Puy Story

Histoire d'une région.

Avis

Puystory est un site pédagogique et indépendant du Puy du Fou.

Posté par Puystory le 16 avril 2015 - Commentaires [0] -


L'Hiver (1)

PUY_3674

PUY_7573

PUY_8367

PUY_0852

PUY_0854

Posté par Puystory le 23 avril 2021 - Cinéscénie en Photos. - Commentaires [0] -

Chevaliers de la Table Ronde

PUY_3828

PUY_0914

PUY_3846

PUY_3837

PUY_3839

Posté par Puystory le 21 avril 2021 - Chevalier Table Ronde en Photos. - Commentaires [0] -

Les Joutes

Puystory_9461

A partir du XIIIème siècle, le tournoi tend à devenir un spectacle ritualisé, une fête solennelle offerte par la chevalerie, qu’on appelle "joutes", mais les termes de tournoi et de joutes sont souvent employés indifféremment et le tournoi coexistera longtemps avec sa forme édulcorée.
Ces face-à-face se déroulent dans des zones circonscrites par les lices.
Fortes barrières en bois qui entourent un espace carré ou rectangulaire, avec des barrières intérieures qui délimitent un chemin de circulation ou des couloirs d’affrontement.

Donjon 028

Le public prend désormais place dans des pavillons de bois ("loges", "hourds") depuis lesquels les dames encouragent les chevaliers, leur jettent un gant ou un ruban en gage d’amour.
Revêtu d’une tunique de mailles en acier (le haubert) ou, à partir du XIVème siècle, d’une armure, casqué d’un heaume.
Chaque combattant est reconnaissable à sa bannière, à son écu armorié, et à son cimier.
Ornement en forme d’aile, de corne, de tête d’oiseau, d’animaux chimériques ou de monstres, destiné à impressionner les spectateurs avant le combat.

PUY_4194

Dans "Le Secret de la Lance", les cimiers des chevaliers arborent des figures d’animaux (lion, dauphin, licorne) et des éléments symboliques.
Couronne, fleurs de lys, macles (pièces en forme de losange) des armes du Puy du Fou…
Les chevaux de joute et de tournois sont les mêmes que les chevaux de guerre.
Les destriers, ainsi nommés parce qu’ils sont "menés en destre" (les écuyers les tiennent à leur droite), sont des chevaux rapides et puissants, entraînés à porter un chevalier en armure.

Puy180601701

Leur tête est recouverte par une protection métallique (le chanfrein) et à la fin du Moyen-âge leur corps est protégé par une barde en métal, dissimulée par une housse en tissu décoré : le caparaçon.
Les armes aussi se sont peu à peu modifiées pour limiter les risques de blessure.
On a arrondi le fer des lances, qui sont désormais de longs bâtons sculptés et on a émoussé le tranchant des épées.
On parle d’armes courtoises.
On utilise aussi la "lance brisée", à demi-sciée près du bout, si bien qu’elle se brise facilement.
La dimension festive et spectaculaire des joutes se signale dès l’ouverture de la manifestation, qui débute par une parade des participants, au cours de laquelle les hérauts identifient et présentent les jouteurs.

PUY_6369

Le jouteur combat son adversaire seul-à-seul, à la lance.
Les règles sont annoncées par les hérauts.
Il peut s’agir de briser les lances jusqu’au poing, ou de désarçonner l’adversaire, voire de lui faire toucher la terre.
Pour les jeunes chevaliers, c’est une école d’adresse et de prouesse.
A la fin des joutes, c’est le retour au château du seigneur, qui offre un festin.
Le vainqueur occupe la place d’honneur et reçoit son prix : un faucon, une ceinture, un écu, parfois un cheval…
Ces exercices tombèrent peu à peu en désuétude quand la féodalité s’affaiblit.

Puystory_9182

Les joutes étaient cependant encore pratiquées à la Renaissance puisqu’en 1559, le roi Henri II fut mortellement blessé dans un "tournoi" organisé pour les festivités liées aux mariages de sa sœur et sa fille.
D’après Madame de La Fayette,
"le roi ne songeait qu’à rendre ces noces célèbres par des divertissements où il pût faire paraître l’adresse et la magnificence de sa cour (…)
Il résolut de faire un tournoi où les étrangers seraient reçus et où le peuple pourrait être spectateur (…)
L’on fit publier partout le programme, qu’en la ville de Paris le pas était ouvert le quinzième juin…"

PUY_8808

Ces extraits de La Princesse de Clèves soulignent l’importance revêtue par les tournois pour la renommée de la cour du roi.
Suite au décès d’Henri II, la reine Catherine de Médicis interdit les tournois et les joutes.
Les joutes évoluèrent ensuite de manière à se transformer en combats singuliers à l’épée ou au pistolet, dans une forme très codifiée.
Le duel, lui-même interdit par Richelieu au XVIIème siècle.

PUY_3008

Posté par Puystory le 20 avril 2021 - Secret de la Lance - Commentaires [0] -

Les Restaurants

Restaurant animé, repas traditionnel ou restauration rapide...

Puystory_04656

Entre deux spectacles, la gastronomie du Puy du Fou réveille vos papilles !

Puystory_06974

Plongez dans ces différents univers et laissez vos envies vous mener à destination.

DSC_9275

A l'heure des repas et entre deux spectacles, plus de 20 points de restauration vous accueillent sur l'ensemble du Grand Parc.

PUY_4646

Posté par Puystory le 17 avril 2021 - Restauration - Commentaires [0] -


Historique sur les Mousquetaires

PUY_2245_04551

"Les Trois Mousquetaires" est le titre d’un roman d’Alexandre Dumas.
Il raconte les aventures d’un jeune homme de 18 ans, nommé d’Artagnan, qui va à Paris pour devenir mousquetaire du Roi.
Mais, c’est vers la fin du XVIe siècle que l’on trouve l’origine des mousquetaires du Roi.
Ils étaient des gentilshommes qui escortaient Henri IV, armés d’un mousquet à canon court avec lequel ils pouvaient tirer tout en restant à cheval. 

PUY_8962

La carabine, d’où leur nom de "Carabins du roi".
Le mousquet était une arme lente car elle nécessitait plusieurs opérations avant la mise à feu.
Verser la poudre, introduire la balle, allumer la mèche avec un briquet (mèche que l’on attachait en attendant à la têtière de la bride), amorcer le mécanisme à ressort.
Louis XIII créa en 1622 un corps de cavalerie.
La compagnie des mousquetaires du Roi.

PUY_4687_05460

Les 150 mousquetaires étaient issus de grandes familles et portaient une casaque bleue agrémentée d’une grande croix d’argent.

PUY_8426_05948

Richelieu possédait sa propre compagnie de mousquetaires portant une casaque rouge qui, à sa mort, passa sous les ordres du Roi.

PUY_7473

Chaque compagnie comptait un porte-drapeau, un porte-étendard, 250 mousquetaires, un aumônier, un fourrier (qui s’occupait des armes), un sellier, un apothicaire, un maréchal-ferrant, quatre hautbois et six tambours.

Posté par Puystory le 16 avril 2021 - MOUSQUETAIRES - Commentaires [0] -

Mystère de La Pérouse

PUY_4757

IMG_7361

PUY_1879

PUY_1890

PUY_3097

Posté par Puystory le 13 avril 2021 - Mystère de Lapérouse en Photos - Commentaires [0] -

Céleste par Sabrina KIEFNER

Scan0001

Préface des livres :

Ce roman est destiné à rendre hommage à une femme remarquable.
Son histoire est basée sur des documents découverts dans les archives régionales.
En parcourant la Vendée, j'ai visité ses lieux de vie et collecté des informations authentiques sur Céleste Bulkeley...
Jusqu'au jour où, la mosaïque, ainsi constituée, est devenue un fascinant tableau d'ensemble.
J'espère avoir dressé un portrait fidèle de l'intrépide amazone et que ce livre sera à la hauteur de la vie romanesque de Céleste Talour de La Cartrie
Ce récit a été élaboré également pour tenter de dépeindre des aspects méconnus de l'époque autour de la Révolution française.
La plupart des protagonistes ont réellement existé, seuls quelques personnages ont été inventés dans le but de dérouler l'intrigue.
Le lecteur saura les reconnaître par leur nom ou leur surnom incomplet.
Tous les dialogues - à l'exception des citations en italique – sont fictifs mais reposent sur des recherches approfondies.

Scan0002

À travers ce roman en deux tomes, largement inspiré de faits authentiques, Sabrina Kiefner dresse le portrait d'une femme fascinante qui, malgré les épreuves infligées par le destin, ne baisse jamais les bras.
Le premier tome de cette existence, haute en couleurs, retrace les jeunes années de Céleste Bulkeley jusqu'au tournant des guerres de Vendée.
Le second tome de cette existence passionnante, nous fait découvrir les vicissitudes de l'héroïne à la fin de la grande guerre de Vendée et au cours du Premier Empire jusqu'à la Restauration.

Aux Editions : Le Lys et le Lin 

Ma critique : Une très bonne lecture par ces temps de confinement. 
                   Ouvrage à conseiller.

Posté par Puystory le 12 avril 2021 - Divers - Commentaires [0] -

Vendéens d'avant la Vendée.

PUY_6018

PUY_6035

PUY_8349

Puystory_1130

PUY_2744

Posté par Puystory le 09 avril 2021 - Cinéscénie en Photos. - Commentaires [0] -

"Les Œufs de Pâques"

PUY_0189

Symboles de Résurrection, chaque année, à l'aube du Jeudi-Saint, les cloches s'envolent pour Rome.
Elles viennent triomphalement, le Samedi-Saint, carillonner la joie de Pâques, porteuses des fameux œufs que des petites mains impatientes dénichent dans les recoins des jardins.
Le scepticisme de St-Pierre serait à l'origine de cette coutume d'offrir des œufs au matin de Pâques.
L'apôtre s'en allait au tombeau du Christ lorsqu'il rencontra Ste-Madeleine qui lui annonça que Jésus était ressuscité.
Nullement convaincu, le futur évêque de Rome aurait répondu :
"Je croirai cette nouvelle quand les œufs que je vois dans ton tablier seront rouges.
Aussitôt, les œufs devinrent écarlates.
Qui dira si la tradition naquit ainsi ?
Toujours est-il que dès les premiers temps de l'ère chrétienne, on offrit des œufs rouges pour Pâques.
Ces cadeaux pascals avaient une double valeur symbolique.
La fête de Pâques coïncide avec l'équinoxe de Printemps qui voit renaître la nature.
L'œuf, par le phénomène de l'éclosion, représente le passage d'un état à un autre, la renaissance après la mort.
Offrir des œufs, c'est faire participer ses parents et ses amis à la joie du renouveau.
Mais, aussi, leur rappeler les lois du devenir de l'homme et leur apporter l'espoir de la Vie Eternelle.

DSC01690

De même que l'œuf doit cesser d'exister pour donner naissance à un être nouveau l'Homme doit disparaître pour mieux s'accomplir dans l'Au-delà et renaître d'entre les morts après le Jugement Dernier.
(Cette idée se retrouve dans la célèbre parabole : "Si le grain ne meurt...").
Les œufs étaient ainsi le symbole de la Résurrection... rouges... en souvenir du sang versé par le Sauveur.
Peu à peu, on oublia cette signification première.
Il ne resta que la joie. Le plaisir d'offrir et de recevoir.
La couleur rouge disparut. Les œufs furent décorés de devises ou de dessins, porteurs de messages bien précis.
Les œufs, comme les fleurs avaient leur langage.
Si l'on peignait sur la coquille un soleil, c'était un souhait de bonne fortune.
Un coq ou une poule, c'était la réalisation assurée de tous vos vœux.
Un cerf ou un daim, c'était une solide santé.
Si l'œuf était parsemé de fleurs, il vous apportait un message d'amour.

PUY_0275

La coutume atteignit un suprême raffinement au XVIIIe siècle.
Les œufs offerts à la Cour de Louis XV (1710-1774) étaient rehaussés d'or, de pierreries ou décorés par de grands maîtres comme Watteau Antoine (1684-1721), Lancret Nicolas (1690-1743) ou Boucher François (1703-1770).
Louis XVI, quant à lui, lança la mode des œufs-surprises.
Des bijoux, des poèmes y étaient glissés, selon la fortune des donateurs.
De nos jours, la tradition reste bien vivace, même si nos œufs de Pâques ne sont plus manifestations de Foi, ils restent cependant des messages de tendresse.

Posté par Puystory le 06 avril 2021 - Divers - Commentaires [0] -

De la Roseraie au Monde Imaginaire de La Fontaine.

Au Puy du Fou, la nature est omniprésente. Sur le chemin des spectacles, "Le Monde Imaginaire de La Fontaine", "La Roseraie" et les "Jets Sauteurs" offrent une pause rafraîchissante aux visiteurs.

PUY_9597

A deux pas du "Secret de la Lance", laissez-vous enivrer par les senteurs de la Roseraie du Puy du Fou.

PUY_5255

Redécouvrez les fables du célèbre Jean de La Fontaine dans son jardin imaginaire avant de vous rafraîchir autour des insaisissables Jets Sauteurs!

Puy180602026

Posté par Puystory le 04 avril 2021 - Roseraie - Commentaires [0] -

Bienvenue au "Café de la Madelon" !

095

Dans un univers richement décoré, à l’image des cafés typiques du début du XXème siècle, vous assistez à la noce de la "Madelon" et du "Braco".
Hélas, rien ne se passera comme prévu…

PUY_6814

L’arrestation inattendue du fiancé par la gendarmerie conduit le maire à rechercher un nouveau compagnon pour la "Madelon" afin d’éponger son chagrin.
Les candidats les plus surprenants vont alors se succéder…
Pour ce café cabaret, une quinzaine de serveurs sont aux petits soins des 700 convives présents.

PUY_0350

Mais ce ne sont pas des serveurs comme les autres…
Leur participation à la mise en scène fait d’eux des acteurs à part entière.

PUY_4195

En contact permanent avec les invités, ils jonglent sans transition entre leurs chorégraphies et le service !
Ils accompagnent ainsi nos cinq comédiens qui combinent jeu, danse et chant avec le même talent.
Une atmosphère de cabaret finement travaillée.

PUY_3932

Les tables tamisées par des lampes colorées accueillent les invités dans la festivité la plus complète !
La musique est inspirée des mélodies populaires des ginguettes et des cabarets d’antan.
Les notes de musiques rythment chaque instant du spectacle.

PUY_3329

Les comédiens chanteurs expriment également leurs talents à travers des chansons écrites spécialement pour l’histoire !
Du comique à l’élégance avec des quiproquos, des dialogues cocasses, des affrontements burlesques….
La mise en scène trépidante vous surprendra autant qu’elle vous fera rire.

PUY_4208Spectacle sur réservation !

Posté par Puystory le 02 avril 2021 - Café Madelon - Commentaires [0] -

Chez les Artisans du Puy du Fou (2/10)

Puystory_234

PUY_8772_00049

PUY_2918

Puy du Fou 2011 - 5006

PUY_4188

L'Enluminure du Village 18ème.

Puystory_565

Puystory_00601

Puystory_00610

Puystory_00615

Puystory_00118

Sculpteur de Pierre de la Cité médiévale.

Posté par Puystory le 31 mars 2021 - Artisans en Photos. - Commentaires [0] -

La bouteille

PUY_7177

L’histoire de la bouteille de vin est étroitement liée à l’art de boire et aux habitudes de consommation.
La bouteille en verre existe depuis l’Antiquité. 
Ce sont les Romains qui ont développé le verre soufflé et ainsi la bouteille.

PUY_1667_06519

Mais à l'époque, elle est fragile et de petite taille et principalement destinée des parfums.
Elle commence à contenir du vin en Europe dès la fin du Moyen Âge, puis va se perfectionner jusqu’à ce que son usage se généralise à partir du XVIIIème siècle.
Depuis l’Antiquité, le vin ne développe toutes ses qualités organoleptiques que lorsqu’il est conservé à l’abri de l’air.

Puystory_1609

Dans un premier temps, le rôle de la bouteille se limita à assurer le trajet de la cave à la table.
Les tonneaux reposaient dans les caves, et le tavernier ou le valet allait soutirer un peu de vin en bouteille, pour le porter à ses hôtes ou à son maître. 
Du paléolithique au XVIIème siècle, les contenants pour le vin sont principalement des poteries fabriquées avec de la terre, puis en céramique.
On utilisa d'abord l’outre de peau permettant le transport sur des chemins laborieux.
Ensuite, avec le développement des routes, ce fut d'amphores (de contenances variables).
Souvent munies d’une base pointue sur un support rainuré ou latté, elles étaient facilement entreposables dans les cales des navires ou dans les entrepôts.
Pour obturer les amphores ont utilisait déjà un bouchon de liège que l’on recouvrait d’un opercule de terre cuite scellé au mortier.

IMG_3845_07329

Mais très vite, les tonneaux de bois cerclés de bois ou de métal font leur apparition.
Le tonneau sert à conserver et transporter le vin mais aussi et surtout à vinifier le moût.
Jusqu’à la fin du XVIIe siècle, la production de bouteilles en verre est une pratique coûteuse réservée à une élite.

PUY_3935

La plupart des carafes et bouteilles trop minces et fragiles ne peuvent servir qu’à tirer le vin du fût jusqu’à la table et non pas pour un transport sur une grande distance.
Il faudra attendre le XVIIIe siècle et l’invention des fours à charbon par les Anglais pour que la fabrication de la bouteille de verre prenne une dimension commerciale.

PUY_1575_06441

La bouteille joue un rôle fondamental dans le vieillissement du vin.
Autrefois de format sphérique, les bouteilles de vin ont adopté depuis le 18e siècle un format cylindrique, qui facilite le stockage et la conservation en raison d'un meilleur contact entre le vin et le bouchon.
Il existe différents formats de bouteilles.

PUY_9231_05981

En règle générale, plus le format de la bouteille est grand, plus sa période de conservation sera importante.
En conséquence, un vin en demi-bouteille atteindra son apogée beaucoup plus rapidement que ce même vin en magnum.
Cette différence est due aux phénomènes d'oxydation et d'oxydoréduction agissant différemment par rapport aux volumes.

283

A chaque région correspond un format de bouteille.
La bouteille de type Bordelaise (bouteille droite avec épaule haute) est la plus utilisée.
Les vins de Bourgogne et de la Vallée du Rhône utilisent une bouteille plus lourde et plus massive.
A l'inverse, les vins d'Alsace sont conditionnés dans des bouteilles en forme de flûte.
Le niveau de vin dans une bouteille est un élément crucial pour déterminer sa qualité, sa conservation et l'étanchéité du bouchon.

PUY_1573

En vieillissant, le liège devient poreux et favorise ainsi l'évaporation du vin.
De ce fait, un contrôle régulier du niveau des bouteilles est un excellent indicateur de l'état du bouchon.
Plus généralement, le niveau de la bouteille reflète l'état de conservation du vin.
Un niveau bas pour un millésime récent indique assurément une mauvaise conservation (température et humidité en sont souvent les causes).
En revanche un niveau exceptionnel haut pour un vieux millésime peut paraître suspect.
La mise en carafe d'un vin doit se faire juste avant le service pour les vins rouges aux arômes volatiles et pour certains blancs de garde afin de libérer leurs arômes.
Plus d'une heure à l'avance pour un Bordeaux ou un autre grand vin rouge à la fois jeune et solide.

DSC07116

Posté par Puystory le 29 mars 2021 - Bourg 1900 - Commentaires [0] -

Ballet des Chevaux

PUY_3542

PUY_3610

PUY_6004

Puystory_1916

Puystory_3512

Posté par Puystory le 26 mars 2021 - Cinéscénie en Photos. - Commentaires [0] -

La vie à bord de la Boussole et l'Astrolabe.*

PUY_9317_06046

En mer ou au mouillage, la vie quotidienne du bord est bien réglée.
Pour le repas, les officiers et les scientifiques s'habillent et prennent place autour d'une table dressée avec de la vaisselle de porcelaine ou d'étain.
Le menu est répétitif.
Le matin, le petit-déjeuner se compose de café, de pain, d'ail, de mélasse...

PUY_3530_06854

Au déjeuner et au diner, les rations sont à base de biscuits secs, de morue ou de viande salée, de choucroute ou de légumes séchés.
Des vivres frais comme de la viande, du poisson, des légumes ou des fruits améliorent parfois l'ordinaire et évitent le scorbut.
Le médecin veille sur la sante de l'équipage, l'aumônier sur celle des âmes et le commandant reste le seul maitre à bord (après Dieu, évidemment).

PUY_3624_06941

Mais que coûte une telle expédition en vivre ?
Quatre ans, c'est 4 x 365 = 1 460 jours.
Pour les 100 hommes de l'équipage, cela représente 1460 jours x 100 = 146 000 rations journalières de nourriture.
On peut estimer qu'un marin mange au minium 1 kg de nourriture par jour, ce qui fait pour tout l'équipage 146 tonnes à embarquer.
Il boit 2 litres par jour ce qui fait : 146 000 x 2 = 292 000 litres de liquide (eau, vin, rhum…).
Ces énormes quantités de nourriture embarquées dans des tonneaux, des caisses ou des sacs ne se conservent pas bien en mer du fait de l'humidité et de la chaleur.
Les escales sont les bienvenues pour renouveler l'eau potable et pour se ravitailler en fruits, légumes et viandes.

PUY_6725

Les principaux dangers attendus et redoutés par l'équipage lors d'une telle expédition sont tout ceux qui peuvent entraver la bonne marche de l'expédition :
- mauvaise météo, - rencontres dangereuses, - accidents de toutes sortes, - révoltes ou maladies, - tempêtes, - brouillards, - manque de vent, - manque d'eau et de nourriture, - attaque de pirates, - attaque d'indigènes, - accidents lors de manœuvres, - échouage sur des récifs, - promiscuité, - dispute à bord, - mutinerie, - mal du pays, - maladies (dysenterie, scorbut).
Le scorbut ou "peste de la mer" se déclare au bout d'environ 70 jours de nourriture sans vitamine C (celle qu'on trouve en quantité dans les fruits et les légumes frais ou la choucroute).
Cette carence en vitamine C conduit à la perte des cheveux et des dents, à des hémorragies, au dépérissement et à la mort.

473

Lapérouse et son médecin Rollin sont sur la bonne voie pour empêcher le scorbut.
Ils font souvent escale pour acheter des légumes et des fruits frais (oranges, citrons), se nourrissent de choucroute et imposent un mode de vie hygiénique malgré les conditions de navigation difficiles.
Les bonnes relations avec les populations locales feront le succès de l'expédition pour l'approvisionnement des navires, l'aide à la cartographie des cotes, la connaissance de la flore et de la faune, mais aussi les futurs contacts commerciaux.
Afin de les amadouer et de montrer leurs bonnes dispositions, les navigateurs embarquent de très nombreux cadeaux à distribuer aux indigènes et à leurs chefs :
perles de verre, clochettes, outils de métal, hausse-col, décoration de casque de dragon et médailles commémoratives à l'effigie du roi et aussi des rubans en soie, des étoffes de mousseline.

PUY_2487

Claude Nicolas Rollin, chirurgien à bord de la Boussole organise la vie quotidienne à bord et il dit :
"Le succès d’une longue expédition en mer repose sur la bonne santé de l’équipage.
La lutte contre le scorbut, cette "peste de la mer" due au manque de légumes et de fruits frais, est prioritaire.
J’ai suivi les conseils de Cook qui n’avait pas perdu un seul homme lors de ses voyages.
Nous embarquons donc des farines à base de carotte, raifort et persil, des légumes séchés, de la choucroute, le tout en grande quantité.
A chaque escale, nous faisons le plein de vivres frais et nous portons un soin particulier à l’hygiène : inciter les marins à se peigner, se laver, se raser, à changer régulièrement de chemise.
Et pour les conserver en pleine forme, nous les faisons danser tous les jours sur le pont !".

Posté par Puystory le 24 mars 2021 - Mystère de La Pérouse - Commentaires [0] -

Chevalier de la Table Ronde

PUY_0288

PUY_2986

PUY_3000

PUY_3005

PUY_4994

Posté par Puystory le 22 mars 2021 - Chevalier Table Ronde en Photos. - Commentaires [0] -

Les amoureux de Verdun. *

Entrez dans la tranchée des "Amoureux de Verdun" !

Puystory_00050

Découvrez la bande annonce de ce spectacle immersif émouvant créé en 2015 par les équipes du Puy du Fou comme un hommage aux Poilus de la Première Guerre mondiale.

PUY_6087

Au fil de la correspondance amoureuse d’un soldat et sa fiancée, plongez au cœur de l’hiver 1916, dans une tranchée enneigée, à la rencontre de soldats héroïques.

PUY_9234

A la veille de Noël, les fumées envahissent les galeries, le sol tremble à chaque nouvelle explosion, les alarmes retentissent…

PUY_6083

Tout semble perdu, mais en ce 24 décembre, les soldats ne savent pas encore qu’ils vont vivre un Noël qu’ils n’oublieront jamais !

Puystory_037

Un spectacle immersif émouvant, élu "Meilleur Création Mondiale" en 2016.

Puystory_3470

Posté par Puystory le 20 mars 2021 - Amoureux de Verdun - Commentaires [0] -

La mode en 750.

PUY_0128

Vers 750, la fourrure revient à la mode, mais pas pour tout le monde.
Les plus aisés se parent d'hermine, de loir (famille des Gliridae) ou de belette, dont les peaux sont rares.
Ils mettent de la fourrure partout, dans les capuches, dans la pelisse (cape se portant par-dessus un manteau), en doublure.
Ils la découpent aussi en bandes pour décorer le bord d'un vêtement.
Mais c'est surtout les populations du Nord qui, imitant les Germains, revêtent des peaux de bête lors des hivers les plus rudes.

PUY_1761

À l'instar de cet article de luxe, la mode est plutôt sophistiquée.
Le costume se distingue de la sobriété romaine pour s'inspirer des traditions byzantines.
Couleurs chatoyantes, étoffes brodées de nombreux ornements.

PUY_1950

Le corps est complètement enveloppé, le vêtement de coupe ample, est fait de tissus lourds et épais.
Il existe quelques tenues mixtes, comme la camisia (chemise), la tunique du dessous.
Hommes et femmes portent une cape par-dessus, la gonelle, maintenue par une agrafe (fibule) en bronze.

PUY_4979

À l'époque des Mérovingiens, les hommes mettent sous leur tunique des braies courtes (formant une sorte de pantalon), maintenues par des lanières à hauteur du mollet.
Les cheveux sont courts et les barbes rasées.
Nous n'avons que peu de renseignements sur les vêtements des femmes d'alors, un peu plus sur celles vivant sous les Carolingiens.

PUY_7712

Elles portent souvent deux robes, celle du dessus étant plus richement décorée, de pierres précieuses, de perles.
Des fibules ferment les deux vêtements.
Par-dessus leurs robes, les femmes ajustent une ceinture serrée à la taille.
Elles se couvrent aussi d'un voile.

Posté par Puystory le 19 mars 2021 - VIKINGS - Commentaires [0] -

Les secrets du château renaissance.

IMG_7181

PUY_0079

PUY_2355

PUY_2991_01750

PUY_4662

Posté par Puystory le 17 mars 2021 - Château Renaissance en Photos. - Commentaires [0] -