Puy Story

Histoire d'une région.

L'imprégnation !!!

PuyStory 2011 Aout 3609

L'imprégnation est la conséquence d'une fréquentation assidue, au moment de l'élevage, pendant que le bébé grandit et apprend, de la personne ou de l'animal qui l'élève.
Elle exerce une empreinte sur le bébé pendant tout le temps de l'élevage.
Si c'est un chien qui élève le faucon seul, celui ci sera fixé sur le chien éleveur....
Ceci est valable pour les buses, les faucons, les vautours mais avec les aigles attention !!!
Une imprégnation forte chez un aigle lui fait perdre la politesse qui nous permet de le manipuler.
S'il est dans des mains expertes pas de problème.
Le malheur c'est que maintenant, les jeunes croient pouvoir faire voler un aigle quand ils le désirent.
Choisir cet oiseau est un acte sacerdotal...
On prend un aigle pour quinze ou vingt ans minimum.
La Fauconnerie n'est pas un sport ni un jeu, c'est un art qui ne peut pas être pour tous.
Seule la passion peut vous permettre de vous livrer à cet art fort prenant.
Ici, nous pratiquons la double empreinte ce qui permet d'avoir des oiseaux sociabilisés et connaissant l'homme.

Puy du Fou 2011 - 7821

Article posté avec l'autorisation de J-L LIEGEOIS (Directeur de la Fauconnerie du Puy du Fou).

Voir ausi son blog http://jeanlouisliegeois.blogspot.com/

IMGP3530

Posté par Puystory à 01:27 - BAL DES OISEAUX - Commentaires [3] -


Le Podium

Puy du Fou 2011 - 6035 mod1

L'arène était entourée d'un soubassement élevé de 4 ou 5 mètres, appelé "podium", formant une plate-forme où l'on établissait quelques rangs de sièges portatifs pour les vestales, les sénateurs et les magistrats, le suggestus ou cubiculum, (la loge de l'empereur).
Un siège à part pour la personne qui donnait les jeux, l'éditeur des jeux.
Le podium protégeait le public contre les atteintes des bêtes féroces, ainsi qu'un fossé ou canal plein d'eau, nommé euripe, que l'on creusait souvent au pied, tout autour de l'arène.
On ornait généralement le podium, à sa partie supérieure, d'une balustrad ou d'un treillis en métal.

Puy du Fou 2011 - 9493

Posté par Puystory à 01:16 - Stadium Gallo-Romain - Commentaires [1] -

La vielle à roue

Puy du Fou 2011 - 4963 mod1

La vielle à roue apparaît au Moyen Âge, dès le IXe siècle.
L'histoire de la vielle à roue est fascinante.
Depuis près de mille ans, la vielle à roue, instrument hybride à plusieurs égards, a marqué les esprits des Européens.
En effet, ce violon dont l'archet est remplacé par une roue et dont les cordes appelées chanterelles sont pincées via un clavier.
Leur longueur de vibration est changée par l'action des touches appelées sautereaux.
Le sautereau est un élément du clavier de la vielle à roue qui comprend des tiges coulissantes pour chaque note. Les sautereaux sont fixés sur chaque tige par groupe de deux (deux cordes en chanterelles) et permettent, comme le doigt du violoniste, de déterminer la partie de corde vibrante.
Après appui sur la tige du clavier, celle-ci est rejetée par la vibration des cordes, faisant ainsi reculer la paire de sautereaux.
Au XIXe siècle, elle tombe en désuétude et peu à peu jetée aux oubliettes.
Elle ressurgit un peu partout en Europe grâce au revival folk des années 60 et 70.

PuyStory 2011 Aout 3021

Posté par Puystory à 01:00 - Bourg 1900 - Commentaires [1] -

les conscrits

PuyStory 2011 Aout 4433

Le mot conscrit vient du latin conscriptus, participe passé de conscribere (inscrire sur une liste, enrôler).
Pères conscrits, terme par lequel les Romains désignaient les membres de leur Sénat.
Dans le langage courant, ce sont des jeunes hommes appelés au service militaire et représentant l'ensemble des personnes nées la même anné.
L'année des 20 ans est le moyen d'identification d'un ensemble de conscrits : ainsi la classe 2008 (parfois appelée la 08) désigne l'ensemble des conscrits fêtant leurs 20 ans en 2008 (donc nés en 1988).
Avec la création de la conscription est apparue un peu partout en France une tradition durant laquelle les jeunes gens de chaque commune, se réunissaient et faisaient la fête, avant de partir à l'armée.
Cette tradition marquait en quelque sorte l'entrée dans le monde adulte.
Cela signifie aussi un novice dans une profession.

Posté par Puystory à 01:08 - CINESCENIE - Commentaires [1] -

Verdun et les Vendéens

Verdun_021

Le 11 juin 1916, 57 hommes du 137e régiment d'infanterie (en majorité Vendéens) qui se préparaient à un assaut sont enterrés vivants par l'explosion d'un obus.
Entre les 10 et 12 juin 1916, a eu lieu à cet endroit un effroyable bombardement (notamment de canons lourds de 280 mm et obusiers de 305 mm).

Verdun_022

Les fusils émergeant du sol marquaient l'endroit où certains soldats avaient été enterrés vivants dans leur tranchée, et on baptisa le lieu "la tranchée des fusils".
On la renomma par la suite " tranchée des Baïonnettes ", un nom plus tristement évocateur.

Tranch_e

Non loin de ce lieu de mémoire se trouve l'ossuaire de Douaumont.

Verdun_024

Posté par Puystory à 06:52 - Commentaires [1] -


Le Signe du Triomphe

La scène se déroule au IIIe siècle après J.-C.
L’Empire est entré dans une longue période de décadence où les troubles se multiplient.
A cette époque, la religion chrétienne continue de s’étendre rapidement dans tout l’Empire grâce aux échanges de marchandises et aux déplacements des personnes, favorisés par les routes et par la "paix romaine".
Mais sous son règne (284 - 305), l’empereur Dioclétien parvient temporairement à réorganiser l’État et l’armée, à contenir les invasions, et il encourage la dernière grande vague de persécutions des chrétiens.

Posté par Puystory à 08:28 - Stadium Gallo-Romain - Commentaires [1] -

CHANSON DES BERETS

 

PuyStory 2011 Aout 4422

Nous sommes partis.
Nous autres les conscrits.
Coiffés de nos grands bérets.
Nous chantons sur notre chemin.
Sur le chemin Le chemin de Verdun.
Nos bérets vont s’envoler.
Loin là-bas depuis la tranchée.
Au-dessus de nos têtes.
Nos bérets en haut de nos baïonnettes.
Nos chers bérets ensanglantés.
Au-dessus de nos têtes.
Nos bérets en-haut de nos baïonnettes.
Un jour vous seront rapportés.

PuyStory 2011 Aout 4452

Posté par Puystory à 08:00 - CINESCENIE - Commentaires [3] -

XP

Puy du Fou 2011 - 1512

Le XP ou croix de Constantin, représente le Chi-Rho, une des plus anciennes symboles chrétiens. XP sont les deux premières lettres du mot grec pour le Christ.
D'après la légende, c'est ce signe que portait l'étendard (labarum) de Constantin Ier quand il marcha contre son rival Maxence et le battit à la bataille du pont Milvius en 312.
Par la suite, Constantin déclara qu'il avait eu un songe où il avait vu ce signe accompagné du message : "Sous ce signe tu vaincras" (In hoc signo uinces en latin, - En touto nika en grec).
En réalité, l'association de ces deux lettres pour former un symbole préexiste à Constantin et au moment où il manifesta sa faveur envers le christianisme.
Dans le monde grec païen, c'était l'abréviation du mot χρηστός (chrêstos), qui signifie "utile, de bon augure" et il indiquait soit un souhait soit un commentaire approbateur, de la même manière qu'on utilise aujourd'hui l'image de certains panneaux routiers pour symboliser l'interdiction ou le sens à suivre en dehors du code de la route.
Quoi qu'il en soit, le symbole fut adopté par le christianisme et il servit d'emblème aux empereurs chrétiens qui succédèrent à Constantin.

Posté par Puystory à 06:13 - Stadium Gallo-Romain - Commentaires [1] -

le logis de Lescure

Puy du Fou 2011 - 3926

Le Logis de Lescure est composé de quatre suites exceptionnelles, en duplex, d’un standing quatre étoiles.
Ce lieu hors du commun réinterprète la maison où vécut un jeune érudit du nom de Lescure qui a marqué l'histoire du Puy du Fou au XvIIIe siècle.
Ainsi, le logis comprend : "La salle des miroirs", "Le Planétarium", "Le Cabinet de Curiosité" et "La salle des Blasons".
Une attention toute particulière a été portée à l’architecture d’intérieur.

03_musiques_etage

Posté par Puystory à 07:06 - hotel du PDF - Commentaires [0] -

IHS

Puy du Fou 2011 - 1510

L'IHS est un emblème chrétien de monogramme qui représente le Saint Nom de Jésus composé des trois lettres: IHS.
La signification la plus probable est tout simplement les trois premières lettres de "Jésus" en grec: ΙΗΣΟΥΣ.
Les deux premiers caractères, iota (Ι) et l'ETA (Η), sont presque identiques en apparence à du latin "IH".
Comme il n'existe pas de caractères latins pour le troisième caractère sigma (Σ), la prononciation nous donne une bonne approximation du latin "S", nous donnant l'ensemble "IHS".
Pendant le Moyen Age, le Nom de Jésus a été écrit: IHESUS.
Ce sigle se retrouve sur le socle des croix, dans les cimetières, dans les églises, sur des linteaux de porte.
Pour certains c’est le signe de la présence d’un établissement des chevaliers de Saint-Jean-de-Jérusalem (IHS = Sancti Johannis Hospitalis ?)
Pour la plupart c’est "Jésus Sauveur des Hommes", formule répandue après la prédication de Saint-Bernardin de Sienne, vers le milieu du XVe siècle, initiateur de la dévotion  "au saint nom de Jésus" et du monogramme I.H.S.

Posté par Puystory à 06:29 - Stadium Gallo-Romain - Commentaires [0] -