Puy Story

Histoire d'une région.

Les grandes dynasties françaises.

PUY_2363

Les Mérovingiens (481-751)
Il s’agit de la première dynastie royale de notre histoire.
Ses origines sont en partie mythiques, mais des historiens pensent qu’elle se serait imposée à une partie des Francs dans la première moitié du 5ème siècle.
Il n’est donc pas sûr que Mérovée (412-457), qui donne son nom à la lignée, ait réellement existé, pas plus que son père supposé, Clodion (390-450).
En revanche la tombe de Childéric (436-481), père de Clovis (466-511), a été retrouvée au XVIIe siècle, près de Tournai.
Elle montre que le souverain, tout en respectant les coutumes germaniques, se considère comme un dignitaire romain.
Sur son anneau sigillaire, il porte les cheveux longs à la mode barbare, mais il a revêtu le manteau des officiers supérieurs romains.

PUY_3353

Les Carolingiens (751-987)
Ils doivent leur nom à Charles Martel (688-741) et à son petit-fils Charles désigné comme le "Grand" : Carolus Magnus, Charlemagne (742-814).
À l’origine, il s’agit d’une famille d’Austrasie, région qui s’étend des bouches du Rhin à la Bavière.
Leur prise de pouvoir, en 751, s’appuie sur le prestige de leurs grands ancêtres mais aussi sur leurs liens étroits avec l’Église et leur richesse foncière.
le 14 février 842, Charles le Chauve (823-877) et son frère, Louis le Germanique (806-876), se sont alliés en se prêtant serment dans la langue de leurs troupes.
Le roman, ancêtre du français, et le tudesque, ancêtre de l’allemand.
À Verdun, pour la première fois, l’expression Francia occidentalis remplace le nom de Gallia.

PUY_3366

Les Capétiens (987-1848).
C’est la dynastie qui a régné le plus longtemps sur la France.
D’abord en ligne directe d’Hugues Capet (939-996), roi en 987, à Charles IV le Bel (1294-1328 dernier fils de Philippe le Bel) mort en 1328, puis avec la branche des Valois directs, issue d’un frère de Philippe IV le Bel (1268-1314), de 1328 à 1498, et celle des Valois indirects, jusqu’en 1589.
Enfin avec celle des Bourbons, d’Henri IV (1553-1610) à Louis XVI (1754-1793).
La dynastie tire son nom du manteau de saint Martin (cappa) que le premier roi de la lignée possédait, en tant qu’abbé laïque de Saint-Martin de Tours (316-397).
Beaucoup de Capétiens reçurent des surnoms, en général après leur mort.

PUY_3364

Certains sont très connus comme :
Philippe Auguste (Philippe II), surnommé aussi "Dieudonné","le Conquérant", "le Magnanime" (1165-1223).
Philippe "le Bel" (Philippe IV) (1294-1328).
D’autres soulignent un aspect physique :
Louis VI "le Gros" (1081-1137), Philippe V "le Long" (1293-1322),
ou des traits de caractère :
Louis VIII "le Pacifique" (1187-1226),
Philippe III "le Hardi"(1245-1285),
Louis X "le Hutin" (le querelleur) (1289-1316),
Charles V "le Sage" (1338-1380),
Charles VI "l’Insensé" (1368-1422),
Louis XI "le Prudent" ou "l’universelle Aragne" (araignée) (1423-1483).

Posté par Puystory le 03 août 2020 - Clovis - Commentaires [0] -


La Bataille de Tolbiac

PUY_1979

En 493, Clovis a épousé une princesse chrétienne, Clotilde, nièce du roi des Burgondes.
Après avoir conquis le nord de la Gaule, il affronte les Alamans sur le Rhin.
Victoire miraculeuse, la bataille de Tolbiac décide finalement de sa conversion au christianisme.
Clovis est appelé à l'aide par Sigebert, roi des Ripuaires, établi à Cologne.
Les Alamans remontent alors de la Suisse actuelle vers le nord de la Gaule, plus riche, et constituent une menace de plus en plus préoccupante.

PUY_0963

C'est à Tolbiac, aujourd'hui Zulpich, que les Francs auraient rencontré les Alamans.
Mais le lieu et les péripéties de la bataille restent discutés.
Les combattants, essentiellement des fantassins, se seraient affrontés avec leurs glaives et leurs boucliers dans un corps-à-corps impitoyable.
Selon le chroniqueur Grégoire de Tours, au cœur de la mêlée, Clovis aurait vu son armée plier devant l'adversaire.

PUY_2432

Il aurait alors invoqué Jésus-Christ, le "dieu de Clotilde", et juré de l'adorer si la victoire lui était accordée.
Le roi des Alamans est tué.
En plein désarroi, ses troupes s'enfuient ou se rendent.

PUY_1000

La bataille de Tolbiac entre dans la légende.
Fidèle à son serment, Clovis se convertit au christianisme.
Il est baptisé le jour de Noël 496 à Reims par l'évêque Rémi.
Ses soldats suivent son exemple.

PUY_3390

La royauté franque et l'Église nouent des liens indéfectibles, que le sacre renouvellera à chaque début de règne.
Clovis peut se présenter comme un nouveau Constantin, reconnu par l'empereur byzantin, quand d'autres chefs barbares restent égarés dans la nuit du paganisme.
Il ne fait que renforcer son pouvoir.

PUY_0968

Les conquêtes continuent.
En 507, il bat et tue Alaric II à Vouillé, près de Poitiers.
À l'issue de cette nouvelle victoire, il annexe l'Aquitaine, donnant naissance à ce vaste royaume franc qui prendra bientôt le nom de France.

PUY_0971

Posté par Puystory le 06 juillet 2020 - Clovis - Commentaires [0] -

De la Gaule à Clovis

PUY_2365

Les Gaulois vivaient en tribus dans un pays nommé "la Gaule".
C’étaient avant tout des paysans.
Ils avaient un clergé : les Druides.
Les Gaulois sont connus pour être très querelleurs.
Jules César entreprend la conquête de la Gaule.
En 56 av. J-C a lieu en mer la guerre des Vénètes contre les galères romaines.
Les navires sont alors équipés de toiles de cuir.
Les romains se servent de faux pour couper les cordages des navires Vénètes.

PUY_2403

Alors que ces derniers gagnaient le combat, le vent est tombé, ce qui immobilisa les bateaux gaulois.
Les romains ont profité de cet avantage et ont massacré beaucoup de Vénètes.
Vannes est devenue alors une ville Gallo-Romaine.
Les autres tribus de Gaulle se regroupent sous la conduite de Vercingétorix (-82/-46) et se réfugient à Alésia  (actuellement Alise-Sainte-Reine), établie sur une hauteur entre deux cours d’eau.
Ne pouvant pas mener un assaut contre la ville, César (-100/-44) décide de l’assiéger pour la forcer à la reddition.
Pour cela, il fait construire une palissade d’une quinzaine de kilomètres de long autour du camp gaulois.
Après une bataille difficile et sanglante, Vercingétorix décide de se rendre.

PUY_1944

Il jette ses armes aux pieds de César qui le mettra en prison où il restera cinq ans avant de mourir étranglé sur ordre de César.
La France connaitra ensuite plusieurs siècles de paix pendant lesquels seront construits des ponts et des routes sur le territoire.
En 400 ont lieu les "invasions barbares" par les Germains, Burgondes, Visigoths, Francs et les Huns.
On considère parfois Attila le Hun (406-453) et ses envahisseurs comme l’évènement déclencheur de la chute de l’empire romain.
Pour la petite histoire, on disait que là où passait Attila le Hun l’herbe ne repoussait pas.
Une période trouble suit ces évènements.
Il n’y a plus d’état.

PUY_3349

Un chef franc nommé Clovis deviendra le roi de tous les Francs.
Les Francs sont à l’origine une ligue de guerriers appelés les "Franci" semblent être issus de la fusion tardive (milieu du 3ème siècle de notre ère) de plusieurs peuplades germaniques, parmi lesquelles figurent les Chamaves, les Bructères, les Ansivariens, les Chattes, les Tenctères, les Usipètes et les Tubantes.
Clovis va unifier une grande partie des royaumes francs, repousser les Alamans et Burgondes hors du territoire.

PUY_2443

Lors de la bataille de Tolbiac contre les Alamans, Clovis, sur le point d’être vaincu promets de se convertir à la religion de son épouse Clotilde (474-545) en cas de victoire.
C’est ce qu’il fit en se faisant baptiser à la basilique de Reims.

Posté par Puystory le 11 mai 2020 - Clovis - Commentaires [0] -

Le Premier Royaume.

Posté par Puystory le 05 mars 2020 - Clovis - Commentaires [0] -

OSCAR DE LA MEILLEURE CRÉATION DU MONDE

PUY_4952

A l’occasion du grand rendez-vous mondial des spectacles et parcs (IAAPA Attractions Expo) qui se tient actuellement, du 18 au 22 novembre 2019, à Orlando (Floride, Etats-Unis), le prestigieux jury international de la Themed Entertainment Association (THEA) vient d’annoncer le nouveau sacre du Puy du Fou.

PUY_1907

Le 18 avril 2020, à Los Angeles, le Puy du Fou recevra officiellement le Thea Award, "Oscar de la Meilleure Création du Monde" pour "Le Premier Royaume", nouvelle création 2019.

PUY_4964

C’est la 3ème récompense internationale pour le spectacle "Le Premier Royaume" qui a été plébiscité par ses visiteurs en 2019.

PUY_1983

L’audace artistique et l’excellence technique récompensées

PUY_8762

Intégralement imaginé et produit par les équipes du Puy du Fou, ce spectacle sans équivalent propose une expérience immersive ultra spectaculaire.

PUY_6067

Cette création originale invite les spectateurs à suivre le destin de Clovis, le premier roi des Francs, dans une succession de mises en scène audacieuses, de prouesses technologiques et d’effets spéciaux inédits.

PUY_6976

Ce nouvel "Oscar" récompense tout le savoir-faire, l’originalité de l’œuvre et l’excellence des créations du Puy du Fou.

PUY_2000

Repoussant sans cesse les limites de la créativité, de l’émotion et de l’innovation artistique, le Puy du Fou domine désormais l’univers du spectacle dans le monde entier.

PUY_1958

En quelques années, il est devenu la référence incontournable saluée par les professionnels du spectacle en remportant toutes les récompenses majeures.

PUY_5000

En 40 ans, le Puy du Fou a imposé son modèle artistique grâce à un langage émotionnel universel qui transcende toutes les cultures et toutes les générations.

Posté par Puystory le 20 novembre 2019 - Clovis - Commentaires [0] -


Le premier Royaume

PUY_1893

Le "Premier Royaume" est un spectacle en immersion totale qui nourrit tous les sens grâce aux décors d’une grande richesse et aux effets spéciaux inédits.
Rares sont les sources scientifiques qui témoignent de cette période de l’Histoire de France. L’écriture de ce spectacle a donc nécessité un travail pointu d’analyse de ces documents datés de plus de 1500 ans.

PUY_3290

Intégralement conçu et produit par les équipes du Puy du Fou et il s’inspire d’une période charnière de l’Histoire de France, encore jamais abordée dans les spectacles du Grand Parc.

PUY_3348

Sur plus de 2200m², et pendant près de 20 minutes, plongeons au cœur de 14 univers oniriques pour suivre les pas de Clovis.
Cette époque fascinante nous a laissé des traces formidables, et chacun des accessoires présents dans cette création originale provient d’une analyse iconographique approfondie.

PUY_1904

Après avoir traversé le scriptorium cerné par les hordes d’Attila, l’armurerie royale en pleine effervescence, et le palais Mérovingien où trône le célèbre vase de Soissons, nous gagnerons progressivement le Walhalla, le monde des mythes et croyances anciennes, pour comprendre les incertitudes de cette époque troublée.
Ainsi, cette période de l’Histoire a été analysée par l’équipe artistique du Puy du Fou pour être aussi réaliste que possible.

PUY_3288

Les quelques six cents armes en mouvement, les enluminures des livres du "Scriptorium", les entrelacs en bois sculptés et autres boucliers, les coffres, reliquaires et les trésors sont autant d’exemples qui illustrent ce travail de recherche minutieux.

PUY_3317

Le souci du détail et le respect des codes ancestraux frappent également le regard dans les 80 costumes fabriqués sur mesure par les artisans spécialisés de l’atelier de confection du Puy du Fou en respectant les traditions mérovingiennes.

PUY_3307

Tous ces costumes sont magnifiés par des ornements et bijoux et les acteurs évoluent à quelques centimètres des visiteurs.
Cette proximité avec les visiteurs a nécessité une minutie et une rigueur permanente pour concevoir des costumes singulièrement réalistes.

PUY_3290

Les ambiances différentes de chaque salle sont portées par des effets technologiques novateurs (vidéo projection, mapping 3D, etc.), mais aussi par des décors riches, des effets de lumière uniques et des mouvements de décors surprenants.

PUY_3331

Pour intensifier l’immersion, 150 pistes audio sont déployées tout au long de la visite.
Elles permettent une immersion sonore à 360°, grâce au système "L-Isa" avec le concours de la société "L-Acoustics".
Tout est pensé pour plonger le visiteur au cœur de l’action, avec une attention portée à chaque détail.

PUY_3373

Posté par Puystory le 18 novembre 2019 - Clovis - Commentaires [0] -

Nouvelle récompense pour le Puy du Fou !

PUY_6030

“Le Premier Royaume”,
la création originale 2019 du Grand Parc, a remporté le premier prix international du :
“Meilleur Spectacle de l’Année” !

PUY_2413

Posté par Puystory le 30 septembre 2019 - Clovis - Commentaires [0] -

Clovis premier Roi chrétien de France…Le baptême.

PUY_1906

Au 6ème siècle et d’après Grégoire de Tours (538-594), la reine Clotilde (474-545) demandait sans cesse à son mari de se convertir.
Mais elle ne parvenait pas à le convaincre.
Un jour, la guerre fut déclenchée contre les Alamans.
L’armée de Clovis commençait à perdre le combat et à se faire massacrer.

PUY_2076

Emu jusqu’aux larmes, Clovis s’écria :
"Ô Jésus-Christ que Clotilde proclame fils du Dieu vivant….
Si tu m'accordes la victoire sur ces ennemis, je croirai en toi et me ferai baptiser en ton nom.
J'ai en effet invoqué mes dieux, mais comme j'en ai fait l'expérience ils ne m'ont pas aidé.
Je crois donc qu'ils ne sont doués d'aucun pouvoir.
C'est toi maintenant que j'invoque, c'est en toi que je désire croire pourvu que je sois arraché à mes adversaires"
Au moment même où il disait ces mots, les Alamans commencèrent à prendre la fuite.

PUY_3375

Après sa victoire, Clovis se fit baptiser par l’évêque de Reims, saint Rémi.
Son exemple est suivi par l’ensemble de ses 3000 guerriers et il devient le premier roi catholique de l’Occident chrétien.
Dès lors, les rois de France seront catholiques.
Clovis reçoit alors le soutien des évêques et du peuple gaulois, en majorité chrétien.
Ce soutien lui permet d’étendre son royaume donc il fixe la capitale à Paris.
A sa mort, en 511, le royaume est partagé entre ses quatre fils (Théodoric 1er, (485-534), (Clodomir (v. 511-524), Childebert Ier (v. 497-558), Clotaire Ier (v. 498-561)) qui se font la guerre pour étendre leurs territoires..
Une fille fait également partie des enfants de Clovis Chrothieldis ou Clothilde la jeune (500-531) qui épousera en 526 Amalaric (502-531), roi des Wisigoths, permetant de sceller la paix entre ces derniers et les héritiers de Clovis.

PUY_1910

Selon la tradition franque, il laisse à notre pays son nom, la France, et un territoire qui n’en a pas fini avec les guerres et les divisions…
Les successeurs de Clovis forment la dynastie des rois mérovingiens (du nom de Mérovée le grand-père de Clovis).
Après Dagobert (602-639), les Mérovingiens s’appauvrissent en donnant leurs terres aux membres de la cour qui les aident à gouverner et perdent tout pouvoir.
Cette dynastie perdra rapidement son pouvoir au profit des maires du palais (1er conseiller du roi), dont Charles Martel (688-741 Duc D'Austrasie) qui renversa le dernier roi mérovingien (Dagobert 602-639), mais aussi aux conflits et guerres de successions entre les descendant de Clovis.

PUY_2022

Au 7ème siècle, comme ils n’avaient plus aucune autorité et ne faisaient rien, on les appelait les "rois fainéants".
Ceux qui dirigeaient vraiment le royaume étaient les maires du palais.
Charles Martel se proclamera Roi et fondra la dynastie des Carolingiens.
Rappelons ici les 3 grandes dynastiques qui ont régnés sur la France.

Les mérovingiens (481-751).
Les Carolingiens (751-987)
Les Capétiens (987-1848).

Posté par Puystory le 18 septembre 2019 - Clovis - Commentaires [0] -

Saint Martin - Premier Royaume - Puy du Fou

PUY_3362

Le premier livre consacré à l’histoire de saint Martin a été écrit de son vivant.
Quand il meurt en 397, Martin, Évêque de Tours, est déjà le saint de la Gaule Romaine.
Le catholicisme est alors protégé par les empereurs depuis 80 ans.
Martin naît à Sabaria (Hongrie actuelle) en 316 de parents païens.
Son père, de simple soldat, est devenu tribun, c'est-à-dire général.
A l'âge de 10 ans, Martin entre dans une église, s'intéresse à la foi et commence son catéchuménat.
Il songe même à aller vivre au désert.
Le général, son père, ne l'entend pas de cette oreille et met en application un édit sur l'enrôlement des fils de vétérans.
Il fait arrêter son fils par la gendarmerie qui le conduit à l'armée.
Martin fait donc son service dans la cavalerie, puis passe à la garde de l'empereur.
Il ne dépassera pas le grade de sous-officier.
Simple catéchumène (dans la tradition chrétienne une personne qui n'est pas encore baptisée, mais qui s'instruit pour le devenir), il se comporte déjà avec humilité, servant lui-même son serviteur.
C'est en Gaule que se situe l'acte qui le symbolisera pour des siècles.
En 354, lors d'une patrouille près d'Amiens par un hiver de grand gel, il rencontre, à la porte de la ville, un pauvre mourant de froid.
N'ayant plus d'argent à lui donner, saisissant son arme qu'il portait à la ceinture, il coupa sa chlamyde (Manteau réglementaire du soldat romain) en deux, et en donna un morceau au pauvre et se rhabilla avec le reste.
Peut-être Martin en aurait donné la doublure, c’est-à-dire la partie chaude, gardant l’autre pour lui.
Quelques uns des assistants se mettent à rire, car on le trouvait ridicule avec son habit mutilé.
La nuit, Jésus apparaît à Martin revêtu du demi manteau et dit aux anges qui l'entourent : "Martin, encore catéchumène, m'a couvert de son manteau !".
Cette apparition lui semble une invitation à se rapprocher de Dieu.
La scène s’appelle "La Charité de Saint Martin".
Et au fil du temps, cet épisode est devenu et est resté jusqu’à nos jours, le symbole du Partage.
Cette scène, popularisée par la sculpture, la peinture et le vitrail jusqu'à nos jours, nous est racontée par Sulpice Sévère, dans la Vie de Saint Martin.
Mais en donnant son manteau, il réhabilite et élève le pauvre, il lui rend sa dignité d’homme, il lui fait revêtir pleinement son humanité.

PUY_3363

C’est aussi un signe décisif de sa vocation.
Lui qui était partagé entre ses aspirations chrétiennes et sa fonction militaire, imposée par son père dont il critiquait les principes de l’armée auxquels il était astreint.
Le froid rigoureux, on le sait, peut mener à la mort.
Se défaire de son manteau, c’était donner une part de soi, voire se donner soi-même.
Négliger sa propre personne, n’était-ce pas signe d’un amour de Dieu poussé jusqu’au mépris de soi ?
Il s’agissait d’un manteau, ou plutôt d’une cape, d’officier.
Il symbolisait le pouvoir impérial et était en quelque sorte sacré.
Le trancher en deux signifiait renoncer au commandement, à l’armée, à l’Empire.
Le samedi Saint de l'année 334, il est baptisé et confirmé.
Sa vie de militaire l'entraîne à voyager et en août 336, il se trouve à Worms où l'armée romaine tente de s'opposer aux invasions barbares.
Il propose à l'empereur César Julien de se porter seul à la rencontre des rangs ennemis sans armes ni protection, hormis celle de sa foi envers le Seigneur.
Pris pour fou, il est enfermé dans une cellule.
Mais le lendemain, au lever du jour, l'ennemi se retire et envoie des messagers de paix.
Les Chrétiens voient en ce revirement de situation un miracle divin et l'empereur manifeste son trouble en libérant Martin.
En 356, quelques années après l'épisode d'Amiens, Martin obtient de quitter l'armée qu'il servait depuis 25 ans.
Il vient à Poitiers auprès du fameux Hilaire qui lutte contre l'arianisme (Doctrine professée par Arius et ses disciples qui est fondée sur la négation de la divinité de Jésus), ce vaut à ce dernier d'être arrêté, fouetté et envoyé en résidence surveillée en orient sur une île au large de la côte ligure pendant plusieurs années par le pouvoir impérial.
En 360, Hilaire, gracié par l'empereur,
Martin s'installe comme ermite à Ligugé, à quelques kilomètres de Poitiers.
Il reçoit le ministère d'exorciste.
Il va ensuite retrouver ses parents en Pannonie natale (ancienne région de l'Europe centrale, limitée au nord par le Danube et située à cheval sur les actuelles Autriche, Hongrie, Slovaquie, Slovénie, Croatie, Serbie et Bosnie-Herzégovine) et sa mère se convertit.
Fidèle défenseur de la foi catholique, Martin est persécuté et expulsé par les Ariens.
Il subit à nouveau des persécutions dans les environs de Milan où il a établi son ermitage.
Il va alors s'installer dans l'île de Gallinaria, sur la côte italienne.
Enfin, à la nouvelle du retour d'exil de saint Hilaire, il rentre en Poitou.
Autour de lui, à Ligugé, Martin voit se rassembler de nombreux disciples qui forment une communauté à la fois de prière monacale et d'évangélisation.
Avec eux Martin visite les pauvres et les malades.
Martin voyage beaucoup, se portant à la tête de ses "légions de moines" détruisant les idoles et convertissant les âmes dans trois directions principales
La première Chartre - Paris - Reims et Trèves, la seconde, la Bourgogne - Lyon - Vienne et enfin la troisième avec l'Aquitaine.
Il fréquente conciles et synodes épiscopaux.
Empereurs et hauts dignitaires respectaient ou craignaient Martin non seulement en raison de ses saintes paroles mais pour ses actes miraculeux médiatisés par ses biographes successifs que furent Sulpice Sévère ancien avocat de Bordeaux, Paulin de Périgueux, Venance Fortunat et enfin plus tard le célèbre Saint Grégoire également évêque de Tours (593 à 594).
Homme de prière, il exerce la compassion et guérit les malades, tantôt par de simples remèdes, tantôt par l'huile des malades, et, par fois, par des guérisons extra ordinaires.
Martin ressuscite même les morts.
En automne 397, Martin se rend à Candes "car les clercs de cette église se querellaient".
Après avoir rétabli la paix " il songe à revenir au monastère de Marmoutier quand les forces de son corps commencèrent tout à coup à l'abandonner ".

PUY_3366

Tous pleuraient autour du mourant qui fit cette dernière prière :
"Seigneur, si je suis encore utile à ton peuple, je ne refuse pas le travail. Que ta volonté soit faite".
Il avait 81 ans.
Martin décédé, le saint corps semble avoir été l'objet de convoitises entre poitevins du monastère de Ligugé et Tourangeaux.
Une fois de plus, ce furent ces derniers qui, par ruse - d'après Saint Grégoire de Tours - le transportèrent dans une barque par la rivière Vienne puis Loire jusqu'à Tours.
Ses funérailles se déroulèrent dans cette ville le 11 novembre 397. Saint Patron de la France, Saint Martin est fêté le 11 novembre.
Jour choisi pour l'armistice par les maréchaux Foch et Joffre qui voulurent que toutes les cloches des églises de France, pays de Saint Martin, sonnent ensemble à 11h00 ce jour là.
Mais c'est dés 507 que Clovis le choisit comme saint patron des francs après une victoire qu'il attribua à sa protection.
On oublie aussi que Capet vient de "cape", celle de Saint Martin dont les capétiens, "abbés laïques de St Martin de Tours", avaient la charge.

Posté par Puystory le 30 août 2019 - Clovis - Commentaires [0] -

Clovis premier Roi chrétien de France…

PUY_2290

Comment naît la France ?
Repartons en -80 et retrouvons Vercingétorix qui fut le premier qui fédéré une partie des peuples gaulois dans le cadre d'une révolte contre les forces romaines au cours de la dernière phase de la guerre des Gaules de Jules César.
Vercingétorix est le plus connu et est le chef suprême des tribus gauloise.
Né en 72 av. J.-C. en Auvergne et mort en 46 av. J.-C. à Rome.
Il est un des chefs de la résistance des Gaulois contre la conquête de la Gaule par Jules César.
Il bat César à Gergovie et à Bibracte en 52 av. J.-C., mais est battu et fait prisonnier à Alésia la même année.
Il est devenu connu car en se rendant, il a sauvé des vies de son peuple.
Le rôle historique de Vercingétorix ne dura que quelques mois.
Mais ce fut suffisant pour qu’au XIXème siècle, celui-ci acquît le statut de héros fondateur de l’histoire de France.
Cependant, les livres d'histoire retiendront Clovis comme premier Roi de France.

792750-charles-gaulle-juin-1940

Charles De Gaulle (1890-1970) disait :
"Pour moi, l'histoire de France commence avec Clovis choisi comme roi de la France par la tribu des Francs qui donnèrent leur nom à la France...
Mon pays est un pays chrétien et je commence à conté l'histoire de France à partir de l'accession d'un roi chrétien qui porte le nom des Francs"…
L'histoire de la monarchie de la maison France est en marche à partir de 481 !
Clovis devient roi des Francs (Rex Francorum).
Au IVème et Vème siècles, de nombreux peuples venus de l'est envahissent l'empire romain, chassés de leurs terres par les Huns, de redoutables cavaliers venus d'Asie.
Parmi eux, les Francs, les Burgondes (en Bourgogne), les Alamans et les Wisigoths (au Sud de la Loire) s'installent sur notre territoire, semant la terreur et saccageant les villes des provinces romaines.
En 476, le dernier empereur romain Romulus Augustule (âgé de 10 ans) est assassiné.
L'empire romain d'occident disparaît et c'est la fin de l'Antiquité.
Parmi les envahisseurs, les Francs s’établissent dans le nord de la Gaule et en Belgique.
Petit-fils du roi franc Mérovée, fils de Childéric Ier, roi de Tournai et de Basina, Clovis naît en 465 ou 466.

GauleClovis_WEB

Clovis n’a que 15 ou 16 ans lorsque, à la mort de son père en 481, il hérite du royaume franc.
C’est un guerrier courageux et très rusé qui entreprend une série de conquêtes et étend son royaume afin de dominer toute la Gaule.
Il était impitoyable avec ses ennemis.
Quand Clovis eut tué beaucoup d’autres rois et de proches parents dont il se méfiait parce qu’il craignait qu’ils ne lui prennent son royaume, il élargit son royaume dans toutes les Gaules.
Cependant, on rapporte qu’il s’exprima ainsi au sujet des parents qu’il avait perdus :
"Malheur à moi car je n’ai plus de parents pour pouvoir m’aider".
Mais il disait cela par ruse pour savoir si, par hasard, il pourrait encore en découvrir un pour le tuer.
Pendant son règne, il parvient par la force, des alliances et avec l'église à s'imposer sur une grande partie de la Gaule romaine.
En se rapprochant de plus en plus du clergé gallo-romain, il fit la connaissance de l'évêque Remi de Reims qui le poussa à épouser une princesse chrétienne qui sera Clotilde la fille du roi des Burgondes et  ils se marièrent en 493.

image

Clovis est reconnu comme roi par les Gallo-romains grâce à sa conversion au christianisme après la bataille de Tolbiac – (Zülpich près de Cologne en Allemagne et traditionnellement en 496, mais des révisions récentes situeraient la bataille de Tolbiac en 506)

Posté par Puystory le 01 juillet 2019 - Clovis - Commentaires [0] -