Puy Story

Histoire d'une région.

Sous le Sable de l'arène

DSC00256mod2

A travers l'Empire romain, plus de 250 amphithéâtres romains nous sont connus.
Ils ont souvent laissé d'impressionnants vestiges.

img463(Amphithéâtre de Fréjus)

Citons des exemples comme Fréjus, d'Arles et de Nîmes, Xanten, etc....

PUY_9837(Amphithéâtre de Xanten)

Sanglants les spectacles donnés dans les amphithéâtres étaient diversifiés et proposaient :
des combats de gladiateurs (munera)
des chasses (venationes)
des batailles navales, ou naumachies (naumachiae)

img836

L'amphithéâtre romain le plus célèbre est celui de Rome.
Un soin tout particulier avait été apporté dans la composition des mécanismes d'accès à l'arène.
Les fauves et les hommes surgissaient au niveau de l'arène et cela pour le plus grand plaisir des spectateurs.

img834

Cet amphithéâtre, construit au 1er siècle av. J.-C., doit peut-être son nom à la proximité d'une statue "colossale" du Soleil.
C'était un immense ovale de 188 mètres sur 156 qui dressait ses quatre étages à 57 mètres de hauteur.
Il pouvait recevoir entre 50.000 et 70.000 spectateurs.

img021

Le schéma présenté représente une très petite partie des aménagements du Colisée ...
La galerie (1) permet aux spectateurs d'accéder aux gradins (2) dont les plus proches de l'arène sont réservés aux notables : le "podium".
Trois séries de gradins, séparés par des couloirs de circulation, surplombent le podium.
La troisième plate-forme, tout en haut, est une simple terrasse sans sièges, réservée aux esclaves et aux étrangers.

PUY_0224(Amphithéâtre de Xanten)

On accède aux gradins par des galeries voûtées et des escaliers en pentes, les "vomitoria" car ils "dégorgent" le public avant et après le spectacle.
Un parapet et un filet de protection (3) protègent le public des incursions des fauves ...

Puy du Fou 2011 - 3100

L'amphithéâtre est protégé du soleil et de la pluie par un immense "velum" (manœuvré par les marins de la flotte militaire de Misène).
L'arène (du mot latin "arena", sable (4)), est construite au-dessus d'un vaste labyrinthe de galeries voûtées, de murs, de cellules, d'escaliers, de cages ...
Elle est constituée d'un plancher épais recouvert de sable, reposant sur un réseau de poutres et de madriers. 
Dès leur arrivée au Colisée, les fauves sont introduits dans la galerie (5).
Celle-ci, au dernier sous-sol, court tout autour de l'arène et donne sur des cages de fer (6) qui n'ont que 3 côtés.
La porte en fer (7), selon sa position, ferme la cage ou obstrue la galerie (5).

PUY_6460

Ainsi, chaque fauve est conduit dans sa cage.
La porte est refermée et libère la galerie pour le fauve suivant.
Un simple mais ingénieux système d'ascenseur (8), avec un contrepoids et un cabestan, hisse la cage au niveau supérieur.
La cage n'ayant que 3 côtés, le fauve peut s'échapper vers l'escalier (9) et accéder à l'arène dès l'ouverture de la trappe (10).

PUY_5728

Le suplice des prisonniers commence.

**** ****
Retour vers PUYSTORY !
******

Posté par Puystory à 00:01 - Stadium Gallo-Romain - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :

Commentaires sur Sous le Sable de l'arène

    Merci pour ce superbe reportage !
    Bon début de semaine ... qui se traine ...
    Bisoux, bisoux

    Posté par dom, 06 mars 2017 à 06:26 | | Répondre
  • Bravo pour tous ces détails sur les arènes... et bravo aussi au grand Parc du Puy du Fou... les dimensions sont déjà pas mal ! Et, ne serait-ce pas Sainte Blandine le dernier cliché ? Fort belle d'ailleurs l'actrice !
    Gilbert

    Posté par AmiGilbertAhuy, 16 mars 2017 à 12:17 | | Répondre
Nouveau commentaire