège partagé entre les traditions ancestrales de son peuple et la voie nouvelle qu’il pourrait choisir pour fonder le Premier Royaume.

PUY_1947

A travers une mise en scène éblouissante, des décors d’une grande richesse et des effets spéciaux inédits, ce spectacle nourrit tous les sens et offre une expérience totalement immersive, au cœur des premiers temps de la France.
13 millions d’euros ont été investis pour concevoir "Le Premier Royaume".

Le Premier Royaume en quelques chiffres :
2200 m2 de spectacle
20 minutes de déambulation
14 univers oniriques
80 costumes
13 millions d’euros d’investissement

PUY_1983

L’objectif est que le public évolue au cœur des tribulations du roi des Francs, dans un Ve siècle où se côtoient notamment les hordes d’Attila et un chaos généralisé.
C’est aussi une époque où les croyances s’y entrechoquent avec la chrétienté et le Valhalla, paradis guerrier des dieux de la mythologie nordique : bref, une période de l’histoire mouvementée.
"A travers une mise en scène éblouissante, des décors d’une grande richesse et des effets spéciaux inédits, ce spectacle nourrit tous les sens et offre une expérience totalement immersive, au cœur des premiers temps de la France", promet Nicolas de Villiers, président du Puy du Fou.

PUY_3345

Décors quasi fantastiques, animés d’effets spéciaux inédits.
"Le Premier Royaume" résume ainsi l’incroyable destin de Clovis, fin guerrier et politique, jeune premier roi chrétien converti du royaume des Francs jusqu’en 511, que les manuels scolaires "réduisent" encore parfois à un Mérovingien barbare devenu l’une des figures de l’histoire de France, après son baptême par l’évêque de Reims Rémi avec 3.000 de ses soldats.
Et à l’histoire du vase de Soissons.

Posté par Puystory à 17:35 - Clovis - Commentaires [1] -

La grande création originale 2019

PDF_T_TO_T_GRADE_20181031_PLAN_LONG_4K_0000009

En 2019, une nouvelle création originale voit le jour au cœur du Grand Parc :
"Le Premier Royaume !"
Ce spectacle immersif, intégralement conçu et produit par les équipes du Puy du Fou, s’inspire d’une période charnière de l’Histoire de France, encore jamais abordée dans les spectacles du Grand Parc.
Au Vème siècle, en pleine chute de l’Empire Romain, ravagé par les hordes d’Attila, les visiteurs suivront le destin de Clovis, roi des Francs.
Ils vont revivre les conquêtes de Clovis, mais aussi les doutes de ce grand stratège partagé entre les traditions ancestrales de son peuple et la voie nouvelle qu’il pourrait choisir pour fonder le Premier Royaume.
Avec "Le Premier Royaume", le Puy du Fou invite ses visiteurs à plonger au cœur de 14 univers oniriques pour suivre les pas de Clovis pendant près de 20 minutes.
Après avoir traversé le scriptorium cerné par les hordes d’Attila, l’armurerie royale en pleine effervescence, et le palais Mérovingien où trône le célèbre vase de Soissons.
Les visiteurs gagneront progressivement le Valhalla, le monde des mythes et croyances anciennes, pour comprendre les incertitudes de cette époque troublée.
Pour concevoir cette nouvelle création originale, le Puy du Fou a imaginé un spectacle en immersion totale avec des décors d’une grande richesse et des effets spéciaux inédits.

Posté par Puystory à 16:26 - Clovis - Commentaires [0] -